Sélection officielle 2020
Richard Shpuntoff

Todo lo que se olvida en un instante

Argentine / 2020 / Couleur et Noir & blanc / 16mm, Hi8 video / 61’
Première Mondiale

Autoportrait d’un homme tiraillé entre deux langues et deux villes, essai d’urbanisme comparé, histoire critique de l’impérialisme états-unien en Amérique du Sud, éloge de l’émigration, hommage au père, méditation sur la filiation, etc. Comment tout faire tenir en 1h10 ? En faisant du tiraillement la matrice d’une forme filmique et d’une expérience de spectateur étourdissantes. Richard Spunthoff commence par se présenter sommairement : né à New York, installé en 2012 à Buenos Aires, cinéaste, traducteur et sous-titreur. De son gagne-pain, il confesse une piètre opinion : «même les meilleurs sous-titres sont foireux, parce qu’on lit au lieu de regarder les images ». Par un paradoxe génial, c’est en compliquant la tâche du spectateur qu’il lui rend sa liberté. Comment ? En autorisant voix et texte à parler alternativement dans les deux langues, et en libérant les sous-titres de l’obligation de traduire ce que l’on entend. Lorsque la voix off commence un récit en espagnol, il arrive que les sous-titres traduisent, mais il peuvent aussi commenter, ouvrir une parenthèse, raconter en anglais une autre histoire. Les langues se croisent entre dit et écrit comme les voitures sur les autoroutes urbaines qui lacèrent Buenos Aires. Shpuntoff dit qu’il est difficile de savoir si la vie est un récit linéaire ou circulaire. Quant au film, c’est les deux, jusqu’au vertige, tant le flot de la pensée ne cesse de se retourner sur lui-même, de multiplier les tourbillons. Les écarts et rapports entre image, texte et voix varient à l’infini, leur tiraillement fait du spectateur un traducteur tous azimuts. L’exercice de l’intelligence en tant que production de rapports est, selon Barbara Cassin, la vertu du bilinguisme. Todo lo que se olvida in un instante serait le premier film rigoureusement bilingue. (C.N.)
Richard Shpuntoff

Fiche technique

Version originale : espagnol, anglais.
Sous-titres : anglais, espagnol.
Image : Richard Shpuntoff.
Montage : Richard Shpuntoff.
Design sonore : Luciana Foglio.
Design image : Luján Montes.
Avec : Harry Shpuntoff, Guillermo Saavedra, Jenny Goldstein, Don Bodie, Miranda Svirsky, Sara Shpuntoff LLobet, Rachel Shpuntoff LLobet.
Production : Tostaki (Nadia Jacky).
Distribution : Richard Shpuntoff.

 

ENTRETIEN AVEC LE RÉALISATEUR

Réalisateur

Richard Shpuntoff - Argentine

Filmographie

  • Julio of Jackson Heights, 2016.
  • Epiphany of Returning, 2015.
  • In Queens my ambitious soul I bare, 2012.
  • The Body, 2011.
  • El Grand 97, 2001.
  • Morning Dance, 2001.
  • As I went out one morning ..., 2000.

Sélection officielle

Synopsis

Les œuvres de Minia Biabiany (films, installations, sculptures) s’ancrent dans son expérience de femme guadeloupéenne. Elle revendique un travail situé. Ici ce sont des histoires...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

À vendredi, Robinson organise la rencontre de deux figures majeures du cinéma, que la distance de l’Angleterre à la Suisse n’autorise pas mais à laquelle le montage donne lieu. Mitra...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Des voix murmurées annoncent la mort d’une fille. Autour d’elle, des adolescentes, agenouillées la regardent, concentrées. À nouveau, elles chuchotent et répètent en chœur « light...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

On retrouve avec plaisir dans Spilliaert le goût du tissage et du mélange des genres qui nous avait ravis dans N.P (FID 2020). Lisa Spilliaert prend le prétexte d’une investigation sur ses...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Danielle Arbid travaille au cœur des sentiments, d’un film à l’autre, le tout dernier Passion simple (2021) d’après Annie Ernaux en étant la quintessence. Moins connu est un travail plus...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

« Obsada » signifie en polonais « équipe de tournage », mais peut aussi signifier « groupe de travail ». L’équipe dont il s’agit ici est double. Celle du film d’abord, devant et...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Liv Schulman aime travailler avec des figures qui seraient ses doubles. Après celle de l’enquêteur de sa série policière métaphysique Control, voici un nouvel avatar de l’artiste....

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

A General Disapointment propose en trois chapitres une méditation existentielle à partir d’un texte conjugué à une suite de longs plans fixes. Ceux-ci mettent en scène le réalisateur...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Poursuivant ses recherches autour des canons de l'art européen, leurs concepts, leur histoire et leurs zones d’ombres (Daphne and Thomas, FID 2019), Assaf Gruber mène la visite. Rude Witness -...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

La vie des hommes infâmes est un projet de livre qui ne vit jamais le jour mais pour lequel Michel Foucault écrivit une préface. Il s’agissait pour lui de rassembler les traces écrites de...

En savoir +
Sélection officielle 2022