FIDLab

La Grande Vacance

Chloé Galibert-Laîné

France

Genre : Documentaire
Durée : 60’
État d’avancement : Développement
Budget : 162 500 €
Budget acquis : 25 000 €
Financement : CNC (FAIA, development fund)
Pays de tournage : France

Premier Long-métrage

La Grande Vacance est un film non-binaire, entre essai de recherche documentaire et fiction spéculative, sur les images de l’épuisement et sur l’épuisement par les images. Prenant pour point de départ une pratique de streaming qui voit des internautes se filmer en train de dormir pour monétiser leur temps de repos, le film présente une réflexion critique et poétique sur l’articulation contemporaine entre fatigue, (auto-)exploitation, et pratiques des écrans connectés. La Grande Vacance suit l’enquête d’un personnage d’un futur proche, Seyrig, à travers diverses archives numériques, textes et autres reliques des débuts du 21ème siècle, et s’interroge : de quoi notre fatigue contemporaine est-elle le nom, et quel rôle les images que nous consommons et produisons à longueur de journée jouent-elles dans notre incapacité collective à ralentir nos rythmes de vie ? Que restera-t-il de ces flux audiovisuels dans quelques générations ? Quel regard nos descendant·es porteront-iels sur l’état de stimulation permanente et d’épuisement généralisé dans lequel nous vivons aujourd’hui ?

Note d'intention

Depuis dix ans, mon travail de recherche et de création explore les relations que nous entretenons avec les images que nous regardons et que nous produisons, sur internet et ailleurs. La Grande Vacance est née de ma découverte d’une pratique en ligne, le ‘‘Sleep Stream’’ qui voit des internautes se filmer en train de dormir, et inviter leurs spectateur·ices à les réveiller en leur envoyant des sons cacophoniques via la messagerie de la plateforme, en échange de dons financiers. Cette pratique de torture numérique m’a semblé condenser plusieurs aspects de nos vies contemporaines : la relation globalement malsaine que beaucoup d’entre nous entretenons avec nos corps et leurs besoins; la précarité exacerbée d’une partie de la population, qui nous conduit à essayer de monétiser même notre temps de sommeil; et l’apparente cruauté des spectateur·ices qui se prêtent au jeu. Comprenant que cette mise en spectacle de l’épuisement individuel reposait aussi sur un épuisement progressif des ressources de la planète (le streaming comptant parmi les pratiques en ligne les plus énergivores), j’ai décidé de déplacer ma recherche dans un futur proche, et essayant d’imaginer ce qu’il pourrait rester de ces flux audiovisuels dans deux ou trois générations – et l’incompréhension profonde avec laquelle, je l’espère, nos descendant·es en accueilleront le récit. La Grande Vacance raconte cette enquête, critique et optimiste, à travers ce qu’il restera peut-être de notre époque fatiguée.

Cinéaste

Chloé Galibert-Laîné

Chloé Galibert-Laîné est réalisateur·ice et chercheur·euse. Ses films et essais vidéo explorent les intersections possibles entre cinéma et médias en ligne et s’intéressent à l’activité spectatorielle, aux gestes d’appropriation mémorielle et aux processus de production des savoirs.

Filmographie

• I Would Like to Rage | 2023 | 11’
• GeoMarkr | 2022 | 22’
• True Enough | 2022 | 3’
• Un très long temps d’exposition | 2020 | 7’ • Forensickness | 2020 | 40’
• Bottled Songs : The Observer | 2019 | 19’
• Watching the Pain of Others | 2019 | 31’
• Re-enacting the Future | 2019 | 11’
• Flânerie 2.0 | 2018 | 12’ 15
• READING||BINGING||BENNING | 2018 | 10’

Production

Production : Darjeeling (France)
Producteur : Eliott Baillon

Filmographie sélective

Stéphanie Roland

Richard Shpuntoff

Dan Sallitt

Paula Rodríguez Polanco

Serge Garcia

Riar Rizaldi

Advik Beni & Nehal Vyas

Leonardo Mouramateus

Katsuya Tomita