Festival 2021
Diego Hernández

LOS FUNDADORES

Mexique / 2021 / 62’
Première Internationale

Le ciel bleu de Tijuana. Au son, une porte métallique s’ouvre. Progressivement apparaît la devanture d’un entrepôt. Deux jeunes hommes sortent des portes une à une pour les mettre en exposition le long du mur, une jeune femme passe devant eux. Le décor est planté. Diego, Andrés et Renée sont les trois personnages de Los Fundadores ; étudiants à l’Université de Basse-Californie, et travaillant pour se payer leurs études. Diego, c’est aussi Diego Fernández, qui réalise ici un premier film aussi affûté que le bois des portes qu’il découpe avec la plus grande attention. Partant de son travail d’aide-menuisier à l’entrepôt et du contexte estudiantin local face à l’endettement de l’université, il invente et bricole une fiction autour de ces trois jeunes gens qui doutent et se questionnent sur la possibilité d’une véritable action, face à l’apathie politique de leur génération et au manque de représentativité de leurs élus. Car, « Ici, c’est Tijuana, pas Mexico City », comme le dit un étudiant du campus. Audacieux metteur en scène, Diego Hernandez joue à déplacer les limites du cadre fictionnel. Par le biais, notamment, des répétitions de théâtre, il sème le doute entre les personnages du film – eux-mêmes doubles fictionnels des vrais Renée, Andrés, Diego – et ceux de la pièce qu’ils sont en train de monter. De celle-ci, on ne saura presque rien, sinon son titre : Los Fundadores. Car ce sont bien évidemment eux, les fondateurs, trois jeunes personnes qui tentent de construire, au moyen de portes, de pièces de voitures, de théâtre et de discussions politiques, le cadre de leur action dans le monde. Construire et se fabriquer un avenir, mais aussi leur propre décor de cinéma. En véritable artisan, Diego Hernández y est parvenu. À voir désormais sur quoi la prochaine porte  ouvrira.
(Louise Martin-Papasian)

Fiche technique

Version originale : espagnol.
Sous-titres : anglais.
Scénario : Diego Hernández, Melissa Castañeda.
Image : Marco Aurelio Celis.
Montage : Diego Hernández.
Son : Saulo Cisneros.
Avec : Renee Ortíz, Andrés Madrueño, Diego Hernández.
Production : Melissa Castañeda (Violeta Cine), Diego Hernández (Violeta Cine).

ENTRETIEN AVEC LE RÉALISATEUR

Réalisateur

Diego Hernández

Festival

Synopsis

El Agua – « l’eau », tout simplement – revient au village, et passe des ébats du ciel au lit de la rivière, menaçant dès le début de déborder. Des bruits courent dans la petite...

En savoir +
Festival 2022
Synopsis

Juliette Dominati Une femme d’une quarantaine d’années, une jeune adulte, une petite fille : Lola, à trois étapes de sa vie. La plus âgée raconte ses souvenirs qu’incarnent les deux...

En savoir +
EP - Les Sentiers Expanded 2022
Synopsis

Tetsuichiro Tsuta Quelque part au Japon, deux hommes vivent dans une maison new age, à travers les vitres de laquelle les reflets et ondulations de la pluie se dessinent en noir et blanc sur les...

En savoir +
Autres joyaux 2022
Synopsis

Claire Doyon Après un long-métrage consacré à sa fille autiste mutique (Pénélope mon amour, FID 2021), Claire Doyon cherche auprès d’une amie autiste Asperger des réponses à certaines de...

En savoir +
Autres joyaux 2022
Synopsis

Les œuvres de Minia Biabiany (films, installations, sculptures) s’ancrent dans son expérience de femme guadeloupéenne. Elle revendique un travail situé. Ici ce sont des histoires...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

À vendredi, Robinson organise la rencontre de deux figures majeures du cinéma, que la distance de l’Angleterre à la Suisse n’autorise pas mais à laquelle le montage donne lieu. Mitra...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Florence Pazzottu Coups de balai: d'abord la femme, qui le tend ensuite à l'homme qui se tient à ses côtés; il passe un coup à son tour, puis le lui tend à nouveau. En voix off, une femme lit...

En savoir +
Autres joyaux 2022
Synopsis

La vie des hommes infâmes est un projet de livre qui ne vit jamais le jour mais pour lequel Michel Foucault écrivit une préface. Il s’agissait pour lui de rassembler les traces écrites de...

En savoir +
Sélection officielle 2022
Synopsis

Janaína Nagata Janaína Nagata, cinéaste brésilienne, acquiert une bobine 16 mm sur internet sans en connaître le contenu : elle découvre un film de famille d’Afrikaners tourné en Afrique du...

En savoir +
Autres joyaux 2022
Synopsis

Des voix murmurées annoncent la mort d’une fille. Autour d’elle, des adolescentes, agenouillées la regardent, concentrées. À nouveau, elles chuchotent et répètent en chœur « light...

En savoir +
Sélection officielle 2022