Sélection officielle 2019
Carlos Casas

CEMETERY

France, Royaume-Uni, Pologne, Ouzbékistan / 2019 / Couleur et Noir & blanc / 85'
Première Mondiale

Après Hunters since the beginning of time (FID 2008), Carlos Casas confirme son attrait pour les confins et son peu de goût des foules contemporaines et de leur agitation. Il préfère filmer l’œil d’un éléphant, sa peau dont les nuances de gris et de vert s’accordent à l’écorce des arbres  gigantesques de la forêt tropicale, les gestes de son mahout préparant le dernier voyage – celui qui les conduira, et le spectateur avec eux, vers le lieu le plus secret et fantasmé : le cimetière des éléphants. Le secret de son accès est simple : devenir éléphant, donner au film sa lenteur et son impassibilité. Miracle de la lenteur : celle de l’animal semant les braconniers lancés à sa poursuite, celle des mouvements de caméra les regardant mourir, un à un, dans l’épaisseur d’une nature trop grande pour eux. Casas invente le film d’aventures au ralenti en opérant une fascinante conversion écologique : la nature n’est plus le cadre de l’action humaine, mais l’entité sensible et pensante dont le cinéma cherche, par l’invention d’une matière visuelle et sonore inédite, à traduire les perceptions et les affects. La radio annonce qu’un tremblement de terre dévaste l’Asie et tue les hommes par millions ? Le film, comme le singe, les arbres et les pierres, n’y prête aucune attention. Cemetery (FIDLab 2013) déploie ses quatre mouvements comme les étapes d’un voyage initiatique vers une compréhension non-humaine, cosmologique, de l’espace et du temps. L’expérience de la fin d’un monde, de l’extinction des espèces, devient une remontée vers la lumière, vers une possible renaissance. Trouver le cimetière des éléphants, s’enfoncer dans le noir, aux limites de la perception, c’est retrouver le berceau, la blancheur des commencements. (C.N.)

Fiche technique

Version originale : sinhala, anglais. Sous-titres : anglais. Scénario : Carlos Casas. Image : Benjamin Echazarreta. Montage : Felipe Guerrero. Son : Chris Watson,Tony Myatt, Marc Parazon.

Production : Spectre (Olivier Marboeuf), AMI (Elena Hill), ETNOGRAF (Krzysztof Dabrowsky), Map Productions (Saodat Ismailova).

Distribution : Map Productions.

Filmographie : Cemetery, 2019. Avalanche, 2009-19 (on going project). End Trilogy, 2002-2009. Hunters since the Beginning of Time, 2008. Aral. Fishing in an Invisible Sea, 2004. Solitude at the End of the World, 2002-05. Rocinha, 2003. Afterwords, 2000

Réalisateur

Carlos Casas - Espagne

Filmographie

  • Cemetery / 2019 / 85’
  • Avalanche / 2010 / various durations
  • Hunters since the Beginning of Time / 2008 / 87’
  • Aral. Fishing in an Invisible Sea / 2004 / 52’
  • Solitude at the End of the World / 2002-05 / 52’
  • Rocinha / 2003 / 52’
  • Afterwords / 2000 / 15’

Sélection officielle

Synopsis

Les œuvres de Minia Biabiany (films, installations, sculptures) s’ancrent dans son expérience de femme guadeloupéenne. Elle revendique un travail situé. Ici ce sont des histoires...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

À vendredi, Robinson organise la rencontre de deux figures majeures du cinéma, que la distance de l’Angleterre à la Suisse n’autorise pas mais à laquelle le montage donne lieu. Mitra...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

A General Disapointment propose en trois chapitres une méditation existentielle à partir d’un texte conjugué à une suite de longs plans fixes. Ceux-ci mettent en scène le réalisateur...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Poursuivant ses recherches autour des canons de l'art européen, leurs concepts, leur histoire et leurs zones d’ombres (Daphne and Thomas, FID 2019), Assaf Gruber mène la visite. Rude Witness -...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

La vie des hommes infâmes est un projet de livre qui ne vit jamais le jour mais pour lequel Michel Foucault écrivit une préface. Il s’agissait pour lui de rassembler les traces écrites de...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Des voix murmurées annoncent la mort d’une fille. Autour d’elle, des adolescentes, agenouillées la regardent, concentrées. À nouveau, elles chuchotent et répètent en chœur « light...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

On retrouve avec plaisir dans Spilliaert le goût du tissage et du mélange des genres qui nous avait ravis dans N.P (FID 2020). Lisa Spilliaert prend le prétexte d’une investigation sur ses...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Danielle Arbid travaille au cœur des sentiments, d’un film à l’autre, le tout dernier Passion simple (2021) d’après Annie Ernaux en étant la quintessence. Moins connu est un travail plus...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

« Obsada » signifie en polonais « équipe de tournage », mais peut aussi signifier « groupe de travail ». L’équipe dont il s’agit ici est double. Celle du film d’abord, devant et...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Liv Schulman aime travailler avec des figures qui seraient ses doubles. Après celle de l’enquêteur de sa série policière métaphysique Control, voici un nouvel avatar de l’artiste....

En savoir +
Sélection officielle 2022