Sélection officielle 2022
Serge Garcia

A GENERAL DISAPPOINTMENT

États-Unis / 2022 / Couleur / 16 mm, 35 mm / 27’
Première Mondiale

A General Disapointment propose en trois chapitres une méditation existentielle à partir d’un texte conjugué à une suite de longs plans fixes. Ceux-ci mettent en scène le réalisateur Serge Garcia dans des situations de la vie quotidienne qui distillent un burlesque dépressif, où le banal tourne à l’absurdité et appesantit le corps solitaire du personnage. En contrepoint de ce quotidien ordinaire et muet, le texte s’affiche en sous-titre, voix intérieure qui rappelle par le récit d’anecdotes cocasses les dérives caustiques d’un Woody Allen ou d’un Larry David. La simplicité du dispositif logorrhéique de A General Disappointment n’a d’égal que sa merveilleuse précision et sa densité réflexive. Après Grand Central Hotel (FID 2021), Serge Garcia construit à nouveau un objet cinématographique au service du discours, et trouve dans le soin des cadrages et le pari de leur durée les ressorts pour faire exister littérature – la sienne et celle, entre autres, de Kathryn Scanlan – et pensée philosophique – Lauren Berlant. Tandis que Serge Garcia, installé au volant d’une voiture arrêtée, s’enfourne un plat de noodles digne des heures les plus moroses du flic en planque dans un mauvais polar, le texte invite à une réflexion sur les échecs organisés des sociétés capitalistes et la vanité de leurs promesses de bonheur et d’accomplissement de soi. Les saynètes vont et viennent de la rue à la chambre, mouvement réaffirmant l’intime comme politique et l’analyse nécessaire de nos affects les plus personnels (sentiments d’inadaptation, frustrations, névroses) comme produits et normés. Sur le gros plan d’un ampli, la voix de Laurene LaVallis, chanteuse éphémère des années 80, inverse l’opération de concentration, de la lecture à l’écoute pleine, comme possibilité de réappropriation d’un corps au présent. Sans ostentation, Serge Garcia crée tout simplement de la présence au monde et à soi.
(Claire Lasolle)

Fiche technique

Version originale : sans paroles
Scénario : Serge Garcia
Image : Simon Köcher
Montage : Serge Garcia
Son : Serge Garcia
Avec : Serge Garcia

Production : Sergio Garcia.

Filmographie :
Antenna, 2022
Cycle One, 2021
Grand Central Hotel, 2021
El Patojo, 2020
Noncompliant, 2019
Gordo As Gordo, 2019
A Child Of House: Shaun J
Wright, 2019
Jackie House, 2018
The Longer I live, The Less Chance I’ll Ever Recover From What Life Keeps Doing To Me, 2015
Butcherqueen, 2013.

ENTRETIEN AVEC LE RÉALISATEUR

Réalisateur

Serge Garcia - États-Unis

Sélection officielle

Synopsis

Les œuvres de Minia Biabiany (films, installations, sculptures) s’ancrent dans son expérience de femme guadeloupéenne. Elle revendique un travail situé. Ici ce sont des histoires...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

À vendredi, Robinson organise la rencontre de deux figures majeures du cinéma, que la distance de l’Angleterre à la Suisse n’autorise pas mais à laquelle le montage donne lieu. Mitra...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

A General Disapointment propose en trois chapitres une méditation existentielle à partir d’un texte conjugué à une suite de longs plans fixes. Ceux-ci mettent en scène le réalisateur...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Poursuivant ses recherches autour des canons de l'art européen, leurs concepts, leur histoire et leurs zones d’ombres (Daphne and Thomas, FID 2019), Assaf Gruber mène la visite. Rude Witness -...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

La vie des hommes infâmes est un projet de livre qui ne vit jamais le jour mais pour lequel Michel Foucault écrivit une préface. Il s’agissait pour lui de rassembler les traces écrites de...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Des voix murmurées annoncent la mort d’une fille. Autour d’elle, des adolescentes, agenouillées la regardent, concentrées. À nouveau, elles chuchotent et répètent en chœur « light...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

On retrouve avec plaisir dans Spilliaert le goût du tissage et du mélange des genres qui nous avait ravis dans N.P (FID 2020). Lisa Spilliaert prend le prétexte d’une investigation sur ses...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Danielle Arbid travaille au cœur des sentiments, d’un film à l’autre, le tout dernier Passion simple (2021) d’après Annie Ernaux en étant la quintessence. Moins connu est un travail plus...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

« Obsada » signifie en polonais « équipe de tournage », mais peut aussi signifier « groupe de travail ». L’équipe dont il s’agit ici est double. Celle du film d’abord, devant et...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Liv Schulman aime travailler avec des figures qui seraient ses doubles. Après celle de l’enquêteur de sa série policière métaphysique Control, voici un nouvel avatar de l’artiste....

En savoir +
Sélection officielle 2022