Festival 2021
Baya Medhaffar

FESTINA LENTE يا عم الشيفور
FESTINA LENTE

Tunisie, France / 2021 / 21’
Première Mondiale

Baya Medhaffar
Lier d’un même élan deux énoncés contradictoires, ça s’appelle un oxymore. Court-circuiter les évidences, bousculer la logique, progresser par bourrasque, revendiquer l’impossible, c’est la méthode qu’a choisie Baya Medhaffar et, reprenant à son compte une antique devise, elle l’affiche dès son titre : « Hâte-toi lentement ». Il y a plusieurs explications à cette vitesse déclarée en même temps que freinée. Son film est, pour l’essentiel, fait de montage, assemblage d’images issues d’autres films, ce sont donc toutes les urgences venues d’autres oeuvres qui culminent ici, mais aussi, se chevauchant, appellent à la patience d’en scruter les détails. Montage ébouriffé auquel s’ajoute la technique de surimpression qui télescope les échelles, qui associe des figures et des fonds disjoints au départ, qui noue dans un même cadre des dynamiques et des lignes de force a priori étrangères : là encore, célérité accrue de ce qui apparaît à l’écran et exigence d’une observation au microscope, comme au ralenti. Si l’on a dit là, un peu, de quoi se nourrit la pratique de l’oxymore dans Festina Lente, on n’aura encore guère éclairé la raison pour laquelle Baya Medhaffar l’aura tant souhaitée. Alors ? Une constante se dessine, dans ce chaos vif et lent : les enfants. Ou, disons, l’enfance. Laquelle ? Celle de tous ses êtres à l’image, qu’on pourrait croire appartenir à la Croisade des Enfants décrite par Schwob. Celle d’une jeune et récente révolution. Celle de la réalisatrice elle-même, actrice et musicienne, qui a incarné un fameux rôle de rockeuse rebelle (dans À peine j’ouvre les yeux de Leyla Bouzid). À la fois lièvre et tortue, c’est sans doute cela qui caractérise un âge où la contradiction ne fait pas encore loi, mais souhaite apprendre et oublier, mais se souvient et veut inventer ses propres règles.
(Jean-Pierre Rehm)

Fiche technique

Version originale : anglais, arabe, français.
Sous-titres : anglais, français.
Scénario : Baya Medhaffar.
Image : Baya Medhaffar, Med Zanina, Les soldats inconnus de Youtube.
Montage : Baya Medhaffar.
Musique : Great Fast Ships .
Son : Ismail Ben Abdelghaffar.
Production : Baya Medhaffar (JS Productions).

ENTRETIEN AVEC LA RÉALISATRICE

Réalisatrice

Baya Medhaffar

Festival

Synopsis

El Agua – « l’eau », tout simplement – revient au village, et passe des ébats du ciel au lit de la rivière, menaçant dès le début de déborder. Des bruits courent dans la petite...

En savoir +
Festival 2022
Synopsis

Juliette Dominati Une femme d’une quarantaine d’années, une jeune adulte, une petite fille : Lola, à trois étapes de sa vie. La plus âgée raconte ses souvenirs qu’incarnent les deux...

En savoir +
EP - Les Sentiers Expanded 2022
Synopsis

Tetsuichiro Tsuta Quelque part au Japon, deux hommes vivent dans une maison new age, à travers les vitres de laquelle les reflets et ondulations de la pluie se dessinent en noir et blanc sur les...

En savoir +
Autres joyaux 2022
Synopsis

Les œuvres de Minia Biabiany (films, installations, sculptures) s’ancrent dans son expérience de femme guadeloupéenne. Elle revendique un travail situé. Ici ce sont des histoires...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

À vendredi, Robinson organise la rencontre de deux figures majeures du cinéma, que la distance de l’Angleterre à la Suisse n’autorise pas mais à laquelle le montage donne lieu. Mitra...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Florence Pazzottu Coups de balai: d'abord la femme, qui le tend ensuite à l'homme qui se tient à ses côtés; il passe un coup à son tour, puis le lui tend à nouveau. En voix off, une femme lit...

En savoir +
Autres joyaux 2022
Synopsis

Claire Doyon Après un long-métrage consacré à sa fille autiste mutique (Pénélope mon amour, FID 2021), Claire Doyon cherche auprès d’une amie autiste Asperger des réponses à certaines de...

En savoir +
Autres joyaux 2022
Synopsis

On retrouve avec plaisir dans Spilliaert le goût du tissage et du mélange des genres qui nous avait ravis dans N.P (FID 2020). Lisa Spilliaert prend le prétexte d’une investigation sur ses...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Pierre Creton Dans le métro parisien, un homme au masque noir. Une manifestation anti-vax passe devant la caméra indifférente. L’homme rentre chez lui, le bruit de la colère sociale le...

En savoir +
Autres joyaux 2022
Synopsis

Danielle Arbid travaille au cœur des sentiments, d’un film à l’autre, le tout dernier Passion simple (2021) d’après Annie Ernaux en étant la quintessence. Moins connu est un travail plus...

En savoir +
Sélection officielle 2022