2008 / Sélection officielle
Phillip Warnell

The girl with x-ray eyes

Première Internationale

Natasha Demkina jouit d’une certaine notoriété. Adolescente russe, étudiante en médecine, elle prétend être douée de seconde vue. Elle passe pour être capable de discerner clairement les organes intérieurs. Comme si son regard partageait quelque affinité avec la puissance des rayons X. Philip Warnell, le réalisateur de ce premier film, a décidé en juin 2007 d’aller la rencontrer pour se soumettre, devant témoins, à un examen détaillé et verbalisé de son propre corps. C’est toutefois moins le diagnostic de ce check up bien particulier qui l’a attiré dans cette aventure, que l’occasion d’interroger la nature de la vision. Comment, dans un regard, dans l’action qu’est celle du regard, le visible et l’invisible se partagent-ils ? Comment la connaissance s’appuie-t-elle sur l’expérience sensible impartageable ? Etc. : interrogeant, d’un même mouvement, la nature de l’expérience cinématographique. Il n’est pas inutile d’ajouter que la bande son, commandée au compositeur russe Vladimir Nikolaev, est interprétée à l’aide du theremin, fameux instrument dont on joue sans le toucher et dont l’histoire recoupe les mystères de l’espionnage soviétique.

Nicolas Féodoroff

Fiche technique

ROYAUME-UNI
2008
Couleur
35 mm
23’

Version originale
Russe
Sous-titres
Anglais
Image
David Raedeker
Son
Phillip Warnell, Vladimir Nikolaev
Montage
Phillip Warnell,
Owen Oppenheimer

Avec
Natasha Demkina,
Tatiana Demkina,
Zhenia Sveshinsky,
Alisa Terekhova,
Phillip Warnell

Production
The Arts Council-England,
Phillip Warnell

Réalisateur

Phillip Warnell

Sélection officielle

Synopsis

Les œuvres de Minia Biabiany (films, installations, sculptures) s’ancrent dans son expérience de femme guadeloupéenne. Elle revendique un travail situé. Ici ce sont des histoires...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

À vendredi, Robinson organise la rencontre de deux figures majeures du cinéma, que la distance de l’Angleterre à la Suisse n’autorise pas mais à laquelle le montage donne lieu. Mitra...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Des voix murmurées annoncent la mort d’une fille. Autour d’elle, des adolescentes, agenouillées la regardent, concentrées. À nouveau, elles chuchotent et répètent en chœur « light...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

On retrouve avec plaisir dans Spilliaert le goût du tissage et du mélange des genres qui nous avait ravis dans N.P (FID 2020). Lisa Spilliaert prend le prétexte d’une investigation sur ses...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Danielle Arbid travaille au cœur des sentiments, d’un film à l’autre, le tout dernier Passion simple (2021) d’après Annie Ernaux en étant la quintessence. Moins connu est un travail plus...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

« Obsada » signifie en polonais « équipe de tournage », mais peut aussi signifier « groupe de travail ». L’équipe dont il s’agit ici est double. Celle du film d’abord, devant et...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Liv Schulman aime travailler avec des figures qui seraient ses doubles. Après celle de l’enquêteur de sa série policière métaphysique Control, voici un nouvel avatar de l’artiste....

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

A General Disapointment propose en trois chapitres une méditation existentielle à partir d’un texte conjugué à une suite de longs plans fixes. Ceux-ci mettent en scène le réalisateur...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Poursuivant ses recherches autour des canons de l'art européen, leurs concepts, leur histoire et leurs zones d’ombres (Daphne and Thomas, FID 2019), Assaf Gruber mène la visite. Rude Witness -...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

La vie des hommes infâmes est un projet de livre qui ne vit jamais le jour mais pour lequel Michel Foucault écrivit une préface. Il s’agissait pour lui de rassembler les traces écrites de...

En savoir +
Sélection officielle 2022