Sélection officielle 2022
Gaël Lépingle

DES GARÇONS DE PROVINCE
SMALLTOWN BOYS

France / 2022 / Couleur / 84’
Première Mondiale

Gaël Lépingle
De Gaël Lépingle on connait le goût pour la province et ses villes moyennes. Un goût précis, insistant, souvent généreux pour ses habitants en désir d’aventures, d’un film à l’autre, de Julien (FID 2010) à Seuls les pirates (FID 2018). La province est observée ici au prisme de trajectoires de garçons qui aiment les garçons, que Gaël Lépingle retrace en trois récits dans autant de lieux, trois moments de vie et de choix. Pour chacun, il esquisse par fines touches les manières de vivre l’homosexualité là où elle est possible, ou parfois in-imaginable ; loin des drames, alors que les clichés en la matière abondent. En ouverture, un jeune homme semble rêver d’autre chose que du commerce qu’il s’apprête à reprendre et de la vie de couple qui va avec, attiré par la vie qu’il imagine piquante d’une troupe de vaudeville queer en tournée dans son village ; suit la déambulation d’un adolescent, l’expérience improbable de sa silhouette effilée dans les rues de son village ; c’est enfin la passion fétichiste d’un honorable enseignant renvoyé à ses renoncements. Brossant ces trois tableaux qui finissent par faire fresque, Gaël Lépingle se fait cartographe des espaces du désir, dans des paysages sans qualité ni aspérité, si ce n’est leur platitude désolante et les vies qu’elle annonce. Autant de trajectoires, de décisions à prendre pour ces garçons de province. Lépingle en dessine délicatement les impasses ou les ouvertures, s’attarde sur l’entre : entre les mots et les corps, entre le désir et la vie morne, entre les corps et les paysages, en quête de la juste distance entre les êtres. Avec le travestissement et ses possibles comme une formule secrète qui les relierait.
(Nicolas Feodoroff)

Fiche technique

Version originale : français
Sous-titres : anglais
Scénario : Gaël Lépingle, Michaël Dacheux.
Image : Dorian Lebeau, Vianney Lambert
Montage : Guillaume Lillo
Musique : Arthur Gillette.
Son : Jérôme Petit
Avec : Léo Pochat, Yves-Batek Mendy, Edouard Prévot, Serge Renko
Production : Antoine Delahousse et Thomas Jaeger (Haiku Films)
Distribution : Gaël Teicher (La Traverse)
Filmographie : L’Été nucléaire, 2020
Seuls les pirates, 2018
Une jolie vallée, 2015
La Nuit tombée, 2014
Julien, 2010
Guy Gilles et le temps désaccordé, 2008
Guy Gilles, photographies du temps d’avant, 2007
La Prisonnière du Pont-aux-Dions, 2006

ENTRETIEN AVEC LE RÉALISATEUR

Réalisateur

Gaël Lépingle - France

Sélection officielle

Synopsis

Les œuvres de Minia Biabiany (films, installations, sculptures) s’ancrent dans son expérience de femme guadeloupéenne. Elle revendique un travail situé. Ici ce sont des histoires...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

À vendredi, Robinson organise la rencontre de deux figures majeures du cinéma, que la distance de l’Angleterre à la Suisse n’autorise pas mais à laquelle le montage donne lieu. Mitra...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

A General Disapointment propose en trois chapitres une méditation existentielle à partir d’un texte conjugué à une suite de longs plans fixes. Ceux-ci mettent en scène le réalisateur...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Poursuivant ses recherches autour des canons de l'art européen, leurs concepts, leur histoire et leurs zones d’ombres (Daphne and Thomas, FID 2019), Assaf Gruber mène la visite. Rude Witness -...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

La vie des hommes infâmes est un projet de livre qui ne vit jamais le jour mais pour lequel Michel Foucault écrivit une préface. Il s’agissait pour lui de rassembler les traces écrites de...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Des voix murmurées annoncent la mort d’une fille. Autour d’elle, des adolescentes, agenouillées la regardent, concentrées. À nouveau, elles chuchotent et répètent en chœur « light...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

On retrouve avec plaisir dans Spilliaert le goût du tissage et du mélange des genres qui nous avait ravis dans N.P (FID 2020). Lisa Spilliaert prend le prétexte d’une investigation sur ses...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Danielle Arbid travaille au cœur des sentiments, d’un film à l’autre, le tout dernier Passion simple (2021) d’après Annie Ernaux en étant la quintessence. Moins connu est un travail plus...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

« Obsada » signifie en polonais « équipe de tournage », mais peut aussi signifier « groupe de travail ». L’équipe dont il s’agit ici est double. Celle du film d’abord, devant et...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Liv Schulman aime travailler avec des figures qui seraient ses doubles. Après celle de l’enquêteur de sa série policière métaphysique Control, voici un nouvel avatar de l’artiste....

En savoir +
Sélection officielle 2022