Programmation 2024

La section Autres Joyaux rassemble des films restaurés et des coups de cœur présentés en première mondiale ou découverts dans d’autres festivals.

  • Autres Joyaux
  • Autres Joyaux

“LOLO&SOSAKU” THE WESTERN ARCHIVE

Sergio Caballero

Espagne / 2024 / Couleur / 66'

  • Autres Joyaux
  • Autres Joyaux

ARFUYEN AU LOIN

ARFUYEN IN THE DISTANCE

Katharina Bellan

France / 2024 / Couleur et Noir & blanc / 43'

  • Autres Joyaux
  • Autres Joyaux

AVANT QU’IL NE SOIT TROP TARD

BEFORE IT'S TOO LATE

Mathieu Amalric

France / 2023 / Couleur / 64'

  • Autres Joyaux
  • Autres Joyaux

BOOMERANG

Maider Fortuné

France / 2024 / Couleur / 13'

  • Autres Joyaux
  • Autres Joyaux

CERVEAUX

BRAINS

Philippe Petit

France / 2024 / Couleur / 63'

  • Autres Joyaux
  • Autres Joyaux

CHAISES MANQUANTES

Missing Chairs

Léo Richard

Une performance de Léo Richard

  • Autres Joyaux
  • Autres Joyaux

DIE BLAUE BLUME IM LAND DER TECHNIK

THE BLUE FLOWER IN THE LAND OF TECHNOLOGY

Albert García-Alzórriz i Guardiola

Espagne / 2023 / Couleur / 76'

  • Autres Joyaux
  • Autres Joyaux

DU CÔTÉ D’OROUET

NEAR OROUET

Jacques Rozier

France / 1973 / Couleur / 160'

  • Autres Joyaux
  • Autres Joyaux

FERNE STIMMEN

DISTANT VOICES

Annik Leroy, Julie Morel

Belgique / 2023 / Noir & blanc / 5'

  • Autres Joyaux
  • Autres Joyaux

LA PRUNELLE ROUGE

Pierre Louapre

France / 2024 / Couleur / 57'

  • Autres Joyaux
  • Autres Joyaux

LE CHANT DES PYLÔNES

THE SOUND OF THE PYLONS

Téano Horn, Léo Bayle

France, Allemagne / 2024 / Couleur / 68'

  • Autres Joyaux
  • Autres Joyaux

LICHENS ARE THE WAY

Ondřej Vavrečka

République tchèque, Slovaquie / 2024 / Couleur / 43'

  • Autres Joyaux
  • Autres Joyaux

MONDONGO: LA MATERIA Y LA OBRA

MONDONGO: THE MATERIAL AND THE WORK

Mariano Llinás

Argentine / 2024 / Couleur / 57'

  • Autres Joyaux
  • Autres Joyaux

NAKED ACTS

Bridgett Davis

États-Unis / 1996 / Couleur / 87'

  • Autres Joyaux
  • Autres Joyaux

NORMANDIE

NORMANDY

Vadim Kostrov

Russie, France / 2024 / Couleur / 87'

  • Autres Joyaux
  • Autres Joyaux

PLUS QU’HIER, MOINS QUE DEMAIN

MORE THAN YESTERDAY

Laurent Achard

France / 1998 / Couleur / 86'

  • Autres Joyaux
  • Autres Joyaux

RETRATO DE MONDONGO

PORTRAIT OF MONDONGO

Mariano Llinás

Argentine / 2024 / Couleur / 120'

  • Autres Joyaux
  • Autres Joyaux

SAYING NOT SAID

Christina Stuhlberger

Autriche, Belgique / 2024 / Couleur / 18'

  • Autres Joyaux
  • Autres Joyaux

SPUREN VON BEWEGUNG VOR DEM EIS

TRACES OF MOVEMENT BEFORE THE ICE

René Frölke

Allemagne / 2024 / Couleur / 89'

  • Autres Joyaux
  • Autres Joyaux

SUSPENSION

Claire Doyon

France / 2024 / Couleur et Noir & blanc / 11'

  • Autres Joyaux
  • Autres Joyaux

WAS SOLL MAN MACHEN. – VOR ENTZÜCKEN?

WHAT SHOULD ONE DO. - IN DELIGHT?

Astrid Johanna Ofner

Autriche / 2024 / Couleur et Noir & blanc / 51'

  • Autres Joyaux
  • Autres Joyaux

على مرمى حجر

A STONE’S THROW

Razan AlSalah

Palestine, Canada, Liban / 2024 / Couleur et Noir & blanc / 40'

RÉTROSPECTIVE INGRID CAVEN

« Le mystère, très rare, de certaines présences sur une scène était la chose la plus importante, beaucoup plus que ce qu’on nomme une vie ».
Jean-Jacques Schuhl, Ingrid Caven, 2000.
Ainsi parle l’écrivain de la femme dont il partage la vie. Ce très rare mystère est aussi celui de la présence d’Ingrid Caven à l’écran, des premiers films de Rainer Werner Fassbinder à la fin des année soixante à ceux auxquels elle se prête encore cinq décennies plus tard. C’est le mystère des êtres qui ne se laissent jamais domestiquer, dont l’inappropriable aura transforme et transfigure l’image ou le chant qui en reçoit l’éclat.
Ingrid Caven chante, mais elle est plus qu’une chanteuse : depuis son premier spectacle en 1976, mis en scène par Werner Schroeter, chacune de ses performances scéniques est l’invention d’une forme nouvelle, traversée en courts-circuits électriques d’une histoire du chant. Voix et gestes d’acrobate à couper le souffle, figures risquées sur un fil tendu entre les extrêmes, de Brahms à Kraftwerk, de la rue à l’opéra.
Ingrid Caven joue, mais elle est plus qu’une actrice. Icône subversive pour le public, elle fut pour quelques-uns des plus grands cinéastes des années 70 – Schroeter, Fassbinder, Schmid – une force d’inspiration et une complice de travail incomparable.
Du 25 au 30 juin prochains, Ingrid Caven sera l’invitée du FIDMarseille pour un programme retraçant plus de cinquante ans de jeu et de chant. Chefs d’œuvre d’Eustache (Mes petites amoureuses), Schmid (La Paloma), Fassbinder (L’année des treize lunes), films rares et/ou méconnus, spectacles filmés inédits, écoutes surprises, rencontres…

  • Agathe Bonitzer / Sophie Fillières |
  • Rétrospective Ingrid Caven
  • Agathe Bonitzer / Sophie Fillières  
  • Rétrospective Ingrid Caven

BELLE DORMANT

SLEEPING BEAUTY

Adolpho Arrietta

France, Espagne / 2017 / Couleur / 82'

  • Rétrospective Ingrid Caven
  • Rétrospective Ingrid Caven

DER TOD DER MARIA MALIBRAN

THE DEATH OF MARIA MALIBRAN

Werner Schroeter

Allemagne / 1971 / Couleur / 104'

  • Rétrospective Ingrid Caven
  • Rétrospective Ingrid Caven

HEUTE NACHT ODER NIE

TONIGHT OR NEVER

Daniel Schmid

Suisse / 1972 / Couleur / 85'

  • Rétrospective Ingrid Caven
  • Rétrospective Ingrid Caven

IN EINEM JAHR MIT 13 MONDEN

IN A YEAR WITH 13 MOONS

Rainer Werner Fassbinder

Allemagne / 1978 / Couleur / 124'

  • Rétrospective Ingrid Caven
  • Rétrospective Ingrid Caven

INGRID CAVEN AU PIGALL’S

INGRID CAVEN AT PIGALL'S

Geneviève Hervé

France / 1978 / Noir & blanc / 46'

  • Rétrospective Ingrid Caven
  • Rétrospective Ingrid Caven

INGRID CAVEN, MUSIQUE ET VOIX

INGRID CAVEN, MUSIC AND VOICE

Bertrand Bonello

France / 2012 / Couleur / 105'

  • Rétrospective Ingrid Caven
  • Rétrospective Ingrid Caven

LA PALOMA

Daniel Schmid

Suisse, France / 1974 / Couleur / 109'

  • Rétrospective Ingrid Caven
  • Rétrospective Ingrid Caven

MALOU

Jeanine Meerapfel

Allemagne / 1981 / Couleur / 94'

  • Rétrospective Ingrid Caven
  • Rétrospective Ingrid Caven

MES PETITES AMOUREUSES

MY LITTLE LOVES

Jean Eustache

France / 1974 / Couleur / 123'

  • Rétrospective Ingrid Caven
  • Rétrospective Ingrid Caven

MUTTER KÜSTERS FAHRT ZUM HIMMEL

MOTHER KUSTERS GOES TO HEAVEN

Rainer Werner Fassbinder

Allemagne / 1975 / Couleur / 120'

  • Rétrospective Ingrid Caven
  • Rétrospective Ingrid Caven

SCHATTEN DER ENGEL

THE SHADOW OF ANGELS

Daniel Schmid

Suisse, Allemagne / 1975 / Couleur / 101'

HEIDSCHI BUMBEIDSCHI

LE NOUVEAU DISQUE D’INGRID CAVEN EN AVANT-PREMIÈRE
Album publié par le label Tricatel

MERCREDI 26 JUIN | 19H30 | CINÉMA ARTPLEXE (SUR INVITATION)

L’invitation d’Ingrid Caven est l’occasion de dévoiler son nouveau projet musical, dans le cadre d’une soirée spéciale, en sa présence et celle d’Albert Serra, co-producteur de l’album.
 
Ingrid Caven
Heidschi Bumbeidschi
16 moments de ma vie

Ingrid Caven a écrit les textes et les mélodies de base pour ces chansons autobiographiques. L’idée originale est du cinéaste Albert Serra dont le groupe « The Molforts » signe la musique électronique.
Cette suite de chansons est interprétée par Ingrid Caven de sa voix rauque venue des usines de Sarrebruck et des ruines. Il y a le chaos de la maladie depuis l’enfance sous les bombes de la guerre jusqu’à la psychanalyse et au-delà… Mais il y a aussi la musique comme secours.
Cela donne musicalement une confrontation (et la conjugaison) de simples mélodies « à l’ancienne » avec l’atmosphère sophistiquée d’une musique électronique sous la direction d’Albert Serra.
Ici et là aussi des bribes de mélodies qui ont accompagné la vie d’Ingrid Caven depuis sa petite enfance et sur lesquelles elle a écrit de nouvelles paroles (de La Lorelei, « Heidschi Bumbeidschi », « Lili Marleen », Mignon, valse de Vienne, jusqu’à Arnold Schönberg et Peer Raben…).

MASTERCLASS

JEUDI 27 JUIN | 17h30 | CINÉMA ARTPLEXE

Animée par Alexander Garcia-Düttmann (Université des Arts de Berlin).

Billet

CHANT ET FLAMMES : LES FABULATIONS COLLECTIVES D’ADIRLEY QUEIRÓS & JOANA PIMENTA

Le FIDMarseille est heureux et honoré d’accueillir lors de sa prochaine édition Adirley Queiros et Joana Pimenta pour la première rétrospective de leurs films hors du Brésil.

Depuis vingt ans, Adirley Queiros fabrique du cinéma avec les habitants de Ceilândia, ville-satellite de Brasília. Depuis Rap, O Canto da Ceilândia (2005), chaque film s’invente comme un prototype, agençant matières documentaires et énergies fictionnelles pour inverser les rapports du centre et de la périphérie. Vraies et fausses archives, anticipation et dystopie, radio locale et musiques urbaines : un peuple minoritaire ravive la puissance politique du cinéma pour imaginer sa mémoire, figurer ses colères et ses espoirs de changement.

Joana Pimenta est portugaise et travaille entre Brésil et Etats-Unis. Elle a réalisé deux courts-métrages très remarqués qui, dans un tout autre langage, celui de l’essai expérimental, rejoignent le cinéaste brésilien sur un territoire commun : celui de la contre-histoire (coloniale) et de la mémoire fictionnée. En 2017, Adirley Queiros l’invite comme directrice de la photographie sur Era uma vez Brasília. Après avoir coréalisé en 2022 l’incendiaire Mato seco em chama, iels poursuivent aujourd’hui une collaboration toujours plus étroite.

La fabulation collective pour façonner l’histoire, contrer l’oppression et inventer le soulèvement : c’est cette haute et nécessaire ambition artistique et politique que nous nous réjouissons d’exposer et de réfléchir en compagnie d’Adirley Queiros et Joana Pimenta.
Les deux cinéastes seront présents à Marseille tout au long de la 35e édition du festival.

Cette rétrospective se prolongera à Paris, du 5 au 8 juillet, à l’occasion de la reprise de la 35e édition du FIDMarseille à la Cinémathèque Française.

  • Adirley Queirós et Joana Pimenta : Chants et Flammes
  • Adirley Queirós et Joana Pimenta : Chants et Flammes

A CIDADE É UMA SÓ?

IS THE CITY ONLY ONE?

Adirley Queirós

Brésil / 2011 / Couleur / 79'

  • Adirley Queirós et Joana Pimenta : Chants et Flammes
  • Adirley Queirós et Joana Pimenta : Chants et Flammes

AS FIGURAS GRAVADAS NA FACA COM A SEIVA DAS BANANEIRAS

THE FIGURES CARVED INTO THE KNIFE BY THE SAP OF THE BANANA TREES

Joana Pimenta

États-Unis, Portugal / 2014 / Couleur / 17'

  • Adirley Queirós et Joana Pimenta : Chants et Flammes
  • Adirley Queirós et Joana Pimenta : Chants et Flammes

BRANCO SAI, PRETO FICA

WHITE OUT BLACK IN

Adirley Queirós

Brésil / 2014 / Couleur / 93'

  • Adirley Queirós et Joana Pimenta : Chants et Flammes
  • Adirley Queirós et Joana Pimenta : Chants et Flammes

DIAS DE GREVE

STRIKE

Adirley Queirós

Brésil / 2009 / Couleur / 24'

  • Adirley Queirós et Joana Pimenta : Chants et Flammes
  • Adirley Queirós et Joana Pimenta : Chants et Flammes

ERA UMA VEZ BRASÍLIA

ONCE THERE WAS BRASILIA

Adirley Queirós

Brésil, Portugal / 2017 / Couleur / 99'

  • Adirley Queirós et Joana Pimenta : Chants et Flammes
  • Adirley Queirós et Joana Pimenta : Chants et Flammes

MATO SECO EM CHAMAS

DRY GROUND BURNING

Joana Pimenta, Adirley Queirós

Brésil, Portugal / 2022 / Couleur / 154'

  • Adirley Queirós et Joana Pimenta : Chants et Flammes
  • Adirley Queirós et Joana Pimenta : Chants et Flammes

MEU NOME É MANINHO


MY NAME IS MANINHO

Adirley Queirós

Brésil / 2014 / Couleur / 14'

  • Adirley Queirós et Joana Pimenta : Chants et Flammes
  • Adirley Queirós et Joana Pimenta : Chants et Flammes

MST

Adirley Queirós

Brésil / 2017 / Couleur / 26'

  • Adirley Queirós et Joana Pimenta : Chants et Flammes
  • Adirley Queirós et Joana Pimenta : Chants et Flammes

RAP, O CANTO DA CEILÂNDIA

Adirley Queirós

Brésil / 2005 / Couleur / 15'

  • Adirley Queirós et Joana Pimenta : Chants et Flammes
  • Adirley Queirós et Joana Pimenta : Chants et Flammes

UM CAMPO DE AVIAÇÃO

AN AVIATION FIELD

Joana Pimenta

Portugal, Brésil, États-Unis, Cap-Vert / 2016 / Couleur / 14'

MASTERCLASS

VENDREDI 28 JUIN | 17H | CINÉMA ARTPLEXE

Animée par Claire Allouche (Cahiers du cinéma).

> Billet

AGATHE BONITZER / SOPHIE FILLIÈRES

Elle a partagé avec Ingrid Caven l’affiche de Belle dormant, d’Adolpho Arrietta (2016). Elle intrigue et fascine au cœur d’un des plus beaux films de ces dernières années (Music, d’Angela Schanelec). Parce qu’Agathe Bonitzer est une jeune actrice, il ne s’agit pourtant ni de lui rendre hommage, ni de célébrer sa carrière par une rétrospective. De carrière il ne sera pas question, tant sa filmographie se construit selon d’autres exigences. Celles d’une actrice cinéphile, passionnée par l’histoire du cinéma et soucieuse de ses devenirs, attirée davantage par le travail des cinéastes que par les performances qu’ils lui offrent. De quoi s’agit-il alors ? De travail, précisément. De faire le point sur le travail d’une jeune actrice, aujourd’hui. D’entrer dans des films, dans la fabrique du cinéma via la parole et le travail d’une actrice.

Au fil de sa non-carrière, Agathe Bonitzer a joué dans plusieurs films d’une immense cinéaste, auteure discrète d’une des œuvres les plus précieuses du cinéma français : Sophie Fillières, sa mère. Dialogues brillants et personnages fêlés au service d’un examen à la fois drôle et désespéré des choses de la vie : ses six longs-métrages ont profondément renouvelé l’art de la comédie. Décédée juste après le tournage du septième, elle a demandé à ses enfants de terminer le film.

Agathe Bonitzer sera présente toute la semaine pour accompagner ce programme composé de films dans lesquels elle a joué et d’un hommage à Sophie Fillières.

En partenariat avec la Cinémathèque Française, qui consacre à Sophie Fillières une rétrospective complète en septembre, à l’occasion de la sortie en salles de Ma vie ma gueule.

  • Agathe Bonitzer / Sophie Fillières
  • Agathe Bonitzer / Sophie Fillières

A MOI SEULE

COMING HOME

Frédéric Videau

France / 2012 / Couleur / 91'