Sélection officielle 2018
Albert Serra

Roi Soleil

Espagne, Portugal / 2018 / Couleur / HD, Dolby Digital / 61’
Première Mondiale

Louis XIV n’est pas un nouveau venu dans la filmographie d’Albert Serra, héros de son dernier opus en date, La Mort de Louis XIV (2016). Voilà dans ce Roi Soleil un jumeau, même si, au jeu des différences, celles-ci s’avèrent nombreuses. En place de Jean-Pierre Léaud, un acteur non professionnel avec lequel Serra a déjà travaillé dans ses premiers films. Tout autre corpulence, là en rétention, ici en expansion ; autre manière d’y planter son visage : là, au service d’un regard d’enfant étonné, ici, uniment poupin, comme prolongeant sans solution le reste de l’embonpoint ; là, l’invention d’une souveraineté toujours à se réinventer, ici le royaume d’une innocence vaguement frappée d’idiotie. Et le décor : si Versailles ou son imitation était nécessaire à la fable dans la première version, la seconde réduit le palais à un halo lumineux. Il est vrai, nous sommes cette fois entre des murs nus, à la blancheur passée rose (couleur du crépuscule ?) sous les feux d’un carré de néon au plafond. Longtemps, ici, ce roi est seul, à gémir au sol, pris d’un mal de ventre aussi sévère que comique, entouré de rares colifichets. Puis l’on voit des spectateurs entrer dans le champ assister aux râles de Sa Majesté, elle en cheveux (comme on nommait alors la perruque) et somptueux vêtements d’époque, eux en anorak. Alors quoi : captation d’une performance ? Si la galerie d’art est bien le cadre de « l’action », il y a, calculé, découpage, montage, en bref : film, nulle méprise. Et film dont les voies familières à tous les travaux de Serra pointent : l’aristocratie dans sa grandeur, sa bêtise et son agonie, la
représentation du pouvoir, les puissances de l’art. Entre sublime et grotesque, entre dérisoire et dérision, entre Buñuel et Dali, une royauté est en quête de son masque mortuaire. (JPR)

Fiche technique

Version originale : Sans dialogue.
Image : Artur Tort.
Montage : Ariadna Ribas, Albert Serra.
Son : Jordi Ribas.
Avec : Lluís Serrat.
Producteur: Montse Triola (Espagne)
Coproducteur: Joaquim Sapinho (Portugal)
Producteur executif: Albert Serra
Curator: Alexandre Melo
Distribution : Andergraun Films.
Filmographie : La mort de Louis XIV, 2016. Singularity, 2015. Cubalibre, 2014. Història de la meva mort, 2013. Els tres porquets, 2012.

Réalisateur

Albert Serra

Sélection officielle

Synopsis

Wendelien van Oldenborgh De l’architecture, Wendelien van Oldenborgh fait tout à la fois son décor et son outil d’investigation pour interroger la politique et son histoire. On se souvient...

En savoir +
Festival 2021
20.07.2021 - 14:00
Variétés 1
21.07.2021 - 18:30
Variétés 3
23.07.2021 - 10:00
Variétés 2
Synopsis

Si la dénommée « conquête du Chaco » a pris fin au début du XXème siècle, elle perdure aujourd’hui sous des formes dissimulées. C’est de ces tentatives de soumission au présent et des...

En savoir +
Festival 2021
Synopsis

Une jeune femme prend possession d’un appartement et salue sur son seuil le précédent locataire qui choisit de partir sans laisser d’adresse. Cette jeune femme entre ainsi dans le film pour...

En savoir +
Festival 2021
Synopsis

Maria Iorio, Raphaël Cuomo Comment relater les faits de notre temps ? En faire la chronique ? Celles annoncées ici sont faites de multiples allers et retours, d’une rive à l’autre de la...

En savoir +
Festival 2021
22.07.2021 - 11:00
Variétés 1
23.07.2021 - 14:00
Variétés 1
24.07.2021 - 18:30
Variétés 2
Synopsis

Lilith Kraxner Milena Czernovsky Qui est Beatrix ? ou plutôt : que fait Beatrix ? Jouer, rêvasser avec un énorme ballon, regarder distraitement la TV, laver, arroser le jardin, prendre un...

En savoir +
Festival 2021
22.07.2021 - 18:00
Théâtre de l'Odéon
23.07.2021 - 18:00
Variétés 3
24.07.2021 - 16:15
Variétés 1
Synopsis

Conakry, Guinée. Le 28 septembre 2009, lors du premier tour des présidentielles, la garde prétorienne d'élite se livre à un massacre dans le Stade du 28 septembre. 2010, à la veille du second...

En savoir +
Sélection officielle 2020
Synopsis

Ein Qiniya, petit village palestinien de Cisjordanie, occupé depuis 1967, c’est le décor où Milena Desse va mener une enquête : comment déchiffrer les traces inscrites pour en restituer...

En savoir +
Sélection officielle 2020
Synopsis

« Entre Popocatépetl et Ixtaccihuatl, un jour avant la guerre. Maria, contrainte d’épouser un bandit, échappe à son destin et s’évade dans les bois en compagnie d’El Toro. Rosario,...

En savoir +
Sélection officielle 2020
23.07.2020 - 10:00
Variétés 3
24.07.2020 - 11:30
Variétés 1
26.07.2020 - 12:30
Vidéodrome 2
Synopsis

Autoportrait d'un homme tiraillé entre deux langues et deux villes, essai d'urbanisme comparé, histoire critique de l'impérialisme états-unien en Amérique du Sud, éloge de l'émigration,...

En savoir +
Sélection officielle 2020
Synopsis

D'Amityville aux Destinations finales, de séries Z à Tokyo Sonata, Maxime le Moing a patiemment convoqué pour Salle obscure pas moins de 150 films. Plaisir d'érudition cinéphile ? Cette salle...

En savoir +
Sélection officielle 2020
23.07.2020 - 22:30
Variétés 5
24.07.2020 - 20:00
Vidéodrome 2
25.07.2020 - 22:00
Variétés 2