SÉLECTION OFFICIELLE / COMPÉTITION INTERNATIONALECOMPÉTITION PREMIER 2016   FIDMARSEILLE 2016
première internationale
   
Empathy150 EMPATHY
Jeffrey Dunn Rovinelli
PRIX DU CENTRE NATIONAL DES ARTS PLASTIQUES (CNAP)
  États-Unis
2016
Couleur
16 mm, Stéréo, HD
83’

Version originale
anglais.
Scénario
Jeffrey Dunn Rovinelli,
Em Cominotti
Image
Bill Kirstein
Montage
Jeffrey Dunn Rovinelli
Son
Kenny Kusiak

Avec
Em Cominotti

Production
Jeffrey Dunn Rovinelli
(JDR Films), Bill Kirstein.
Distribution
Jeffrey Dunn Rovinelli (JDR Films)

Filmographie
We’ve Loved You So Much,
2010
Fuck Work, 2015
A New York, l’aube vibre et s’étend sur un corps en éveil. A moitié recouvert par les draps, c’est un corps qui ne se dévoilera jamais totalement, même quand saisi dans l’acte sexuel : Em est une escort girl, qui plus est héroïnomane, c’est-à-dire précisément les éléments que le premier film de Jeffrey Dunn Rovinelli énonce au plus vite pour mieux les éjecter. De New York à Los Angeles en passant par Pittsburgh, le quotidien de Em se dévoile avant tout comme une antithèse des idées préconçues sur elle, interrogeant le spectateur sur son désir par rapport au film documentaire. Faut-il regarder Em comme elle regarde les passants dans la rue, par la fenêtre de son hôtel ? La drogue est invisible, si ce n’est dans les mots, et le sexe n’est plus qu’une performance pop-shakespearienne filmée en HD. Autour du travail, des étapes pour y entrer et en sortir : déplacement, maquillage, attente… De ce quotidien à priori composé de temps morts surgit la véritable vie de Em et un certain portrait des États-Unis. Dans ses confessions se révèlent rêves d’indépendance et présence du lointain, attirance et dégoût envers les autres. Si à la fin le 16mm semble accueillir une libération secrète du personnage, le spectateur se doutera bien que c’est parce que c’est Em qui s’est emparé du film et désormais le façonne. (V.P.)
FaLang translation system by Faboba