2015 / Sélection officielle
Philippe Grandrieux

Meutrière

Première Mondiale

White Epilepsy (FID 2012), on s’en souvient, évoquait la rencontre entre un homme et une femme, ou plutôt entre deux figures archaïques surgies du fond de la nuit et des images. Meutrière est le deuxième mouvement de cette trilogie dont « le sujet », nous dit le réalisateur, « est l’inquiétude ». Quelle inquiétude sinon cette trépidation, cet émoi qui nous constitue et qui se trouve à la source en nous de notre fabrique d’image. Philippe Grandrieux poursuit ainsi depuis Sombre son exploration de nos agitations les plus intimes. Ici les corps, pris à nouveau dans leur nudité font quatuor, et sont saisis dans un travail de glorifi cation de la fi guration autant que de défi guration, chahut inscrit au coeur même de l’image. Ce qui se devine comme buste, jambe, ou bras entremêlés, offre la matière d’un ballet de fragments devenus chairs malaxées, malmenées, écorchées par le seul travail de la lumière, des ombres et du cadre à la verticalité assumée. Corps dont le ralenti dicte le mouvement même du fi lm : une métamorphose continue sans répit ni repos de l’image, de ses fulgurations et ses déchirures muettes. Une peinture des corps menée aux limites du cinéma – l’objet du meurtre ? – qu’accompagne le son, lancinante basse continue comme cri intérieur, une sorte de contrepoint à la plasticité de l’image et de ses mouvements sans cesse reconduits. (NF)

Fiche technique

France
2015, Couleur, HD, 60’

Version originale
Sans dialogue
Scénario, image et son
Philippe Grandrieux
Montage
Philippe Grandrieux, Corinne Thévenon
Avec
Emilia Giudicelli, Vilma Pitrinaite, Hélène Rocheteau, Francesca Ziviani

Production et distribution
Epileptic film

Filmographie
– Malgré la Nuit, 2015
– White Epilespy, 2012
– Il se peut que la beauté ait renforcé notre résolution / Masao Adachi, 2011
– Un Lac, 2008
– La Vie nouvelle, 2002
– Sombre, 1998
– Retour à Sarajevo, 1995

Réalisateur

Philippe Grandrieux

Sélection officielle

Synopsis

Il faut plus de six heures à Daniel Buren pour son entrée en cinéma. Aucune surprise pourtant : rien de moins ici qu’un autoportrait d’artiste, via ses œuvres, abordées sous l’angle...

En savoir +
Sélection officielle 2018
Synopsis

Plonger ou pas ? Nager ? On s'essaie, on hésite. Alors on prend la pose : silhouette du nageur, position du plongeur. Des images qui se fondent avec les corps, des corps qui font image, celle de la...

En savoir +
Sélection officielle 2018
13.07.2018 - 22:00
Variétés 2
14.07.2018 - 10:30
Villa Méditerranée
Synopsis

Rire est affaire de pensée. Et inversement. Anna Vasof en fait l'expérience et la démonstration saynète après saynète. En quelques poignées de secondes, à peine davantage, détournements...

En savoir +
Sélection officielle 2018
Synopsis

« Feuilles manuscrites enroulées », tel est le sens de l’étymologie latine du mot « volume ». Un livre autrement dit - mais sous son aspect antique de rouleaux. Marie José Burki joue de...

En savoir +
Sélection officielle 2018
Synopsis

Le cadre ? Un institut pour jeunes gens aveugles en République Tchèque. L’action ? Leur mettre entre les mains un appareil photo pour qu’ils ramènent des images de leur entourage....

En savoir +
Sélection officielle 2018
Synopsis

-

En savoir +
Sélection officielle 2018
13.07.2018 - 19:00
Vidéodrome 2
14.07.2018 - 11:45
Vidéodrome 2
Synopsis

Paul Otchakosvky-Laurens revient sur son travail d'éditeur et la création des éditions P.O.L, à travers le parcours de deux personnages marchant manuscrit sous le bras. « Editer des livres,...

En savoir +
Sélection officielle 2018
13.07.2018 - 15:00
Alcazar
14.07.2018 - 14:00
Vidéodrome 2
Synopsis

-

En savoir +
Sélection officielle 2018
13.07.2018 - 11:00
Alcazar
15.07.2018 - 10:45
Villa Méditerranée
Synopsis

Quatorze années après Fièvre sur Anatahan, Josef von Sternberg livre à André S. Labarthe et Janine Bazin les grands principes qui l'ont guidé dans l'exercice de son art. Un peu mélancolique,...

En savoir +
Sélection officielle 2018