FIDLab

The Art of Escape

Leonardo Mouramateus

Brésil

Genre: Fiction Durée : 90’
État d’avancement : Écriture
Budget : 333 582 €
Budget acquis : 28 582 €
Pays de tournage : Portugal

Immigré portugais réservé, Tozé tente de revenir dans le sud de la France après avoir été mis à la porte de chez lui. Il se fait quelques sous en repeignant l’appartement de Pipa, jeune Lisboète qui daigne à peine le regarder dans les yeux.
Magdalene, jeune étrangère, ouvre la tombe d’un ami récemment assassiné, pour la trouver vide. Avant de pouvoir alerter qui que ce soit, Jésus ressuscité lui apparaît pour lui dire au revoir.
Jona, guide de musée, fait la connaissance de Denise, étudiante brésilienne. Afin de l’aider à terminer son travail universitaire, Jona montre à Denise le tableau intitulé L’Apparition du Christ à Marie Madeleine. Leur passion durera toute une nuit dans les rues de Lisbonne mais lorsqu’ils se retrouveront, elle se comportera comme s’ils ne se connaissaient pas.
Ces trois histoires s’entrelacent et s’éclairent les unes les autres le temps de quelques jours à Lisbonne. Comédie romantique, le film s’intéresse aussi à la capacité du désir à nous faire sortir de l’indifférence.

Note d'intention

Un jour, à Pâques, j’ai lu un texte de l’universitaire et traducteur Frederico Lourenço analysant les contradictions entre les quatre versions bibliques de la résurrection, ce qui a immédiatement attisé ma curiosité. Lourenço y soulignait en particulier la beauté de la description dans l’Évangile selon Saint Jean, le seul où l’émotion illumine le visage de Madeleine lorsqu’elle voit son ami renaître – geste de reconnaissance qui transcende toute foi et dont la force n’a d’égale que la simplicité.
À certains moments de la vie, où le cœur semble endormi, un simple geste peut suffire à nous réveiller. C’est autour de tels gestes que le film, The Art of Escape, est construit. Ils sont fugaces, parfois mal compris : un clin d’œil, la main dans une poche, un regard qui s’attarde. Malgré un quotidien morne, ils ravivent d’anciennes passions ou brisent la glace épaisse sur laquelle nous nous trouvons.
Si The Art of Escape commence comme une comédie romantique classique, ponctuée de hasards et coïncidences, le film se mue petit à petit en une méditation expérimentale sur les sentiments exprimés et tus, ainsi que sur la disparité des points de vue entre deux amants. Un conte de fées réaliste dont le sujet traite du quotidien ordinaire de jeunes adultes à Lisbonne.

Cinéaste

Leonardo Mouramateus

Leonardo Mouramateus est un réalisateur et dramaturge brésilien installé à Lisbonne. Il a réalisé plus de 15 films qui ont été projetés dans des festivals tels que Locarno, la Viennale et l’IDFA, et qui ont fait l’objet de plusieurs rétrospectives en France (Cinémathèque française), en Colombie et aux Pays-Bas (IFFR).

Filmographie

• Greice | 2024 | 110’
• Vexations | 2022 | 23’
• A Vida São Dois Dias | 2022 | 82’
• Meio Ano-Luz | 2021 | 18’
• A Chuva Acalanta a Dor | 2020 | 28’
• António Um Dois Três | 2017 | 95’
• Vando Vulgo Vedita | 2017 | 21’
• História de uma Pena | 2015 | 30’
• A Festa e os Cães | 2015 | 25’
• Mauro em Caiena | 2012 | 18’ 12

Production

Production : Manuel Rocha da Silva Unip Lda (Portugal)
Producteur  : Manuel Rocha da Silva

Coproduction : Quarta-Feira Filmes (Brésil)
Productrice : Julia Alves

Filmographie sélective

Stéphanie Roland

Richard Shpuntoff

Chloé Galibert-Laîné

Dan Sallitt

Paula Rodríguez Polanco

Serge Garcia

Riar Rizaldi

Advik Beni & Nehal Vyas

Katsuya Tomita