2019 / Sélection officielle
Narimane Mari

HOLY DAYS

Algérie, France / 2019 / Couleur / 40'
Première Mondiale

Après le gazouillis des nuées d’enfants de Loubia Hamra (FID2013), après le polyglottisme (sans omettre une langue inversée) des diverses troupes qui agitent Le Fort des Fous (FIDLab 2014), voilà que Narimane Mari nous installe dans le mutisme du cinéma primitif. Quasi silence en réalité puisque l’unique protagoniste masculin s’émeut au terme de sa propre mélopée, puisqu’un âne ne se prive pas de braire, et qu’une musique originale tricote allégrement avec les séquences. Néanmoins, et le titre pointe sans équivoque vers cette époque d’un âge d’or, la rareté des personnages (deux femmes, un homme), la grande sobriété de leur jeu, la plus grande sobriété encore du récit, nous voilà clairement dans un cinéma qui se revendique de celui des origines, celui d’un temps où les visages et les gestes ramassaient tout l’entendement possible, et toutes les émotions. « Un homme creuse sa tombe et, comme pour le retenir, frémissent les éléments et les êtres. » Tel est le synopsis – sobre toujours – livré par Narimane Mari. On mesure qu’il s’agit d’inscrire à même l’image rien moins que l’arc complet des existences : de l’issue fatale aux bougés des naissances, l’une entremêlée aux autres et, on peut le dire sans rien gâcher, l’ensemble clairement noué par le désir ou l’amour. Magie de la simplicité, foi évidente dans la puissance d’un cinéma sans moyens : comme chez Giotto, nous voilà tous, spectateurs inclus, sauvés. (J.P.R.)

Fiche technique

Version originale : sans dialogue. Scénario : Narimane Mari. Image : Narimane Mari, Antonin Boischot. Montage : Narimane Mari, Djamel Kerkar, Corentin Doucet. Son : Antoine Morin, Boualem Hammouche, Florent Fournier-Sicre. Avec : Michel Haas, Bilio Kaliakatsou, Julia Hilmer, Saadi Ikhelfoum.
Production : CENTRALE ELECTRIQUE et ALLERS RETOURS FILMS (Narimane Mari, Olivier Boischot). Distribution : Narimane Mari.
Filmographie : Le fort des fous, 2018. Loubia Hamra, 2013. Prologue, 2007.

Réalisatrice

Narimane Mari - Algérie

Sélection officielle

Synopsis

À vendredi, Robinson organise la rencontre de deux figures majeures du cinéma, que la distance de l’Angleterre à la Suisse n’autorise pas mais à laquelle le montage donne lieu. Mitra...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Les œuvres de Minia Biabiany (films, installations, sculptures) s’ancrent dans son expérience de femme guadeloupéenne. Elle revendique un travail situé. Ici ce sont des histoires...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

« Obsada » signifie en polonais « équipe de tournage », mais peut aussi signifier « groupe de travail ». L’équipe dont il s’agit ici est double. Celle du film d’abord, devant et...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Liv Schulman aime travailler avec des figures qui seraient ses doubles. Après celle de l’enquêteur de sa série policière métaphysique Control, voici un nouvel avatar de l’artiste....

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

A General Disapointment propose en trois chapitres une méditation existentielle à partir d’un texte conjugué à une suite de longs plans fixes. Ceux-ci mettent en scène le réalisateur...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Poursuivant ses recherches autour des canons de l'art européen, leurs concepts, leur histoire et leurs zones d’ombres (Daphne and Thomas, FID 2019), Assaf Gruber mène la visite. Rude Witness -...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

La vie des hommes infâmes est un projet de livre qui ne vit jamais le jour mais pour lequel Michel Foucault écrivit une préface. Il s’agissait pour lui de rassembler les traces écrites de...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Des voix murmurées annoncent la mort d’une fille. Autour d’elle, des adolescentes, agenouillées la regardent, concentrées. À nouveau, elles chuchotent et répètent en chœur « light...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

On retrouve avec plaisir dans Spilliaert le goût du tissage et du mélange des genres qui nous avait ravis dans N.P (FID 2020). Lisa Spilliaert prend le prétexte d’une investigation sur ses...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Danielle Arbid travaille au cœur des sentiments, d’un film à l’autre, le tout dernier Passion simple (2021) d’après Annie Ernaux en étant la quintessence. Moins connu est un travail plus...

En savoir +
Sélection officielle 2022