Sélection officielle 2018
Lucas Camargo de Barros, Nicolas Thomé Zetune

O Pequeno mal
(Petit mal)

Brésil / 2018 / Couleur / HD, Dolby Digital / 70’
Première Mondiale

A Sao Paulo, Janaína et João prennent soin l’un de l’autre. Elle est épileptique, lui entretient une relation avec un homme qui persiste à rester distant. Au-dessus de leur vie flotte le traumatisme flou d’une coulée de terrain qui aurait enseveli les hommes et les machines. Un travail dans un hôtel et des films regardés main dans la main semblent donner le rythme des jours. Mais dans l’univers de Lucas Camargo de Barros et Nicolas Thomé Zetune (dont c’est le premier film co-signé), les hommes sont semblables à des plantes contrariées par leur environnement. Les corps, tous minés par une faille secrète, tentent tant bien que mal de survivre dans un monde revêtant les apparences trompeuses de la chaleur. Film résolument pop (mais dans son versant le plus triste), O Pequeno Mal navigue en eaux nouvelles à chaque plan. Parfois doux et calme, parfois éblouissant, le film enveloppe tout d’abord le spectateur de sa douceur pour mieux le tromper : se révèlent progressivement le gouffre véritable de la souffrance physique ainsi que les abysses du désespoir amoureux. Lorsqu’un accident grave accable la relation miraculeuse entretenue par Janaína et João surgit alors l’évidence de la solitude finale de chacun, une solitude redoublée par les cadres acérés de Barros et Zetune. La vie, composée de vignettes elliptiques, est un jeu de rôle autant qu’un jeu de fantômes. Il suffit d’un rien pour que les identités changent et se dissimulent. Si deux mondes cohabitent continuellement, alors le bruit sourd du second enlève toute pureté au premier. O Pequeno Mal, en accord avec la chanson des Smiths qui hante João, crie l’effarante fragilité de nos émotions et impressions : « Last night I dreamt that somebody loved me. No hope, no harm, just another false alarm. » (VP)

Fiche technique

Version originale : portugais.
Sous-titres : anglais.
Scénario : Lucas Camargo de Barros.
Image : Pedro Geraldo.
Montage : Lucas Camargo de Barros.
Son : Jonathan Macias.
Avec : Janaina Afhonso, Joao Paulo Bienemann, Juliana Galdino, Laura Coggiola, Carlos Morelli, Bruno Ribeiro, Gustavo Casabona, Silvio Restiffe, Frann Ferraretto.
Production : Avoa Filmes (Max Eluard), Fratura Filmes (Lucas Camargo de Barros), Filmes de Amor (Nicolas Thomé Zetune), Barry Company (Mariana Ricciardi).
Distribution : Avoa Filmes (Max Eluard).

Réalisateurs

Lucas Camargo de Barros
Nicolas Thomé Zetune

Sélection officielle