Sélection officielle 2022
Wang ChuYu

一个人
PERSON

Chine / 2021 / Couleur et Noir & blanc / 90’
Première Mondiale

Témoigner, raconter, revenir à nouveau frais sur l’Histoire, les oublis et les non-dits. La tâche à quoi s’attelle Wang ChuYu avec Person, son premier film, est ambitieuse. L’Histoire est celle de Taïwan revisitée à travers un homme, Mo-lin Wang, fondateur du Taiwan Artist Theater. Le film est fait de l’alternance entre deux tableaux composés selon deux régimes visuels et narratifs. On entend d’abord, off, le récit de Wang, où il revient sur son parcours politique et ses méandres, de Taïwan à la Chine dite continentale en passant par le Japon. C’est le parcours d’un homme de gauche, utopiste, pour un temps communiste. Alors que se déplie son récit, à l’image un groupe d’ouvriers s’affaire à monter une structure en bois. C’est ensuite un texte de ce même Mo-lin Wang, The Waste Land – titre emprunté au fameux poème épique de T.S. Eliot – que deux silhouettes vues derrière une toile lisent et commentent. L’écran se fait à la fois voile et page, surface d’inscription. Ce parti pris de mise en scène joue des contradictions d’un texte où l’auteur revient principalement sur les années. Filtre ? Décor ? Échafaudage ? Métaphores, on s’en doute. Les lectures s’emboîtent, les mots se répondent ou arrivent à contretemps dans un fascinant pas de deux. L’Histoire a des mouvements multiples, comme ses modes d’apparition. Les questionnements de l’auteur se frottent d’un tableau à l’autre : histoire politique récente de Taïwan, de la Chine de Mao ou des années 80 et de son capitalisme triomphant, histoire du nationalisme, de la loi martiale, de l’utopie communiste, du socialisme, de la défaite de Tian’anmen. Questionnement sur la place possible, désormais de la notion de personne. Histoire aux échos brûlants, qui « peu à peu à devient cette crotte de chien que tout le monde évite », selon les mots lus par Mo-lin Wang. Wang ChuYu l’esquisse comme un théâtre de spectres parlants et de corps mutiques – ceux des ouvriers en action, contrepoint à la parole émanant d’un corps absent.
(Nicolas Feodoroff)

Fiche technique

Version originale : chinois
Sous-titres : anglais, chinois
Scénario : Wang ChuYu
Image : Chen Bo
Montage : Wang ChuYu
Son : Wang ChuYu

Production : Shi Lei (Beijing Dengxin Culture Media Co LTD)

Filmographie :
Possessed, 2021
Ants Dynamic, 2020.

Réalisateur

Wang ChuYu - Chine

Sélection officielle

Synopsis

Jean-Claude Rousseau

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Chun Wang Hikky Chen

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Poursuivant ses recherches autour de l’art occidental, ses concepts, son histoire et ses zones d’ombres (Daphne and Thomas, FID 2019), Assaf Gruber mène la visite. Rude Witness nous entraîne...

En savoir +
Sélection officielle 2022