Sélection officielle 2022
Amanda Devulsky

VERMELHO BRUTO
ROUGH RED

Brésil / 2022 / Couleur / 206’
Première Mondiale

Raconter l’Histoire autrement, montrer le contrechamp de l’action politique, faire l’hypothèse d’une autre forme de résistance, c’est le parti que prend Amanda Devulsky dans son film Vermelho bruto. En mettant en lumière l’expérience de celles qui n’étaient pas visibles dans l’espace public, elle se fait historiographe du caché. Elles, ce sont Jô, Eunice, Alessa et Fabiana, quatre femmes devenues mères alors qu’elles étaient encore adolescentes, durant la décennie de démocratisation du Brésil, à Brasilia, entre 1985 et 1995. Quatre femmes contraintes par la maternité, dont les luttes ne se jouaient pas au dehors mais à l’intérieur, au sein de l’espace domestique. À partir de leurs archives personnelles et d’images tournées en 2018 pendant la campagne précédant l’élection de Jair Bolsonaro, Amanda Devulsky construit une fresque monumentale. Faisant le pari de la longue durée, elle offre au spectateur une expérience similaire au mouvement de ces femmes : entrer dans l’(H)istoire, s’en extraire, y revenir. De longs silences invitent à contempler les détails de leur monde : vues de bâtiments emblématiques du pouvoir, bribes de parades militaires, morceaux d’intérieurs. Si le tressaillement de la caméra fait deviner la présence des corps filmants, la réalisatrice ne les montre quasiment jamais filmés, ou seulement par fragments. Les voix intimes, jadis tues, surgissent par bribes dans les interstices de cette mosaïque vivante. Dans ce tissage hybride entre pixels et grains, les recadrages restituent la matérialité des archives et en dévoilent la poésie dissimulée. Non plus seulement traces d’une époque mais aussi lieu d’une expérience esthétique, les images se voient ainsi re-signifiées, à l’instar de cette poussière d’étoiles révélée dans le détail d’une photographie argentique. L’observation de l’infime au service de la mémoire, voilà la poétique du regard à laquelle nous invite Vermelho bruto.
(Louise Martin Papasian)

Fiche technique

Version originale : portugais
Sous-titres : anglais
Scénario : Amanda Devulsky
Image : Fabiana Matos, Eunice Oliveira, Alessa Machado, Jô Carvalho
Montage : Amanda Devulsky, Luisa Marques.
Son : Olivia Fernández, Thais Oliveira
Avec : Jô Carvalho, Fabiana Matos, Eunice Oliveira, Alessa Machado

Production : Pedro B Garcia (Casadearroz).

Filmographie :
tente não existir, 2018
aulas que matei, 2018
a outra caixa, 2016
fantasma cidade fantasma, 2016.

ENTRETIEN AVEC LA RÉALISATRICE

Réalisatrice

Amanda Devulsky - Brésil

Sélection officielle

Synopsis

À vendredi, Robinson organise la rencontre de deux figures majeures du cinéma, que la distance de l’Angleterre à la Suisse n’autorise pas mais à laquelle le montage donne lieu. Mitra...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Les œuvres de Minia Biabiany (films, installations, sculptures) s’ancrent dans son expérience de femme guadeloupéenne. Elle revendique un travail situé. Ici ce sont des histoires...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

« Obsada » signifie en polonais « équipe de tournage », mais peut aussi signifier « groupe de travail ». L’équipe dont il s’agit ici est double. Celle du film d’abord, devant et...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Liv Schulman aime travailler avec des figures qui seraient ses doubles. Après celle de l’enquêteur de sa série policière métaphysique Control, voici un nouvel avatar de l’artiste....

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

A General Disapointment propose en trois chapitres une méditation existentielle à partir d’un texte conjugué à une suite de longs plans fixes. Ceux-ci mettent en scène le réalisateur...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Poursuivant ses recherches autour des canons de l'art européen, leurs concepts, leur histoire et leurs zones d’ombres (Daphne and Thomas, FID 2019), Assaf Gruber mène la visite. Rude Witness -...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

La vie des hommes infâmes est un projet de livre qui ne vit jamais le jour mais pour lequel Michel Foucault écrivit une préface. Il s’agissait pour lui de rassembler les traces écrites de...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Des voix murmurées annoncent la mort d’une fille. Autour d’elle, des adolescentes, agenouillées la regardent, concentrées. À nouveau, elles chuchotent et répètent en chœur « light...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

On retrouve avec plaisir dans Spilliaert le goût du tissage et du mélange des genres qui nous avait ravis dans N.P (FID 2020). Lisa Spilliaert prend le prétexte d’une investigation sur ses...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Danielle Arbid travaille au cœur des sentiments, d’un film à l’autre, le tout dernier Passion simple (2021) d’après Annie Ernaux en étant la quintessence. Moins connu est un travail plus...

En savoir +
Sélection officielle 2022