• Compétition Ciné +  
  • Compétition Internationale

Todo documento de civilización

Every document of civilization

Tatiana Mazú González

« Tout document de civilisation est en même temps un document de barbarie ». La phrase est de Walter Benjamin. Tatiana Mazú González en reprend l’amorce pour titrer son film. « Et la même barbarie qui l’affecte, affecte aussi bien le processus de sa transmission de main en main » poursuit l’auteur. Contre cette barbarie, et pour rendre compte des luttes des individus invisibilisés, effacés de l’écriture de l’Histoire, Tatiana Mazú González s’élève. Dans Río Turbio (FID 2020), elle partait en guerre contre la mise au ban des femmes de la ville minière éponyme. Là, elle se saisit du cas de disparition forcée de Luciano Arruga, adolescent torturé et tué par la police de Buenos Aires, pour en faire l’examen clinique et critique, disséquant minutieusement les traces du crime d’État. « La réalité est un charnier stratifié ; ce film, un processus d’excavation » écrit la réalisatrice. Posée à l’intersection des avenues General Paz et Mosconi où l’adolescent a été vu pour la dernière fois, sa caméra, comme pour y déceler l’invisible, scrute obstinément les détails du paysage – asphalte, feux de signalisation, déchets – qu’elle rapproche, par le montage, de tout un corpus iconographique constituant la mémoire du jeune homme – archives des rassemblements en son honneur, graffitis, photos. Ce faisant, Tatiana Mazú González fait advenir la vérité d’une contre-Histoire, que la voix cristalline de la mère de Luciano, admirable conteuse tragique, martèle à coups d’anaphores, de nuances et de silences. Contre la barbarie d’un processus de transmission qui ne cesse d’occulter la vision des « vaincus » (Benjamin) et de silencier leur parole, restent des images, des visages et des récits, auxquels le cinéma, c’est-à-dire le montage d’images, de visages et de récits, peut encore donner corps, pour en restituer toute la puissance de contestation.

Louise Martin Papasian

  • Compétition Ciné +  
  • Compétition Internationale
Artplexe 126 juin 202410:30
Billet
x
Les Variétés 127 juin 202414:00
Billet
x
Artplexe 329 juin 202421:00
Billet
x

Fiche technique

Argentine / 2024 / Couleur / 88'

Version originale : espagnol
Sous-titres : anglais, français
Scénario : Tatiana Mazú González
Image : Francisco Bouzas
Montage : Manuel Embalse
Son : Julián Galay

Production : Nacho Losada (Antes Muerto Cine)
Contact : Tatiana Mazú González (Antes Muerto Cine), Nacho Losada (Antes Muerto Cine), Manuel Embalse (Antes Muerto Cine)

Filmographie :
The state of things (lenghtfeature, 2012, 71′, directed by Tatiana Mazú González and Joaquín Maito).
The international (short, 2015, 13′, directed by Tatiana Mazú González).
Little Red Riding Hood (lenghtfeature, 2019, 94′, directed by Tatiana Mazú González).
Shady River (lenghtfeature, 2020, 82′, directed by Tatiana Mazú González).