Sélection officielle 2022
Amira Louadah

العرش
THE ARK

Algérie, France / 2022 / Couleur / 10’
Première Mondiale

Sous l’arche inachevée d’un bâtiment désaffecté, Amira Louadah a réuni un groupe de sportifs reliés par l’usage de leurs poings, qui se fait appeler « la faction des 300 », d’après le blockbuster viriliste de Zac Snyder. L’architecture élancée des piliers de béton nus, plantés au milieu du désert, confère au lieu une sorte de sacré, à mi-chemin entre les monolithes de Richard Serra et les dolmens de Stonehenge. La trivialité des gants de boxe et des t-shirts sales saisis en gros plans le dispute cependant à la solennité hollywoodienne et mythologique du paysage minéral, ouvrant au loin sur une ville. Nous ne saurons rien de ces hommes si ce n’est qu’ils forment une équipe et qu’ils partagent le soin d’entraîner leur corps. On salue ici tout l’art d’Amira Louadah de s’emparer du cinéma pour subvertir un espace prosaïque (une salle de sport) et le reconfigurer, dans une grande économie de moyens, en ultime refuge. L’Arche propose une opération de transposition : leurs corps de boxeur performés deviennent des corps guerriers dans le cœur du récit. En effet, en quelques éléments (musique, valeurs de plans, voix off), la réalisatrice opère une mue du réel et construit une fiction spéculative dystopique aussi brève qu’efficace. Fateh, le coach, entraîne ses hommes à un combat final à venir contre un ennemi sans visage. L’Algérie d’aujourd’hui devient le théâtre d’un monde de demain cauchemardesque, décrit en deux cartons, brossé en peu de plans tournés au téléphone portable. L’Arche concentre dans la dureté des pierres et la poussière du paysage toute la dramaturgie des grands récits d’effondrements écologiques et politiques. Le drapeau national algérien hissé dans un mouvement final, porté par le lyrisme du compositeur estonien Arvo Pärt, flotte dans l’équivocité d’un symbole pouvant signifier tout autant l’unité que la scission, la fin d’un temps et le recommencement.
(Claire Lasolle) Amira Louadah

Fiche technique

Version originale : arabe algérien
Sous-titres : français, anglais
Scénario : Louadah Amira
Image : Brahim-Djelloul Nadjib
Montage : Arab Yacine, Amira Louadah
Son : Khemici Assïa
Avec : Fateh Henttour
Production : Institut français d’Alger.

Filmographie :
La grosse moula ou li michan, 2020
Dîner non newtonien, 2017.

ENTRETIEN AVEC LA RÉALISATRICE

Réalisatrice

Amira Louadah - Algérie

Sélection officielle

Synopsis

À vendredi, Robinson organise la rencontre de deux figures majeures du cinéma, que la distance de l’Angleterre à la Suisse n’autorise pas mais à laquelle le montage donne lieu. Mitra...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Les œuvres de Minia Biabiany (films, installations, sculptures) s’ancrent dans son expérience de femme guadeloupéenne. Elle revendique un travail situé. Ici ce sont des histoires...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

« Obsada » signifie en polonais « équipe de tournage », mais peut aussi signifier « groupe de travail ». L’équipe dont il s’agit ici est double. Celle du film d’abord, devant et...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Liv Schulman aime travailler avec des figures qui seraient ses doubles. Après celle de l’enquêteur de sa série policière métaphysique Control, voici un nouvel avatar de l’artiste....

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

A General Disapointment propose en trois chapitres une méditation existentielle à partir d’un texte conjugué à une suite de longs plans fixes. Ceux-ci mettent en scène le réalisateur...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Poursuivant ses recherches autour des canons de l'art européen, leurs concepts, leur histoire et leurs zones d’ombres (Daphne and Thomas, FID 2019), Assaf Gruber mène la visite. Rude Witness -...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

La vie des hommes infâmes est un projet de livre qui ne vit jamais le jour mais pour lequel Michel Foucault écrivit une préface. Il s’agissait pour lui de rassembler les traces écrites de...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Des voix murmurées annoncent la mort d’une fille. Autour d’elle, des adolescentes, agenouillées la regardent, concentrées. À nouveau, elles chuchotent et répètent en chœur « light...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

On retrouve avec plaisir dans Spilliaert le goût du tissage et du mélange des genres qui nous avait ravis dans N.P (FID 2020). Lisa Spilliaert prend le prétexte d’une investigation sur ses...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Danielle Arbid travaille au cœur des sentiments, d’un film à l’autre, le tout dernier Passion simple (2021) d’après Annie Ernaux en étant la quintessence. Moins connu est un travail plus...

En savoir +
Sélection officielle 2022