FIDLab

THE CHRISTMAS CARD

Lucy Kerr

Etats-Unis

Genre : Drame
Durée : 80’
Productrice exécutive :
Brittany Reeber (États-Unis)
Production : Insufficient Funds, NSF (États-Unis)
Producteurs : Megan Pickrell and Fred Winkler
État d’avancement : Écriture
Budget : 189 650 €
Budget acquis : 94 825 €
Pays de tournage : États-Unis

Premier long-métrage

Juste avant le Covid-19, The Christmas Card suit les Wilson, grande famille de l’industrie pétrolière du sud des États-Unis, le matin de la séance photo annuelle de leur carte de Noël avant qu’une de leurs filles, Katy et son compagnon, Olek, ne partent pour l’aéroport. Les portraits sur les cartes de Noël – tradition typique de l’Amérique blanche résidentielle – ont pour but de représenter la famille en tant qu’élément stable, pour montrer que l’année s’est écoulée sans heurt. Olek, photographe immigré polonais, ne fait pas encore partie de la famille et se voit confier la lourde tâche d’immortaliser l’image idéalisée des Wilson. Alors que l’heure de la photo de famille approche, de nombreux obstacles se dressent, parmi lesquels la nouvelle bouleversante du décès mystérieux d’une jeune membre de leur famille des suites d’un virus fatal. Bien que sous le choc, les Wilson s’acharnent à maintenir la séance. Mais une fois réunie, la photo devient une épreuve insurmontable pour cette famille.
Lucy Kerr

Note d'intention

L’obsession de ma mère pour les cartes de Noël m’a toujours fascinée, tout comme leur symbole de prospérité et d’unité familiale. The Christmas Card, est né de la production d’images – les cartes de Noël représentent l’absence de conflit, si bien que, si quelque chose venait à perturber la création de la carte, comme un décès dans la famille, cela anéantirait le projet de carte et ce qu’elle symbolise. Le film s’inspire également des œuvres de William Faulkner, dont les personnages aristocrates du sud des États-Unis tentent de maintenir une certaine image alors que leur richesse qui s’amenuise et l’absence de validation extérieure dans la foulée de la Guerre de Sécession précipitent leurs familles vers leur chute. Dans The Christmas Card, la famille Wilson fait également face à une crise imminente, le Covid-19, dont Tara est semble-t-il morte, et qui ravagera bientôt le reste du monde. L’obstination de cette famille pour sa carte de Noël malgré le décès de leur jeune parente est emblématique de leurs efforts répétés pour donner une image de famille stable, mais c’est également une métaphore du déni du sud des États-Unis vis-à-vis des morts liées au Covid-19. Dans The Christmas Card, un grand sens des valeurs repose sur les apparences, à l’instar des cartes de Noël, ce qui montre combien des rituels insignifiants en apparence peuvent être utilisés afin de préserver le pouvoir de la famille en tant qu’institution.

Cinéaste

Lucy Kerr

Lucy Kerr (née aux Etats-Unis en 1990) est une réalisatrice, vidéaste et performeuse. Ses projets ont été présentés au FIDMarseille, San Sebastian International Film Festival, SFMoMA, Anthology Film Archives, Francois Ghebaly Gallery, entre autres.

Filmographie

Site of Passage / 2022 / 7’
Crashing Waves / 2021 / 19’
Sensible Ecstasy / 2019 / 5’
Lydon / 2018 / 3’

Production

Insufficient Funds, NSF
United States
Megan Pickrell
Frederic Winkler
+1 916 580 7331
info@insufficientfunds.nyc

Insufficient Funds is an independent media production company based in NYC. Founded in 2021 by Megan Pickrell and Frederic Winkler, NSF is focused on developing work in film, tv, and performance.

Filmographie sélective

Late Cody / Stephen Billick / 2022 / 14’
Stuck / Brittany Reeber / 2022 / 15’