Index
FID +
  • Autres Joyaux

QUESTIONNAIRE

Nataliya Ilchuk

Nataliya Ilchuk
Des jeunes ukrainiens, entre amis, de jour et de nuit. Piercings métalleux, questionnaires à la Proust, alcool, circulation du désir. La pauvreté de l’image désigne la DV amateur, les téléphones portables sont des Nokia 3310 : les rushes datent de 2005-2007, soit des années de jeunesse de la réalisatrice. La situation politique d’une nation divisée est évoquée en pointillés : le nombre d’ukrainiens russophones, le succès électoral du Parti des régions, pro-russe. Montant aujourd’hui ces vestiges d’un passé intime, la cinéaste les relit au prisme non seulement du conflit avec la Russie, mais aussi des mutations de la sociabilité et du rapport aux images. Celles-ci sont parfois ralenties jusqu’à la stase, figées en photogrammes : la fabrique d’un souvenir. (Nathan Letoré)

Entretien avec Nataliya Ilchuk

Votre film est constitué d’ images filmées entre 2005 et 2007. Pourriez-vous nous en dire plus sur le contexte dans lequel ces images ont été tournées ?

J’ai commencé à filmer en 2005 avec une caméra mini-DV sans but particulier, ni financier ni carriériste, menée par le simple plaisir de l’acte de filmer, libre de toute auto-censure ou de la pression de créer un produit à vendre. Quand je me retourne vers cette époque d’il y a 16-17 ans, je suis toujours ébahie par la rapidité des changements qui ont eu lieu dans une période si courte, à cause du développement des outils digitaux qui ont affecté, non seulement notre manière de construire nos communications et nos rapports, mais aussi nos visions du monde. Je suis surprise aussi par la naïveté avec laquelle nous traitions la politique et nous moquions des problèmes politiques, sans réaliser les conséquences auxquelles mènerait cette négligence.

Pourquoi revenir à ces images et les monter maintenant ?

En 2015, j’ai redécouvert par accident des dizaines de ces cassettes et les ai regardées comme si rien de cela ne m’était arrivé, à moi. J’avais complètement oublié ces événements de quand j’avais 19-20 ans, et j’ai été frappée par la liberté et l’amour absolus qui se dégageaient de ces images. C’est inimaginable dans l’atmosphère actuelle de contrôle de soi, où tout est enregistré et immédiatement jugé. Après avoir hésité quelques temps, j’ai finalement décidé de faire un film de ces images accidentelles, comme contrepoint à l’idéologie actuelle faite d’images lisses, de contenus stériles, et d’adaptation à ce qui est considéré comme acceptable. Et précisément parce que Questionnaire n’était même pas censé être un film au départ.

Propos recueillis par Nathan Letoré

  • Autres Joyaux

Fiche technique

Ukraine / 2022 / Couleur / 30’

Version originale : ukrainien, russe
Sous-titres : anglais, français
Scénario : Nataliya Ilchuk
Image : Nataliya Ilchuk
Montage : Nataliya Ilchuk
Son : Nataliya Ilchuk
Production : Nataliya Ilchuk (Non Jour).
Filmographie : Sensitive Material, 2021
kitchen.blend, 2020
Maternit, 2019.