Index

FOCUS EDGARDO ARAGON

EFECTOS DE FAMILIA
Mexique, 2007, Couleur, Vidéo, 23’,

LEY FUGA
Mexique, 2010, Couleur, Vidéo, 1’

LA TRAMPA
Mexique, 2011, Couleur, Vidéo, 9’

 

Edgardo ARAGÓN

PREMIÈRES FRANÇAISES

On se souvient de Matamoros (compétition internationale, FID 2010). Aragón y offrait déjà, par la distance propre au reenactment, la possibilité de dire une expérience proprement infilmable, celle d’un narcotrafiquant, le père d’Aragón lui-même, racontant une mémorable traversée clandestine de la frontière entre le Mexique et les États-Unis. Dans cette série de travaux réalisés ces dernières années, Aragón ne se départit pas de cette méthode. Rejouer dans ces mêmes paysages mexicains paradisiaques, sans naturalisme ni pathos, la geste mortelle de ces trafiquants. Mais dans ce contexte de violence absolue, le jeu permet à Aragón de se mettre à juste distance, sans renoncer en rien à la possibilité de faire image. Ce que montre magistralement le parti de jeux d’enfants des protagonistes des saynètes de Efectos de Familia. S’y succèdent de morbides variations : mises à mort, punitions, initiations, etc. Ou le déploiement multi écran d’un paysage miné par la mort qui rôde de La trampa, ou encore l’assassinat mimé de Ley Fuga. Par l’évidente simplicité de ces choix, il rappelle la possibilité d’une représentation distanciée qui produit une image d’autant plus saisissante que dépouillée de tout spectaculaire, en restituant des actions prises en charges par le commun de ceux que l’on imagine en être les acteurs potentiels, présents ou à venir. (NF)Version originale : sans dialogues. Image : Edgardo Aragón.

Fiche technique

ÉCRAN PARALLÈLE  / LES FILS DU POUVOIR