Index
  • Compétition Internationale  
  • Compétition Premier Film

Home

Rafat Alzakout

Syrie. Un corps ondulant dans le vent, à la lumière du soir, silhouette gracieuse et fragile d’un danseur filmé à même la peau. Tel s’affirme, à revers, le projet de ce premier film de Rafat Alzakout : la beauté et le travail de l’art comme guide pour un film tourné dans la tourmente de la guerre civile alors que les corps deviennent chairs détruites. Nous suivons un petit groupe d’hommes, dont Ahmad le danseur, Taj professeur de dessin et ancien lieutenant, sans oublier, hors cadre mais dialoguant avec eux, Alzakout. Les combats sont proches, mais nous n’en entendrons que le récit, ici une perquisition, là un bombardement. Danser partout où cela est possible, même dans les flaques d’une cours humide, ou partager l’écoute du souffle mélancolique d’une flûte, même avec de supposés ennemis : nous sommes loin du tumulte des images médiatiques mais, paradoxe que déplie le film, en son cœur même. Leur lutte est au moins aussi celle-ci, l’art comme espace de résistance et de liberté, et eux déterminés malgré leur doutes et leurs peurs, à ne pas y renoncer. Répéter, jouer, danser, quelles que soient les conditions. Ce sera leur quotidien, et aussi leurs rêves pour l’après : qui danser, qui retrouver la femme aimée. D’abord à Manbij, ville du nord de la Syrie, où s’organisent des événements culturels, puis dans ce « Home » qu’ils investissent, lieu de tranquillité. Et l’exil, loin de cet autre chez soi, la Syrie, mais avec toujours en soi la présence vitale de la possibilité de créer. (NF)

  • Compétition Internationale  
  • Compétition Premier Film

Fiche technique

PRIX MARSEILLE ESPÉRANCE

Syrie / Liban, 2015, Couleur, HD, Stereo, 70’

Version originale : Arabe
Sous-titres : Anglais
Scénario : Rafat Alzakout
Image : Farah Kassem, Juma Hamdo, Joude Gorani, Rafat Alzakout
Montage : Zeina Aboul-Hosn, Raya Yamisha
Son : Raed Younan
Avec : Ahmed Hamidi, Mohamed, Alshlash, Taj Soma

Production : Christin Luettich