2015 / Sélection officielle
Daniel Rosenfeld 

Al centro de la tierra

PRIX RENAUD VICTOR
Première Internationale

La fiction sait, quelquefois, faire droit à la délicatesse. Le scénario n’est plus alors là pour faire claquer bruyamment les fouets de l’intrigue et appuyer ses arabesques, mais plutôt pour laisser sourdre des mouvements infimes, apprivoiser des douceurs, faire place à une mélancolie sans autre motif que l’existence elle-même. C’est ici ce que réussit Daniel Rosenfeld de manière discrète et poignante. Face à des paysages minéraux sublimes, le cinéaste argentin a placé un homme d’un certain âge, ses jeunes garçons et quelques rares autres personnages. Détail d’importance toutefois, cet homme d’expérience est animé d’une croyance : il pense avoir vu des extraterrestres, il pense les avoir filmés, il projette de trouver le secret de leur tourisme chez nous. Ses enfants regardent leur père, et le filment aussi. Très peu de paroles sont prononcées, non par appétit d’une gravité mutique, au contraire : parce qu’on saisit bien qu’il s’agit avant tout de surface, surface de la terre, surface du ciel, surface des images. Et de comment une existence toute entière, y compris dans la foi qui l’anime à en percer la signification, peut souhaiter se mesurer à une autre dimension. Cette autre dimension, on l’aura saisi assez tôt grâce à l’humour affectueux que distille Rosenfeld, croise celle du cinéma, qu’il s’agisse de la vidéo manipulée par les protagonistes, ou la cinégénie des paysages qui ressemblent à des citations de fi lms de science-fiction, tombeaux pour l’oeil. (JPR)

Fiche technique

Argentine/France/Allemagne/Pays-Bas
2015, Couleur, RED, Dolby Digital, 82’

Version originale
Espagnol
Sous-titres
Anglais
Scénario
Daniel Rosenfeld
Image
Ramiro Civita
Montage
Lorenzo Bombicci
Son
Gaspar Scheuer
Avec
Tony Zuleta

Production
Daniel Rosenfeld Films, Les Films d’Ici, Majade, INCAA, De Productrie, Sudacine, Argentinacine

Filmographie
– Cornelia frente al espejo 2012
– La quimera de los héroes, 2003
– Saluzzi – ensayo para bandoneón y tres hermanos, 2002

Réalisateur

Daniel Rosenfeld 

Sélection officielle

Synopsis

Il faut plus de six heures à Daniel Buren pour son entrée en cinéma. Aucune surprise pourtant : rien de moins ici qu’un autoportrait d’artiste, via ses œuvres, abordées sous l’angle...

En savoir +
Sélection officielle 2018
Synopsis

Plonger ou pas ? Nager ? On s'essaie, on hésite. Alors on prend la pose : silhouette du nageur, position du plongeur. Des images qui se fondent avec les corps, des corps qui font image, celle de la...

En savoir +
Sélection officielle 2018
13.07.2018 - 22:00
Variétés 2
14.07.2018 - 10:30
Villa Méditerranée
Synopsis

Rire est affaire de pensée. Et inversement. Anna Vasof en fait l'expérience et la démonstration saynète après saynète. En quelques poignées de secondes, à peine davantage, détournements...

En savoir +
Sélection officielle 2018
Synopsis

« Feuilles manuscrites enroulées », tel est le sens de l’étymologie latine du mot « volume ». Un livre autrement dit - mais sous son aspect antique de rouleaux. Marie José Burki joue de...

En savoir +
Sélection officielle 2018
Synopsis

Le cadre ? Un institut pour jeunes gens aveugles en République Tchèque. L’action ? Leur mettre entre les mains un appareil photo pour qu’ils ramènent des images de leur entourage....

En savoir +
Sélection officielle 2018
Synopsis

-

En savoir +
Sélection officielle 2018
13.07.2018 - 19:00
Vidéodrome 2
14.07.2018 - 11:45
Vidéodrome 2
Synopsis

Paul Otchakosvky-Laurens revient sur son travail d'éditeur et la création des éditions P.O.L, à travers le parcours de deux personnages marchant manuscrit sous le bras. « Editer des livres,...

En savoir +
Sélection officielle 2018
13.07.2018 - 15:00
Alcazar
14.07.2018 - 14:00
Vidéodrome 2
Synopsis

-

En savoir +
Sélection officielle 2018
13.07.2018 - 11:00
Alcazar
15.07.2018 - 10:45
Villa Méditerranée
Synopsis

Quatorze années après Fièvre sur Anatahan, Josef von Sternberg livre à André S. Labarthe et Janine Bazin les grands principes qui l'ont guidé dans l'exercice de son art. Un peu mélancolique,...

En savoir +
Sélection officielle 2018