Autres joyaux 2020
Patricia Mazuy

Peaux de vaches

France / 1988 / Version restaurée / Couleur / Stéréo / 90’

« J’ai fait Peaux de vaches en 1988, j’étais alors jeune et sans doutes. Les impulsions et l’énergie qui avaient lancé le film étaient multiples, mais assez basiques. Le film est un peu pareil. Étonnamment les années n’ont fait que le renforcer. Il n’a pas bougé. Les mêmes défauts et les mêmes qualités, un petit côté vintage en plus. Il parle peut-être même plus directement aux spectateurs d’aujourd’hui : le paysan dépressif prêt à tout, la femme coincée dans sa vie traversée de désirs, ça reste actuel.
Au départ, j’aimais les westerns ; pour le début, j’avais un peu copié sur Josey Wales hors-la-loi, de Clint Eastwood. Je détestais la plupart des films tournés à la campagne en France, ces fictions où les hommes ont des chemises à carreaux, où les dames ont des robes fleuries mal coupées, où l’on fait l’amour dans les foins, où la bande son est joliment silencieuse et peuplée d’oiseaux. Je voulais montrer la campagne moderne traversée de routes, de camions, de glissières d’entrées d’autoroute, de machines agricoles hi-tech aux moteurs assourdissants. Amoureuse de Stévenin depuis que j’avais découvert Passe montagne, je désirais faire un film pour lui.
Ensuite, après moultes versions de plus en plus rocambolesques, je suis revenue à la source : l’histoire de deux frères, l’un paysan, au bord de la ruine, l’autre, devenu pâtissier, qui déteste la campagne et veut sortir son frère de là… Après une beuverie, ils font flamber la ferme, un vagabond meurt par accident dans l’incendie. Stévenin va en prison. Dix ans après il revient. Il s’est sacrifié pour son frère. On pense qu’il vient se venger. Et ça devient l’histoire de quelqu’un qui renonce à sa vengeance.
À travers l’homme qui revient, le désir était de montrer une campagne moderne, agressive, violente. De catalyser les non-dits familiaux.
Tout a été envisageable quand Sandrine, que j’avais connue sur Sans toit ni loi, m’a dit oui. Tout a été possible quand j’ai enfin trouvé en Jacques Spiesser le frère paysan de Stévenin. »
Patricia Mazuy

Fiche technique

Version originale : français.
Scénario : Patricia Mazuy.
Image : Raoul Coutard.
Montage : Chantal Hymans.
Musique : Théo Hakola.
Son : Jean-Pierre Duret.
Avec : Sandrine Bonnaire, Jean-François Stévenin, Jacques Spiesser, Yann Dedet, Laure Duthilleul, Salomé Stévenin. Production : Titane (Jean-Luc Ormières).
Distribution : La Traverse (Gaël Teicher).

Réalisatrice

Patricia Mazuy

Filmographie

  • Paul Sanchez est revenu !, 2018.
  • Sport de filles, 2011.
  • Basse Normandie, 2004.
  • Saint Cyr, 2000.
  • Travolta et moi, 1994.
  • Peaux de vaches, 1988.

Autres joyaux

Synopsis

Tetsuichiro Tsuta Quelque part au Japon, deux hommes vivent dans une maison new age, à travers les vitres de laquelle les reflets et ondulations de la pluie se dessinent en noir et blanc sur les...

En savoir +
Autres joyaux 2022
Synopsis

Vadim Kostrov Dans Orpheus (FID 2021), Vadim Kostrov revenait, jeune adulte, dans la ville de sa jeunesse : Nijni Taguil, cité industrielle de l’Oural. Un an plus tard, c’est un nouveau retour...

En savoir +
Autres joyaux 2022
Synopsis

Saleh Kashef Saleh Kashefi, jeune cinéaste iranien, compose un carnet de bord poétique avec des fragments de sa vie parisienne. Grâce de visages juvéniles saisis avec tendresse, éclat doré de...

En savoir +
Autres joyaux 2022
Synopsis

Declan Clarke Que disent les ondes sauvages ? Dans l’élan de Saturn and Beyond (Prix Georges de Beauregard International, FID 2021), Declan Clarke se remet à l’écoute. Les ondes, ici, sont...

En savoir +
Autres joyaux 2022
Synopsis

Elisabeth Perceval Nicolas Klotz « Adieu Michael » : en toute simplicité, un hommage à Michael Lonsdale, décédé en septembre 2020. Filmés quelques mois avant sa mort, les plans cadrent...

En savoir +
Autres joyaux 2022
Synopsis

Nataliya Ilchuk Des jeunes ukrainiens, entre amis, de jour et de nuit. Piercings métalleux, questionnaires à la Proust, alcool, circulation du désir. La pauvreté de l’image désigne la DV...

En savoir +
Autres joyaux 2022
Synopsis

Jenni Toikka Une femme, sous le regard d’une autre, commence le Prélude Op. 28 No. 2 de Chopin : la référence est claire, Jenni Toikka retravaille Sonate d’Automne d’Ingmar Bergman. Un...

En savoir +
Autres joyaux 2022
Synopsis

Jacques Kebadian Pierre Guyotat, chez lui, entre 2002 et 2009 : scènes de la vie d’un écrivain. D’abord il range sa bibliothèque : chaque livre est sujet à commentaire, réminiscences,...

En savoir +
Autres joyaux 2022
Synopsis

Maddi Barber Marina Lameiro Une forêt de pins. Une équipe de gardes forestiers s’y affaire, repère les lieux, mesure les troncs : bientôt ils abattront les arbres. Une machine mesure les...

En savoir +
Autres joyaux 2022