2017 / Sélection officielle
Eric Baudelaire,

Also known as Jihadi

Première Mondiale

En 1969, le cinéaste japonais avant-gardiste Masao Adachi signait A.K.A. Serial Killer, portrait de Noro Nagayama, tueur en série de 19 ans, qui avait commis des meurtres à divers endroits du pays. La singularité du film tenait à ce qu’Adachi souhaitait illustrer la « théorie du paysage », qu’il avait contribué à élaborer et qui décrétait que, bien décrit, bien filmé, un paysage pouvait dévoiler les structures d’oppression dont il était le fruit et qu’il continuait de transmettre. Éric Baudelaire a consacré, on le sait, son déjà fameux premier long-métrage à Adachi. Et la question du paysage suspendu entre son statut d’énigme muette et de texte à déchiffrer anime autant ses autres films que ses travaux photographiques. Voilà Eric Baudelaire à nouveau reprendre la méthode « du paysage », en citant explicitement le titre d’Adachi, pour la dédier cette fois à un jeune jihadiste français. Et le film de suivre, documents judiciaires à l’appui, le parcours d’un jeune homme né à Vitry, et la caméra de filmer la clinique, puis le lycée, l’université, son lieu de travail, puis l’envol pour l’Égypte, la Turquie et finalement la route d’Alep, où il a rejoint le Front al Nosra en 2012. Mais la caméra ici ne se contente pas de plans fixes ou de descriptions distantes à coup de panoramiques maîtrisés, au contraire, elle hésite, cherche quelque chose, elle est elle-même animée : inquiète. Inquiète de comprendre. (JPR)

Fiche technique

France / 2017 / Couleur / HD / 102’
Version originale : français.
Sous-titres : anglais.
Scénario : Éric Baudelaire.
Image : Claire Mathon.
Montage : Claire Atherton.
Son : Nicolas Becker.

Production : Spectre productions, Olivier Marboeuf et Cédric Walter / Poulet Malassis, Éric Baudelaire et Alexandra Delage.
Distribution : Phantom Phantom.

Filmographie :
– Letters to Max, 2014
– The ugly one, 2013
– The anabasis of May and Fusako Shigenobu, Masao Adachi and 27 years without images, 2011
– The makes, 2010
– [sic], 2009
– Sugar water, 2007

Réalisateurs

Eric Baudelaire

Filmographie

  • Letters to max, 2014
  • The ugly one, 2013
  • The anabasis of may and fusako shigenobu, masao adachi and 27 years without images, 2011
  • The makes, 2010
  • [sic], 2009
  • Sugar water, 2007

Sélection officielle

Synopsis

Les œuvres de Minia Biabiany (films, installations, sculptures) s’ancrent dans son expérience de femme guadeloupéenne. Elle revendique un travail situé. Ici ce sont des histoires...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

À vendredi, Robinson organise la rencontre de deux figures majeures du cinéma, que la distance de l’Angleterre à la Suisse n’autorise pas mais à laquelle le montage donne lieu. Mitra...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

On retrouve avec plaisir dans Spilliaert le goût du tissage et du mélange des genres qui nous avait ravis dans N.P (FID 2020). Lisa Spilliaert prend le prétexte d’une investigation sur ses...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Danielle Arbid travaille au cœur des sentiments, d’un film à l’autre, le tout dernier Passion simple (2021) d’après Annie Ernaux en étant la quintessence. Moins connu est un travail plus...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

« Obsada » signifie en polonais « équipe de tournage », mais peut aussi signifier « groupe de travail ». L’équipe dont il s’agit ici est double. Celle du film d’abord, devant et...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Liv Schulman aime travailler avec des figures qui seraient ses doubles. Après celle de l’enquêteur de sa série policière métaphysique Control, voici un nouvel avatar de l’artiste....

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

A General Disapointment propose en trois chapitres une méditation existentielle à partir d’un texte conjugué à une suite de longs plans fixes. Ceux-ci mettent en scène le réalisateur...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Poursuivant ses recherches autour des canons de l'art européen, leurs concepts, leur histoire et leurs zones d’ombres (Daphne and Thomas, FID 2019), Assaf Gruber mène la visite. Rude Witness -...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

La vie des hommes infâmes est un projet de livre qui ne vit jamais le jour mais pour lequel Michel Foucault écrivit une préface. Il s’agissait pour lui de rassembler les traces écrites de...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Des voix murmurées annoncent la mort d’une fille. Autour d’elle, des adolescentes, agenouillées la regardent, concentrées. À nouveau, elles chuchotent et répètent en chœur « light...

En savoir +
Sélection officielle 2022