Index

CONVERSATION SECRÈTE

Francis Ford Coppola

La sensibilité d’une membrane s’agite dans ce film prévu pour précéder Le Parrain, séparant chronologiquement les deux premiers opus de cette saga. La membrane est le nom du personnage principal, Harry Caul, caul en anglais désignant une membrane. Initialement son nom était Caller, l’appelant, celui qui est à l’autre bout du fil, simplifié en Call, celui qui appelle mais une faute de frappe lui donna le nom définitif. La membrane, c’est l’imperméable transparent que Gene Hackman porte souvent. Une membrane visuelle, c’est la vitre dépolie qui laisse deviner un meurtre. La membrane est celle des haut-parleurs et surtout celle invisible des microphones propices à la surveillance audio de ce couple dont les propos nous inquiètent sur un danger possible.

Gilles Grand

Fiche technique

ÉCRAN PARALLÈLE  / Conversations secrètes

États-Unis, 1974, 113’

Avec : Gene Hackman, John Cazale, Allen Garfield, Frederic Forrest, Harrison Ford, Cindy Williams, Michael Higgins, Elizabeth MacRea, Teri Garr, Mark Wheeler, Robert Shields, Phoebe Alexander, Robert Duvall, Gian-Carlo Coppola, Al Nalbandian. Montage : Walter Murch, Richard Chew. Image : Bill Butler. Musique : David Shire. Son : Nathan Boxern Michael Evje, Walter Murch, Art Rochester. Production : Francis Ford Coppola. Distribution : Cinémathèque suisse.