Sélection officielle 2019
Randa Maroufi

BAB SEBTA (CEUTA’S GATE)

France, Maroc / 2019 / Couleur / 19’
Première Mondiale

Bab Sebta (FIDLab 2018) désigne en arabe Ceuta, enclave ibérique située 
au Maroc, face à l’Espagne. Littéralement, la Porte de Ceuta. « Passer »
cette porte signifie entrer en Europe. De cette singularité géographique, Randa Maroufi en retient l’économie induite et les rapports de pouvoirs 
qui s’y révèlent. L’action ? Les petits transits frontaliers en tous genres et
plus ou moins légaux qui s’y déploient. Le cadre ? Une frontière figurée
 par une surface plane à la théâtralité assumée, avec marquage au sol désignant les fonctions et les zones, évoquant par sa grisaille la surface
vide d’un tableau d’école en attente d’inscription. Et le parti pris, un lent ballet, avec ses rituels, restitué au regard selon un point de vue dédoublé :
 à hauteur humaine, et, en surplomb, celui structurant des cartographes comme des hélicoptères de surveillance, indiquant les espaces, soulignant 
les distributions administratives et pratiques. Sa caméra glissant d’un point
 à l’autre, Randa Maroufi déroule en de longs plans les interminables files d’attentes, certains s’affairant là à la préparation de ballots ventrus et colorés, ici à la dissimulation de denrées ou encore soumis au contrôle. Défilent biscuits, électroménager, vêtements pliés, roulés, empilés, marchandises 
de toutes sortes. Autant d’événements réunis en un lieu unique, déployés en une fresque fourmillante, que l’on suit gestes après gestes. Rigoureuse chorégraphie des corps et des mouvements individuels et collectifs, nourrie en off de récits diffractés, de passeurs, de douaniers ou d’annonces policières, relatant trafics, ruses et astuces, laissant deviner les drames. Un Reenactment, contrebandières elles-mêmes comprises, pour une épopée déjouant l’écume et donnant à voir une cartographie géopolitique habitée. (N.F.)

Fiche technique


Version originale
: espagnol, arabe. Sous-titres : français. Scénario : Randa Maroufi. Image : Luca Coassin. Montage : Ismael Joffroy Chandoutis, Randa Maroufi. Son : Mohamed Bounouar, Léonore Mercier. Avec : Les contrebandiers et contrebandières de Bab Sebta.
Production : Barney Production (Sophie Penson, Said Hamich). Distribution : Shortcuts (Judith Abitbol).
Filmographie : La Grande Safae, 2014. Le Park, 2015. Stand-by Office, 2017.

Réalisatrice

Randa Maroufi - Maroc

Filmographie

  • Stand-by Office / 2017 / 13’
  • Le park / 2015 / 14’
  • La grande Safae / 2014 / 15’

Sélection officielle

Synopsis

À vendredi, Robinson organise la rencontre de deux figures majeures du cinéma, que la distance de l’Angleterre à la Suisse n’autorise pas mais à laquelle le montage donne lieu. Mitra...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Les œuvres de Minia Biabiany (films, installations, sculptures) s’ancrent dans son expérience de femme guadeloupéenne. Elle revendique un travail situé. Ici ce sont des histoires...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

« Obsada » signifie en polonais « équipe de tournage », mais peut aussi signifier « groupe de travail ». L’équipe dont il s’agit ici est double. Celle du film d’abord, devant et...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Liv Schulman aime travailler avec des figures qui seraient ses doubles. Après celle de l’enquêteur de sa série policière métaphysique Control, voici un nouvel avatar de l’artiste....

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

A General Disapointment propose en trois chapitres une méditation existentielle à partir d’un texte conjugué à une suite de longs plans fixes. Ceux-ci mettent en scène le réalisateur...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Poursuivant ses recherches autour des canons de l'art européen, leurs concepts, leur histoire et leurs zones d’ombres (Daphne and Thomas, FID 2019), Assaf Gruber mène la visite. Rude Witness -...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

La vie des hommes infâmes est un projet de livre qui ne vit jamais le jour mais pour lequel Michel Foucault écrivit une préface. Il s’agissait pour lui de rassembler les traces écrites de...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Des voix murmurées annoncent la mort d’une fille. Autour d’elle, des adolescentes, agenouillées la regardent, concentrées. À nouveau, elles chuchotent et répètent en chœur « light...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

On retrouve avec plaisir dans Spilliaert le goût du tissage et du mélange des genres qui nous avait ravis dans N.P (FID 2020). Lisa Spilliaert prend le prétexte d’une investigation sur ses...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Danielle Arbid travaille au cœur des sentiments, d’un film à l’autre, le tout dernier Passion simple (2021) d’après Annie Ernaux en étant la quintessence. Moins connu est un travail plus...

En savoir +
Sélection officielle 2022