Sélection officielle 2018
Yuliya Shatun

Tomorrow
(Завтра)

Biélorussie / 2017 / Couleur / HDV, Stéréo / 75’
Première Internationale

Dans une petite ville de Biélorussie recouverte par la neige, un ancien professeur d’anglais gagne tant bien que mal sa vie en distribuant des tracts dans les boîtes aux lettres. Le soir, il retrouve sa femme dans la pénombre de leur appartement. Ensemble, ils évoquent leur fils qui étudie à Minsk et qu’ils ne voient que très rarement. Peut-être seule excitation de la semaine, l’achat d’un billet de loterie qui ouvre pour quelques instants les portes du rêve.
Au départ étrangement fixée sur les étendues blanches qui bordent chaque route, la caméra de Yuliya Shatun va se mettre à scruter le professeur dans ses va et vient, captation précise mais aux accents moroses d’un territoire aujourd’hui si rare au cinéma. Sans détresse, le professeur s’est adapté à un monde déliquescent et à une vie nourrie de honte tue. Un parfum d’abandon circule entre les blocs, les mots lâchés et la télévision qui résonne. L’ironie aussi est présente, flottante, et il faut la patience de Yuliya Shatun pour la saisir et l’assumer. C’est l’anonymat général qui semble semble crier à l’aide pour qu’ enfin on le sorte de cet ennui généré par la pauvreté. Mais lorsque le récit se déplace jusqu’à la grande ville, c’est la peur plus que l’étonnement qui habille la foule. Les lumières fascinent peu et nous intiment presque de fuir. La fiction, qui ne rechignait pas à l’humour, se dissout dans une plus grande attention aux flux anonymes et même notre professeur disparaît pour un temps. La cité monnaie chaque mètre parcouru, distribue des espoirs à la pelle pour aussitôt les anéantir sans remords. A qui revient la tâche de modérer nos rêves ? Pour Yuliya Shatun, par la fenêtre de la maison, la réponse se trouve peut-être au sein des immobiles étendues blanches qui, elles, ne mentent pas. (VP)

Fiche technique

Version originale : russe.
Sous-titres : anglais.
Image : Nikita Alexandrov.
Montage : Yuliya Shatun.
Son : Igor Titov, Yury Mezhevich.
Avec : Anatoly Shatun, Oksana Shatun, Jana Taratun, Alexey Shatun, Nikita Alexandrov, Yuliya Shatun.
Production : Yuliya Shatun.

Réalisateur

Yuliya Shatun

Sélection officielle

Synopsis

À vendredi, Robinson organise la rencontre de deux figures majeures du cinéma, que la distance de l’Angleterre à la Suisse n’autorise pas mais à laquelle le montage donne lieu. Mitra...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Les œuvres de Minia Biabiany (films, installations, sculptures) s’ancrent dans son expérience de femme guadeloupéenne. Elle revendique un travail situé. Ici ce sont des histoires...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

« Obsada » signifie en polonais « équipe de tournage », mais peut aussi signifier « groupe de travail ». L’équipe dont il s’agit ici est double. Celle du film d’abord, devant et...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Liv Schulman aime travailler avec des figures qui seraient ses doubles. Après celle de l’enquêteur de sa série policière métaphysique Control, voici un nouvel avatar de l’artiste....

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

A General Disapointment propose en trois chapitres une méditation existentielle à partir d’un texte conjugué à une suite de longs plans fixes. Ceux-ci mettent en scène le réalisateur...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Poursuivant ses recherches autour des canons de l'art européen, leurs concepts, leur histoire et leurs zones d’ombres (Daphne and Thomas, FID 2019), Assaf Gruber mène la visite. Rude Witness -...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

La vie des hommes infâmes est un projet de livre qui ne vit jamais le jour mais pour lequel Michel Foucault écrivit une préface. Il s’agissait pour lui de rassembler les traces écrites de...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Des voix murmurées annoncent la mort d’une fille. Autour d’elle, des adolescentes, agenouillées la regardent, concentrées. À nouveau, elles chuchotent et répètent en chœur « light...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

On retrouve avec plaisir dans Spilliaert le goût du tissage et du mélange des genres qui nous avait ravis dans N.P (FID 2020). Lisa Spilliaert prend le prétexte d’une investigation sur ses...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Danielle Arbid travaille au cœur des sentiments, d’un film à l’autre, le tout dernier Passion simple (2021) d’après Annie Ernaux en étant la quintessence. Moins connu est un travail plus...

En savoir +
Sélection officielle 2022