Festival 2021
Declan Clarke

SATURN AND BEYOND

Irlande / 2021 / 60’
Première Mondiale

Declan Clarke
Le départ frappe par son austérité : allures de documentaire éducatif fait
d’images fixes, diagrammes et photographies, au son d’une voix off à la tonalité
didactique, le tout dédié à l’invention de l’électricité et aux débuts de la
communication à distance. Mais si la rigueur d’un tel début est trompeuse,
c’est qu’elle sert d’assise puis de rampe de lancement vers bien d’autres
dimensions. On se souvient peut-être des singuliers et si beaux We are not
like them
(FID 2013) et Wreckage in May (FID 2016), les deux derniers volets
de ce que Declan Clarke avait baptisé sa « Geist Trilogie ». Il s’agissait sous
la forme de films noirs, quasi mutiques, de mener enquête sur l’Histoire
moderne, utopies urbanistiques modernistes, d’une part, Commune de Paris,
de l’autre. Ici à nouveau, c’est « le progrès » et la troupe bousculée de ses
fantômes qui peuplent le film. À une nuance près, et de taille : c’est en livrant
cette fois une part autobiographique, celle soumise à la passion paternelle,
que Declan Clarke fait avancer son film, construit malicieusement en quatre
chapitres et un interlude. De sa petite enfance aux vacances dictées par les
pèlerinages du père jusqu’à la fermeture du musée fondé par ce même père
(Irish Museum of Broadcasting, le Musée Irlandais de la Transmission), puis le
récit de son effondrement psychique, voilà un trajet inhabituel pour évoquer
la science. Trajet qui inclut, tresse d’une bouleversante beauté, une réflexion
sur la croissance exponentielle de l’Alzheimer dans nos sociétés, d’un côté ;
une méditation sur l’histoire de la célèbre sonde Cassini dédiée à Saturne, de
l’autre. Voilà l’immense, si audacieux et si rare, enjeu de ce pari : faire coïncider
la ténacité d’un individu et l’immensité cosmique – seule à sa mesure. Le
sérieux, on l’aura compris, était imposé par l’élégie, mais aussi par la volonté
de faire d’un film une ode à la fabrique humaine d’outils neufs, aux passions de
transmettre, au maintien des utopies du dialogue, au refus d’oublier, à son père
et à l’univers tout entier. (Jean-Pierre Rehm)

Fiche technique

Version originale : anglais.
Sous-titres : français.
Scénario : Declan Clarke.
Image : Andreas Bunte, Jaro Waldeck, Declan Clarke.
Montage : Declan Clarke. Son : Adam Asnan, Jamie Lemoine.
Avec : Declan Clarke, Paddy Clarke.
Production : Declan Clarke.
Filmographie : The Hopeless End of a Great Dream, 2016. Wreckage in May, 2015. The Most Cruel of All Goddesses, 2015. Group Portrait with Explosives, 2014. We Are Not Like Them, 2013. Cologne Overnight, 2010.

 

ENTRETIEN AVEC LE RÉALISATEUR

Réalisateur

Declan Clarke

Festival

Synopsis

Igor et Ivan Buharov Ayahuasca, ondes radio, phénomènes paranormaux... voici quelques-uns des ingrédients de ce nouvel opus tourné en 8 mm des frères Buharov, à la fantaisie débridée. S'y...

En savoir +
Autres joyaux 2021
23.07.2021 - 16:00
Vidéodrome 2
24.07.2021 - 10:30
La Baleine
21.07.2021 - 21:30
Variétés 1
Synopsis

Au premier plan, un père allongé dans un lit demande à son fils : « Jojo, tu connais ton poème ? » Jojo, c’est Georges Bataille enfant. Tel est le défi, a priori impossible, que s’est...

En savoir +
Festival 2021
21.07.2021 - 16:30
Variétés 1
22.07.2021 - 21:00
Variétés 1
24.07.2021 - 14:00
Variétés 1
Synopsis

Alain Mazars Le titre livre l’essentiel : avenir articulé au passé. Filmés en 16 mm dans un décor de ruines sous une lumière éclatante, un gamin mutique et une fillette peu loquace sont...

En savoir +
Autres joyaux 2021
21.07.2021 - 21:00
Variétés 3
23.07.2021 - 20:00
Variétés 2
24.07.2021 - 16:00
Vidéodrome 2
Synopsis

Sara Klingemann Pour fêter ses 80 ans, la clinique psychiatrique de Saumery organise un colloque sur le thème de « l’intelligence traumatique. » Tout en préparant les festivités, soignés...

En savoir +
Autres joyaux 2021
21.07.2021 - 16:30
Vidéodrome 2
24.07.2021 - 14:00
Vidéodrome 2
25.07.2021 - 18:00
La Baleine
Synopsis

Guillaume Lillo A bord de voitures qui le prennent en stop, un jeune homme, qu’on ne verra jamais – ou à peine ? – raconte par le menu, en off, la dépression qui l’a conduit au centre...

En savoir +
Autres joyaux 2021
21.07.2021 - 12:15
Vidéodrome 2
22.07.2021 - 16:00
Variétés 3
25.07.2021 - 14:00
Variétés 3
Synopsis

Jorge Leon « Février 2020, un homme témoigne. Sa parole, recueillie par un inspecteur, rend compte d’une logique d’aliénation implacable dans laquelle il est pris depuis son arrivée en...

En savoir +
Autres joyaux 2021
21.07.2021 - 21:00
Variétés 2
22.07.2021 - 16:00
La Baleine
25.07.2021 - 16:30
Variétés 2
Synopsis

Wendelien van Oldenborgh De l’architecture, Wendelien van Oldenborgh fait tout à la fois son décor et son outil d’investigation pour interroger la politique et son histoire. On se souvient...

En savoir +
Festival 2021
20.07.2021 - 14:00
Variétés 1
21.07.2021 - 18:30
Variétés 3
23.07.2021 - 10:00
Variétés 2
Synopsis

Maïder Fortuné, Annie Mac Donell Après Communicating Vessels (FID 2020) le duo d’artistes-cinéastes Annie McDonell et Maïder Fortuné récidive. Affaire d’art à nouveau, de...

En savoir +
Festival 2021
20.07.2021 - 14:00
Variétés 1
21.07.2021 - 18:30
Variétés 3
23.07.2021 - 10:00
Variétés 2
24.07.2021 - 12:45
Théâtre de l'Odéon
Synopsis

Lucas Camargo On se souvient de l’écriture ciselée d’ O pequeno mal (FID 2018), réalisé avec Nicolas Thomé Zetune, qui explorait les failles secrètes d’une relation. Les...

En savoir +
Autres joyaux 2021
Synopsis

Clemente Castor Un drone blanc avance dans un couloir dont les murs semblent se liquéfier en un suintement numérique. Une voix métallique, peut-être celle du drone, s’interroge sur...

En savoir +
Autres joyaux 2021
20.07.2021 - 11:00
Variétés 2
23.07.2021 - 16:00
La Baleine
24.07.2021 - 11:00
Variétés 2