Sélection officielle 2018
Lucas Camargo de Barros, Nicolas Thomé Zetune

O Pequeno mal
(Petit mal)

Brésil / 2018 / Couleur / HD, Dolby Digital / 70’
Première Mondiale

A Sao Paulo, Janaína et João prennent soin l’un de l’autre. Elle est épileptique, lui entretient une relation avec un homme qui persiste à rester distant. Au-dessus de leur vie flotte le traumatisme flou d’une coulée de terrain qui aurait enseveli les hommes et les machines. Un travail dans un hôtel et des films regardés main dans la main semblent donner le rythme des jours. Mais dans l’univers de Lucas Camargo de Barros et Nicolas Thomé Zetune (dont c’est le premier film co-signé), les hommes sont semblables à des plantes contrariées par leur environnement. Les corps, tous minés par une faille secrète, tentent tant bien que mal de survivre dans un monde revêtant les apparences trompeuses de la chaleur. Film résolument pop (mais dans son versant le plus triste), O Pequeno Mal navigue en eaux nouvelles à chaque plan. Parfois doux et calme, parfois éblouissant, le film enveloppe tout d’abord le spectateur de sa douceur pour mieux le tromper : se révèlent progressivement le gouffre véritable de la souffrance physique ainsi que les abysses du désespoir amoureux. Lorsqu’un accident grave accable la relation miraculeuse entretenue par Janaína et João surgit alors l’évidence de la solitude finale de chacun, une solitude redoublée par les cadres acérés de Barros et Zetune. La vie, composée de vignettes elliptiques, est un jeu de rôle autant qu’un jeu de fantômes. Il suffit d’un rien pour que les identités changent et se dissimulent. Si deux mondes cohabitent continuellement, alors le bruit sourd du second enlève toute pureté au premier. O Pequeno Mal, en accord avec la chanson des Smiths qui hante João, crie l’effarante fragilité de nos émotions et impressions : « Last night I dreamt that somebody loved me. No hope, no harm, just another false alarm. » (VP)

Fiche technique

Version originale : portugais.
Sous-titres : anglais.
Scénario : Lucas Camargo de Barros.
Image : Pedro Geraldo.
Montage : Lucas Camargo de Barros.
Son : Jonathan Macias.
Avec : Janaina Afhonso, Joao Paulo Bienemann, Juliana Galdino, Laura Coggiola, Carlos Morelli, Bruno Ribeiro, Gustavo Casabona, Silvio Restiffe, Frann Ferraretto.
Production : Avoa Filmes (Max Eluard), Fratura Filmes (Lucas Camargo de Barros), Filmes de Amor (Nicolas Thomé Zetune), Barry Company (Mariana Ricciardi).
Distribution : Avoa Filmes (Max Eluard).

Réalisateurs

Lucas Camargo de Barros - Brésil

Filmographie

  • O pequeno mal / 2018 / 70'
  • Antes dessa guerra / 2015 / 23’
  • Ouça O Ciclone / 2014 / 18’
  • Duas Fitas / 2009 / 12’
  • blanc
Nicolas Thomé Zetune - Brésil

Filmographie

  • O pequeno mal / 2018 / 70'
  • Antes dessa guerra / 2015 / 23’
  • São Paulo com Daniel / 2015 / 30’
  • Alguns dias antes e outros depois / 2013 / 7’

Sélection officielle

Synopsis

À vendredi, Robinson organise la rencontre de deux figures majeures du cinéma, que la distance de l’Angleterre à la Suisse n’autorise pas mais à laquelle le montage donne lieu. Mitra...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Les œuvres de Minia Biabiany (films, installations, sculptures) s’ancrent dans son expérience de femme guadeloupéenne. Elle revendique un travail situé. Ici ce sont des histoires...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Liv Schulman aime travailler avec des figures qui seraient ses doubles. Après celle de l’enquêteur de sa série policière métaphysique Control, voici un nouvel avatar de l’artiste....

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

A General Disapointment propose en trois chapitres une méditation existentielle à partir d’un texte conjugué à une suite de longs plans fixes. Ceux-ci mettent en scène le réalisateur...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Poursuivant ses recherches autour des canons de l'art européen, leurs concepts, leur histoire et leurs zones d’ombres (Daphne and Thomas, FID 2019), Assaf Gruber mène la visite. Rude Witness -...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

La vie des hommes infâmes est un projet de livre qui ne vit jamais le jour mais pour lequel Michel Foucault écrivit une préface. Il s’agissait pour lui de rassembler les traces écrites de...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Des voix murmurées annoncent la mort d’une fille. Autour d’elle, des adolescentes, agenouillées la regardent, concentrées. À nouveau, elles chuchotent et répètent en chœur « light...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

On retrouve avec plaisir dans Spilliaert le goût du tissage et du mélange des genres qui nous avait ravis dans N.P (FID 2020). Lisa Spilliaert prend le prétexte d’une investigation sur ses...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Danielle Arbid travaille au cœur des sentiments, d’un film à l’autre, le tout dernier Passion simple (2021) d’après Annie Ernaux en étant la quintessence. Moins connu est un travail plus...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

« Obsada » signifie en polonais « équipe de tournage », mais peut aussi signifier « groupe de travail ». L’équipe dont il s’agit ici est double. Celle du film d’abord, devant et...

En savoir +
Sélection officielle 2022