Festival 2021
Antoni Collot

JOJO

France / 2021 / 90’
Première Mondiale

Au premier plan, un père allongé dans un lit demande à son fils : « Jojo, tu connais ton poème ? » Jojo, c’est Georges Bataille enfant. Tel est le défi, a priori impossible, que s’est lancé Antoni Collot : inventer l’enfance de l’auteur du Bleu du ciel. Dans une veine cousine de celle du lumineux Paul est mort (FID 2018), le défi relevé en bricolant un anachronisme à trois étages qui fait décoller le film loin des usages du récit biographique. Le premier consiste à ne pas chercher à représenter le petit Bataille, à imaginer ce qu’aurait pu être le futur écrivain, mais à regarder vivre un enfant d’aujourd’hui, à étudier ses expériences du point de vue de la pensée de Bataille, de sa vision du monde. Les scènes d’enfance ainsi dégagées de toute forme de préfiguration de l’homme à venir, reste les stations d’une leçon de choses : Jojo pêche des écrevisses, se construit une cabane, fait un grand feu, découvre la peinture de Jérôme Bosch. Second étage, le montage court-circuite les temps et les âges : en contrepoint du présent immédiat de l’enfance, des instants de vie de Jojo, de son père Joseph et de sa gouvernante Pernette, Collot fait courir au son le flux intermittent d’un entretien radio entre Bataille et un journaliste qui l’interroge. Troisième étage de la fusée anachronique : incarnant lui-même Joseph Bataille, le père rendu aveugle et paralytique par la syphilis, le cinéaste met dans sa bouche des idées et des mots du futur écrivain. Affreux jojo, salace et impie, mais aimant et aimé. Comme si Bataille, comme nous émerveillé par la joie et l’intelligence de l’enfant, cherchait à retrouver celui qu’il a été, la souveraineté de ses expériences.
« L’expérience ne doit jamais chercher autorité ailleurs qu’en elle-même ». Lorsque le temps d’une séquence, la radio devient fantôme au chevet de l’enfant endormi, c’est pour emprunter à l’écrivain la maxime du film lui-même, de la formidable aisance avec laquelle il a su se dégager des pièges du biopic autant que des fatigues des gardiens du temple de la doxa bataillenne. Jusqu’à, comme Jojo, perdre la tête dans les étoiles.
(Cyril Neyrat)

Fiche technique

Version originale : français.
Sous-titres : anglais.
Scénario : Antoni Collot.
Image : Antoni Collot.
Montage : Antoni Collot.
Son : Antoni Collot.
Avec : Attila Meste de Segonzac, Romane Charbonnel, Antoni Collot, Nicolas Bouyssi.
Production : Antoni Collot (Ses yeux de fougère Films).
Filmographie : Paul est mort, 2018. La Cheville, 2018. Des sables dessinés, 2008.

ENTRETIEN AVEC LE RÉALISATEUR

Réalisateur

Antoni Collot

Festival

Synopsis

La vie des hommes infâmes est un projet de livre qui ne vit jamais le jour mais pour lequel Michel Foucault écrivit une préface. Il s’agissait pour lui de rassembler les traces écrites de...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Poursuivant ses recherches autour des canons de l'art européen, leurs concepts, leur histoire et leurs zones d’ombres (Daphne and Thomas, FID 2019), Assaf Gruber mène la visite. Rude Witness -...

En savoir +
Sélection officielle 2022
06.07.2022 - 16:00
Variétés 2
07.07.2022 - 16:30
La Baleine
08.07.2022 - 10:00
La Baleine
Synopsis

Des voix murmurées annoncent la mort d’une fille. Autour d’elle, des adolescentes, agenouillées la regardent, concentrées. À nouveau, elles chuchotent et répètent en chœur « light...

En savoir +
Sélection officielle 2022
06.07.2022 - 16:00
Variétés 2
07.07.2022 - 14:30
Vidéodrome 2
09.07.2022 - 10:00
Vidéodrome 2
Synopsis

On retrouve avec plaisir dans Spilliaert le goût du tissage et du mélange des genres qui nous avait ravis dans N.P (FID 2020). Lisa Spilliaert prend le prétexte d’une investigation sur ses...

En savoir +
Sélection officielle 2022
06.07.2022 - 14:30
Variétés 5
08.07.2022 - 12:00
Variétés 1
10.07.2022 - 12:00
La Baleine
Synopsis

Je voulais faire venir des acrobates, la troupe de XY, mais ils n’étaient pas libres. Alors on va tenter une autre sorte d’acrobatie. Dans ma main gauche, L’homme sans qualités de Robert...

En savoir +
La folie Amalric 2022
Synopsis

Où l’on se retrouve en Irlande – une Irlande qui parle catalan avec l’accent de Fassbinder – des années 30 à aujourd’hui, à suivre dans plusieurs directions parallèles un...

En savoir +
Albert Serra en libertés ! 2022
Synopsis

Où l’on apprend que la production d’un film est un véritable chemin de croix. La seule « série » de Serra à ce jour, en quatorze courts épisodes – un pour chaque station du martyre...

En savoir +
Albert Serra en libertés ! 2022
Synopsis

Originaire de Kharkiv, le duo formé par Andriy Rachinskiy (né en 1990) et Daniil Revkovskiy (1993) a gagné depuis 2012 une reconnaissance internationale pour leur travail multi disciplinaire au...

En savoir +
Festival 2022
Synopsis

Critique, chercheur, et programmateur de cinéma, Stanislav Bytiutskyi (né à Kyiv en 1984) compose une œuvre fictionnelle aux textures documentaires. Pour toute sa durée ou presque, 24 voit la...

En savoir +
Festival 2022
08.07.2022 - 10:00
Vidéodrome 2
11.07.2022 - 18:30
La Baleine
Synopsis

João Pedro Rodrigues Alfredo, un roi sans couronne sur son lit de mort, est ramené à de lointains souvenirs de jeunesse et se rappelle de l'époque où il rêvait de devenir pompier. La...

En savoir +
Séances Spéciales 2022