Index

Following the Sound

Kyoshi Sugita

Japon

Genre
Drame
Durée
100’
Production
Longride (Japon)
Producteur
Norio Hatano
État d’avancement
Écriture
Budget
250 000 €
Budget acquis
220 000 €
Pays de tournage
Japon

Un jour, Haru (25 ans), employée de librairie, retrouve Takeshi (45 ans), qu’elle avait rencontré pour la première fois quelques années auparavant, lorsqu’elle l’avait empêché de se jeter sous un train. Takeshi a offert un travail à Haru. À une autre occasion, Haru se fait du souci pour Yukiko (40 ans) assise sur un banc devant la gare. Elle se met à lui parler. Ensemble, ils feront un petit bout de chemin. Haru en profite pour emmener une cassette et un magnétophone que lui avait laissés sa mère Taeko, morte de maladie quand Haru était en primaire. Haru est à nouveau au regret de ne pouvoir aider Taeko, dont il s’est occupé de nombreuses années.
Kyoshi Sugita

Note d'intention

Following the Sound aborde la question de la possibilité de sauver quelqu’un, qu’il s’agisse d’un membre de sa famille ou d’un parfait inconnu. L’époque dans laquelle nous vivons actuellement est faite de conflits qui perdurent et s’intensifient partout dans le monde entre les personnes. Le film dresse le portrait du personnage principal, Haru, qui se préoccupe d’inconnus qui ont besoin d’aide, leur tend la main et, avec douceur, tente de nouer une relation, révélant ainsi des indices pour vivre dans le monde de demain.
Mon précédent film, Haruhara-san’s Recorder a été écrit et créé à partir d’un tanka – court poème composé de 31 syllabes typique du Japon, où un moment unique de la vie d’une personne est décrit sans explication. En suivant cette démarche, j’ai essayé d’abandonner une certaine façon de faire des films qui consiste en une structure narrative et la construction de dialogues, pour en revenir au point de départ du cinéma, qui devrait émerger du montage de moments générés par une suite de photogrammes. Haruhara-san’s Recorder a remporté le Grand Prix du FIDMarseille 2021 et a reçu un très bon accueil dans d’autres festivals internationaux.

Cinéaste

Kyoshi Sugita

Kyoshi Sugita est un réalisateur basé à Tokyo. Il a travaillé en tant qu’assistant réalisateur dans des films réalisés par Kiyoshi Kurosawa, Makoto Shinozaki, Shinji Aoyama, Nobuhiro Suwa, entre autres. Son troisème long-métrage Haruhara-san’s Recorder a remporté le Grand Prix du FIDMarseille 2021.

Filmographie

Haruhara-san’s Recorder / 2021 / 120’
Listen to Light / 2017 / 153’
A Song I Remember / 2011 / 100’

Production

Longride
Japan
Norio Hatano
+81 362644113
hatano@longride.jp

Filmographie sélective

The Dead Don’t Die / Jim Jarmusch / 2019 / 104’
Each and Every Moment / Nicolas Philibert / 2018 / 105’
Jimmy’s Hall / Ken Loach / 2014 / 109’
La Maison de la Radio / Nicolas Philibert / 2013 / 104’