Festival 2021 / Sélection officielle
Kyoshi Sugita

HARUHARASAN NO UTA
HARUHARA SAN’S RECORDER

Japon / 2021 / 120'
Première Mondiale

Une jeune femme prend possession d’un appartement et salue sur son seuil le précédent locataire qui choisit de partir sans laisser d’adresse. Cette jeune femme entre ainsi dans le film pour l’habiter en continu, puisque c’est elle que l’on ne va cesser de suivre, présente dans chaque séquence,
et magnifiquement interprétée par Chika Araki, stupéfiante de subtilité, de mobilité et de précision. Et pourtant, de son personnage, on ne saura que très peu : Kyoshi Sugita est manifestement davantage intéressé par la poésie que par le roman. Inspiré en effet par un tanka d’un célèbre poète japonais, Higashi Naoko, voilà, comme si rarement, un film qui délaisse la paresse et la fatigue des intrigues pour progresser par épiphanies successives. À quoi tient cette faculté de construire, par jet continu, des scènes qui sont à chaque fois de discrètes déflagrations ? Nulle recette ici, c’est l’organisation de surprises à chaque fois différentes qui autorise l’alternance de temps délibérément
hétérogènes : goûters, déjeuners, moments de rêveries, sommeil, errances dans la ville (plusieurs personnages cherchent en effet leur chemin…), brusquerie d’une séquence de peinture à même le sol à l’énergie saisissante jusqu’à un morceau de vaudeville avec personnage caché dans l’armoire. Mais le cadre sans doute y joue son rôle, où il est fréquent qu’un personnage en masque un autre, comme si une des règles ici était la possibilité d’une superposition, sans oublier l’importance marquée des fenêtres, des portes et des seuils. Le son également, mis en scène dans l’image et présent dès le titre, est l’attention d’un soin tout particulier, façon de dédoubler l’image, de la faire trembler et traverser par d’autres êtres.
Pur poème cinématographique, mais dont la poésie sèche et dénuée de toute facilité se loge sans cesse à des endroits différents du film, voilà un grand moment d’émotion, voilà le cinéma, tout entier, renouvelé.
(Jean-Pierre Rehm)

Fiche technique

Version originale : japonais.
Sous-titres : anglais.
Scénario : Kyoshi Sugita.
Image : Yukiko Iioka.
Montage : Keiko Okawa.
Musique : Skank.
Son : Yongchang Hwang.
Avec : Chika Araki, Minako Niibe, Takenori Kaneko, Saho Ito.
Production : Jun Higeno (Iha Films).
Filmographie : Listen to Light, 2017. A Song I Remember, 2011.

ENTRETIEN AVEC LE RÉALISATEUR

Réalisateur

Kyoshi Sugita

Festival

Synopsis

Commande de promotion touristique de la Ville d’Alger, le résultat déçut et cet unique film du comédien Mohamed Zinet resta dans les placards. Et pourtant tout ici contribue à fabriquer une...

En savoir +
Autres joyaux 2021
25.07.2021 - 18:00
Variétés 3
23.07.2021 - 22:00
Centre de la Vieille Charité
Synopsis

Igor et Ivan Buharov Ayahuasca, ondes radio, phénomènes paranormaux... voici quelques-uns des ingrédients de ce nouvel opus tourné en 8 mm des frères Buharov, à la fantaisie débridée. S'y...

En savoir +
Autres joyaux 2021
23.07.2021 - 16:00
Vidéodrome 2
24.07.2021 - 10:30
La Baleine
21.07.2021 - 21:30
Variétés 1
Synopsis

Au premier plan, un père allongé dans un lit demande à son fils : « Jojo, tu connais ton poème ? » Jojo, c’est Georges Bataille enfant. Tel est le défi, a priori impossible, que s’est...

En savoir +
Festival 2021
21.07.2021 - 16:30
Variétés 1
22.07.2021 - 21:00
Variétés 1
24.07.2021 - 14:00
Variétés 1
Synopsis

Alain Mazars Le titre livre l’essentiel : avenir articulé au passé. Filmés en 16 mm dans un décor de ruines sous une lumière éclatante, un gamin mutique et une fillette peu loquace sont...

En savoir +
Autres joyaux 2021
21.07.2021 - 21:00
Variétés 3
23.07.2021 - 20:00
Variétés 2
24.07.2021 - 16:00
Vidéodrome 2
Synopsis

Sara Klingemann Pour fêter ses 80 ans, la clinique psychiatrique de Saumery organise un colloque sur le thème de « l’intelligence traumatique. » Tout en préparant les festivités, soignés...

En savoir +
Autres joyaux 2021
21.07.2021 - 16:30
Vidéodrome 2
24.07.2021 - 14:00
Vidéodrome 2
25.07.2021 - 18:00
La Baleine
Synopsis

Guillaume Lillo A bord de voitures qui le prennent en stop, un jeune homme, qu’on ne verra jamais – ou à peine ? – raconte par le menu, en off, la dépression qui l’a conduit au centre...

En savoir +
Autres joyaux 2021
21.07.2021 - 12:15
Vidéodrome 2
22.07.2021 - 16:00
Variétés 3
25.07.2021 - 14:00
Variétés 3
Synopsis

Jorge Leon « Février 2020, un homme témoigne. Sa parole, recueillie par un inspecteur, rend compte d’une logique d’aliénation implacable dans laquelle il est pris depuis son arrivée en...

En savoir +
Autres joyaux 2021
21.07.2021 - 21:00
Variétés 2
22.07.2021 - 16:00
La Baleine
25.07.2021 - 16:30
Variétés 2
Synopsis

Wendelien van Oldenborgh De l’architecture, Wendelien van Oldenborgh fait tout à la fois son décor et son outil d’investigation pour interroger la politique et son histoire. On se souvient...

En savoir +
Festival 2021
20.07.2021 - 14:00
Variétés 1
21.07.2021 - 18:30
Variétés 3
23.07.2021 - 10:00
Variétés 2
Synopsis

Maïder Fortuné, Annie Mac Donell Après Communicating Vessels (FID 2020) le duo d’artistes-cinéastes Annie McDonell et Maïder Fortuné récidive. Affaire d’art à nouveau, de...

En savoir +
Festival 2021
20.07.2021 - 14:00
Variétés 1
21.07.2021 - 18:30
Variétés 3
23.07.2021 - 10:00
Variétés 2
24.07.2021 - 12:45
Théâtre de l'Odéon
Synopsis

Lucas Camargo On se souvient de l’écriture ciselée d’ O pequeno mal (FID 2018), réalisé avec Nicolas Thomé Zetune, qui explorait les failles secrètes d’une relation. Les...

En savoir +
Autres joyaux 2021