Sélection officielle 2020
Tatiana Mazú González

Río Turbio

Argentine / 2020 / Couleur et Noir & blanc / HD, 8 mm, DVCAM, 16 mm, Dolby Digital / 81’
Première Mondiale

Río Turbio est le nom d’une ville minière située dans la Patagonie argentine. Où les femmes sont interdites de descendre dans les puits en raison du mauvais sort qu’elles y transmettraient. Histoires de sorcières dont la fonction bien connue est de mettre au ban les femmes, contre quoi Tatiana Mazú González, originaire de cette ville, part en guerre. Une entreprise aussi précise que déterminée, sous les auspices du fameux De la guerre de Clausewitz qui scande ce film aussi calculé qu’un tir, à l’instar de cette photographie représentant une femme pointant un fusil qui peu à peu s’imprime sous nous yeux dès les premières images. Fabriquer une image donc, en sortant des stéréotypes, et donner voix à ces femmes que la tradition masculine (locale ?) relègue au second plan. Avec en point de mire, cette mine interdite que l’on verra peu (rares images d’archive avec des hommes), matricielle, inaccessible, alors que se déploient des paysages silencieux à la beauté lugubre, en longs plans fixes, comme étouffés, sous la neige, dans la brume, sous la glace à briser. Et des voix de femmes, leurs récits de lutte, combat les concernant, mais visant tout autant les conditions de travail dans la mine meurtrière. Dire, écouter, transmettre, comme le suggère cette radio mise en place par ces femmes, sans cesse évoquée, ou cet étrange enregistreur disposé au sol ça et là dans le film. Une avancée qui se fait au rythme d’une chronique, celle de ce film à faire, au fil des échanges que la réalisatrice a avec sa tante. Le parti, on l’aura compris, est celui de jouer de visibilités et d’invisibilités, d’écoute et d’empêchement, tandis que se dévoile peu à peu la machinerie de la mine, absente, par l’entremise de dessins à la précision clinique. Question de régime d’image, de cadre et de hors champ, et de possibilité de représentation pour cette communauté réduite au dehors, jusqu’à la dédicace finale, contre cette rivière aux eaux troubles du titre. (N.F.)

Fiche technique

Version originale : espagnol.
Sous-titres : anglais.
Scénario : Tatiana Mazú Gonzalez.
Image : Tatiana Mazú González.
Montage : Sebastián Sanzottera.
Son : Julián Galay.
Production : Florencia Azorín (Antes Muerto cine).
Distribution : Antes Muerto Cine.
Assistant réalisateur: Manuel Embalse.
Design graphique : Sofía Mazú González.
Etalonnage : Daniela Medina Silva.
Mixage sonore : Hernán Higa & Alan Fridman.

ENTRETIEN AVEC LA RÉALISATRICE

Réalisatrice

Tatiana Mazú González

Filmographie

  • Little Red Riding Hood, 2019
  • The internationale, 2015
  • The state of things, 2012

Sélection officielle

Synopsis

Les œuvres de Minia Biabiany (films, installations, sculptures) s’ancrent dans son expérience de femme guadeloupéenne. Elle revendique un travail situé. Ici ce sont des histoires...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

À vendredi, Robinson organise la rencontre de deux figures majeures du cinéma, que la distance de l’Angleterre à la Suisse n’autorise pas mais à laquelle le montage donne lieu. Mitra...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Danielle Arbid travaille au cœur des sentiments, d’un film à l’autre, le tout dernier Passion simple (2021) d’après Annie Ernaux en étant la quintessence. Moins connu est un travail plus...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

« Obsada » signifie en polonais « équipe de tournage », mais peut aussi signifier « groupe de travail ». L’équipe dont il s’agit ici est double. Celle du film d’abord, devant et...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Liv Schulman aime travailler avec des figures qui seraient ses doubles. Après celle de l’enquêteur de sa série policière métaphysique Control, voici un nouvel avatar de l’artiste....

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

A General Disapointment propose en trois chapitres une méditation existentielle à partir d’un texte conjugué à une suite de longs plans fixes. Ceux-ci mettent en scène le réalisateur...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Poursuivant ses recherches autour des canons de l'art européen, leurs concepts, leur histoire et leurs zones d’ombres (Daphne and Thomas, FID 2019), Assaf Gruber mène la visite. Rude Witness -...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

La vie des hommes infâmes est un projet de livre qui ne vit jamais le jour mais pour lequel Michel Foucault écrivit une préface. Il s’agissait pour lui de rassembler les traces écrites de...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Des voix murmurées annoncent la mort d’une fille. Autour d’elle, des adolescentes, agenouillées la regardent, concentrées. À nouveau, elles chuchotent et répètent en chœur « light...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

On retrouve avec plaisir dans Spilliaert le goût du tissage et du mélange des genres qui nous avait ravis dans N.P (FID 2020). Lisa Spilliaert prend le prétexte d’une investigation sur ses...

En savoir +
Sélection officielle 2022