2021
Vincent Meessen

JUSTE UN MOUVEMENT

Belgique / 2021 / 110’
Première Française

Vincent Meessen poursuit avec Juste un mouvement son exploration des contrechamps et des hors-champ des imaginaires politiques et des récits occidentaux, comme Un. Deux. Trois. (2015) qui remettait en perspective la mythologie de l’Internationale Situationniste vue depuis Kinshasa. Le pivot cette fois, c’est La Chinoise de Jean-Luc Godard, tourné à Paris en 1967, avec Anne Wiazemski en étudiante et Jean-Pierre Léaud en acteur, mais aussi, audétour d’un cours sur les « perspectives de la gauche européenne », Omar Blondin Diop, jeune étudiant en philosophie militant et inconnu des milieux du cinéma. Filmant depuis Dakar Meessen choisit de diffracter les perspectives. En menant d’abord une enquête, nourrie de souvenirs et de riches analyses de proches, filmés comme hors du temps, où se révèle peu à peu Omar, devenu figure centrale. Par un jeu de miroirs et d’écarts, Meessen convoque aussi les images, les époques et les discours : le maoïsme militant des années 60 à Paris et à Dakar. Et son actualité : la forte présence chinoise aujourd’hui au Sénégal. Dialogue fertile entre l’espace de La Chinoise et le Sénégal actuel, où résonnent des images contemporaines avec des sons du film et inversement, jouant parfois des cartons du film, ou imbriquant un plan, voire une séquence, comme celle du train où la réflexion de Felwine Sarr se substitue à celle de Francis Jeanson. « Il faut confronter les idées vagues avec des images claires » est-il rappelé, convoquant le célèbre aphorisme de La Chinoise. Et ici non pas par un mouvement juste comme l’énonce un maître de shaolin sénégalais, mais juste un mouvement, écho supplémentaire au Godard de Vent d’est. Par un art consommé du montage et du dépli des récits, foisonnant de reprises et de commentaires indirects distillés, le film opère ainsi un véritable retournement.

(Nicolas Feodoroff)

Fiche technique

Version originale : chinois, français, wolof.
Sous-titres : anglais, français.
Scénario : Vincent Meessen.
Image : Vincent Pinckaers.
Montage : Simon Arazi.
Son : Laszlo Umbreit.
Production : Geneviève de Bauw (Thank You & Good Night productions), Olivier Marboeuf (Spectre).
Filmographie : Quelle que soit la longueur de la nuit, 2020. Ultramarine, 2018. One.Two.Three, 2015. Clinamen Cinema, 2013. Vita Nova, 2009.

ENTRETIEN AVEC LE RÉALISATEUR

Réalisateur

Vincent Meessen

Synopsis

La vie des hommes infâmes est un projet de livre qui ne vit jamais le jour mais pour lequel Michel Foucault écrivit une préface. Il s’agissait pour lui de rassembler les traces écrites de...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Poursuivant ses recherches autour des canons de l'art européen, leurs concepts, leur histoire et leurs zones d’ombres (Daphne and Thomas, FID 2019), Assaf Gruber mène la visite. Rude Witness -...

En savoir +
Sélection officielle 2022
06.07.2022 - 16:00
Variétés 2
07.07.2022 - 16:30
La Baleine
08.07.2022 - 10:00
La Baleine
Synopsis

Des voix murmurées annoncent la mort d’une fille. Autour d’elle, des adolescentes, agenouillées la regardent, concentrées. À nouveau, elles chuchotent et répètent en chœur « light...

En savoir +
Sélection officielle 2022
06.07.2022 - 16:00
Variétés 2
07.07.2022 - 14:30
Vidéodrome 2
09.07.2022 - 10:00
Vidéodrome 2
Synopsis

On retrouve avec plaisir dans Spilliaert le goût du tissage et du mélange des genres qui nous avait ravis dans N.P (FID 2020). Lisa Spilliaert prend le prétexte d’une investigation sur ses...

En savoir +
Sélection officielle 2022
06.07.2022 - 14:30
Variétés 5
08.07.2022 - 12:00
Variétés 1
10.07.2022 - 12:00
La Baleine
Synopsis

Entretien avec Joanna Grudzinska Votre premier long métrage, Révolution École 1918-1939, retraçait l’histoire de pédagogies alternatives dans l'entre-deux-guerres. Quelles étaient vos...

En savoir +
2022
Synopsis

Entretien avec Cyril Schäublin Unrueh est votre deuxième long métrage, sélectionné lors de l'édition FIDLab2019 et lauréat du Prix de la Fondation Camargo. Le décor est planté à...

En savoir +
2022
Synopsis

Entretien avec Nikola Spasic Comment avez-vous fait la rencontre de Kristina et comment le projet est-il né ? Il y a cinq ans, j’ai commencé un doctorat et je voulais que mon sujet de thèse...

En savoir +
2022
Synopsis

Je voulais faire venir des acrobates, la troupe de XY, mais ils n’étaient pas libres. Alors on va tenter une autre sorte d’acrobatie. Dans ma main gauche, L’homme sans qualités de Robert...

En savoir +
La folie Amalric 2022
Synopsis

Où l’on se retrouve en Irlande – une Irlande qui parle catalan avec l’accent de Fassbinder – des années 30 à aujourd’hui, à suivre dans plusieurs directions parallèles un...

En savoir +
Albert Serra en libertés ! 2022
Synopsis

Où l’on apprend que la production d’un film est un véritable chemin de croix. La seule « série » de Serra à ce jour, en quatorze courts épisodes – un pour chaque station du martyre...

En savoir +
Albert Serra en libertés ! 2022