2015 / Sélection officielle
Jean Boiron Lajous

TERRA DI NESSUNO

Première Mondiale

Jean Boiron Lajous (présent à FIDCampus il y a trois ans) présente ici son premier long métrage, fruit de sa rencontre avec la ville de Trieste et de ses habitants qu’il décrit tous deux ainsi : « perturbés par le vent, confrontés aux montagnes et attirés par le large ». L’essence du fi lm tient dans cette identité de la ville avec ceux qui y vivent. Adama, Biljana, Allessandro, Lisa, davantage que nos guides à travers Trieste qu’ils arpentent chacun à leur manière, en sont l’incarnation. D’ici et d’ailleurs, ils révèlent petit à petit leur rapport à la ville tandis que des liens se tissent entre eux – un fil que Jean Boiron Lajous tire délicatement, laissant à chacun le temps d’exister.

La caméra embarque avec eux, selon une distance juste et chaleureuse, suffisamment proche pour saisir leurs doutes mais qui laisserait à leur intériorité le mystère qui est aussi celui du lieu, offrant toujours la place au mouvement et à l’imprévu, à la recherche d’une stabilité qu’on ne trouve que dans le perpétuel déséquilibre de la marche. Seules restent immobiles les statues qui parsèment le film : écrivains en escale pour un temps à Trieste, et qui y ont laissé une partie d’eux-mêmes. James Joyce, Umberto Saba, Italo Svevo. C’est sous leur patronage que le fi lm s’écrit et que les jeunes gens qui le traversent se construisent et font, sans le vouloir, génération. (CG)

Fiche technique

France, 2015, Couleur, HD, Stereo, 65’

Version originale: Italien, Français
Sous-titres: Français
Scénario et image: Jean Boiron Lajous
Montage: Clément Rière
Son: Jérôme Noirot
Production et distribution: Prima Luce

Avec:
Lisa, Biljana,
Alessandro,
Adama

Filmographie:
-La mémoire et la mer, 2013
-Une personne – une ligne, 2011

Réalisateur

Jean Boiron Lajous

Sélection officielle

Synopsis

Il faut plus de six heures à Daniel Buren pour son entrée en cinéma. Aucune surprise pourtant : rien de moins ici qu’un autoportrait d’artiste, via ses œuvres, abordées sous l’angle...

En savoir +
Sélection officielle 2018
Synopsis

Plonger ou pas ? Nager ? On s'essaie, on hésite. Alors on prend la pose : silhouette du nageur, position du plongeur. Des images qui se fondent avec les corps, des corps qui font image, celle de la...

En savoir +
Sélection officielle 2018
13.07.2018 - 22:00
Variétés 2
14.07.2018 - 10:30
Villa Méditerranée
Synopsis

Rire est affaire de pensée. Et inversement. Anna Vasof en fait l'expérience et la démonstration saynète après saynète. En quelques poignées de secondes, à peine davantage, détournements...

En savoir +
Sélection officielle 2018
Synopsis

« Feuilles manuscrites enroulées », tel est le sens de l’étymologie latine du mot « volume ». Un livre autrement dit - mais sous son aspect antique de rouleaux. Marie José Burki joue de...

En savoir +
Sélection officielle 2018
Synopsis

Le cadre ? Un institut pour jeunes gens aveugles en République Tchèque. L’action ? Leur mettre entre les mains un appareil photo pour qu’ils ramènent des images de leur entourage....

En savoir +
Sélection officielle 2018
Synopsis

-

En savoir +
Sélection officielle 2018
13.07.2018 - 19:00
Vidéodrome 2
14.07.2018 - 11:45
Vidéodrome 2
Synopsis

Paul Otchakosvky-Laurens revient sur son travail d'éditeur et la création des éditions P.O.L, à travers le parcours de deux personnages marchant manuscrit sous le bras. « Editer des livres,...

En savoir +
Sélection officielle 2018
13.07.2018 - 15:00
Alcazar
14.07.2018 - 14:00
Vidéodrome 2
Synopsis

-

En savoir +
Sélection officielle 2018
13.07.2018 - 11:00
Alcazar
15.07.2018 - 10:45
Villa Méditerranée
Synopsis

Quatorze années après Fièvre sur Anatahan, Josef von Sternberg livre à André S. Labarthe et Janine Bazin les grands principes qui l'ont guidé dans l'exercice de son art. Un peu mélancolique,...

En savoir +
Sélection officielle 2018