Sélection officielle 2018 / EP - Histoire(s) de Portrait
Akira Yamamoto

Speak low

Japon / 2018 / Couleur / Dolby Digital et autres formats / 110’
Première Mondiale

Sara et Ryo, jeune couple proche de la trentaine pas encore marié, quittent Tokyo pour passer les quelques jours de leurs congés payés à Atami, une ville touristique au faste fané. Si l’amour semble au rendez-vous, la perspective d’une vie commune paraît rebuter Sara. A la façon de Voyage en Italie, auquel on ne manquera pas de trouver des ressemblances, Akira Yamamoto fait coïncider les lieux et les sentiments, ou plutôt : laisse parler les premiers pour mieux taire, et faire sentir dans tous leurs enchevêtrements opaques, les seconds. Autrement dit, pour déployer de la psychologie, son maigre romanesque, sans précisément l’exhiber telle. Exercice difficile tant il exige d’accorder le sens très calculé des espaces avec celui du rythme, de disséminer les petits cailloux des dialogues pour accroître le vide de l’ensemble. C’est pourtant un tel défi que relève avec brio Yamamoto pour son premier film. Et l’on comprendra aisément qu’Atami, cet endroit supposé de loisir, festif et peuplé, aujourd’hui en déshérence, fait davantage qu’un décor. Car si c’est le théâtre idéal d’une interrogation sur la vie en commun, c’est aussi, et sans guère d’ambiguïté, l’occasion d’une méditation sur un pays aux prises avec une certaine logique économique. C’est avec une grande douceur que Yamamoto distille toute cette cruauté. Elle s’en trouve, évidemment, que plus douloureuse. (JPR)

Réalisateur

Akira Yamamoto

EP - Histoire(s) de Portrait

Synopsis

En contrepoint des images, du texte : une prose poétique venant ponctuer un flux d'images (de la Provence, des proches, des animaux) qui tissent petit à petit un réseau – rémanences de la...

En savoir +
EP - Histoire(s) de Portrait 2019
Synopsis

Le cinéma et la télévision comptent aussi leur lumpenprolétariat, loin des paillettes, faisant tapisserie à l'écran. Marwa Arsanios décide de ne retenir que les seuls amateurs et figurants...

En savoir +
EP - Histoire(s) de Portrait 2019
Synopsis

Un groupe de lecture : régulièrement, Cal, Evelyn, Chris et quelques autres se retrouvent pour lire La Divine Comédie de Dante, en décoder les allusions théologiques, en discuter les choix de...

En savoir +
Sélection officielle 2019
Synopsis

Dans les Mémoires posthumes de l’agent Ramirez, roman d’espionnage paru dans les années 70 et vite oublié, l’écrivain Roberto Araujo faisait la satire de la police politique colombienne...

En savoir +
Sélection officielle 2019
Synopsis

Une jeune femme lit Les Chants de Maldoror. Mais la lecture crée le trouble : la voix off se dédouble, se répète ; à la voix de la lectrice succède une voix murmurée, chuchotée : la même ?...

En savoir +
EP - Histoire(s) de Portrait 2019
Synopsis

La Carélie est une région en Russie qui jouxte la Finlande. C’est là que vit la famille Pankrat’ev, nourrie d’héritage chamanique, toute vouée à la communion avec la nature et à la...

En savoir +
EP - Histoire(s) de Portrait 2019
Synopsis

Un tournage : la mise en place, les réglages, les reprises. Antecâmara utilise les images captées par la caméra entre les moments de tournage. Se met ainsi en place une dialectique du regard à...

En savoir +
EP - Histoire(s) de Portrait 2019
Synopsis

Kain the Poet, poète noir-américain au verbe haut, précurseur du hip-hop, lit, accompagné par le percussionniste expérimental Lander Gyselinck. Au cœur de son poème, un leitmotiv cryptique :...

En savoir +
EP - Histoire(s) de Portrait 2019
Synopsis

En plan séquence, le mouvement légèrement ralenti de mains qui manipulent et caressent la surface, texturée comme une peau zébrée de cicatrices, d'une sculpture en cire lointainement...

En savoir +
EP - Histoire(s) de Portrait 2019
Synopsis

« Chaos » désigne bien sûr la cause, sinistre cause, de tout ce dont il est question ici, la guerre, celle qui dévaste en Syrie un pays, un peuple. Mais « chaos » en désigne aussi les...

En savoir +
Sélection officielle 2019