Sélection officielle 2018
Véronique Aubouy

Albertine a disparu

France / 2018 / Couleur / HD, Dolby SRD / 34’
Première Mondiale

L’ Albertine, c’est bien sûr celle de Proust, d’Albertine Disparue – sixième tome de la Recherche, nommé parfois La Fugitive. L’adaptation littéraire est toujours un jeu risqué. S’attaquer au monument Proust encore plus. Qu’à cela ne tienne, Véronique Aubouy s’autorise bien des entorses : si nous restons en Normandie, le récit sera bref, situé de nos jours, et, surprise, la plupart du temps dans une caserne de pompiers. Là apparaît tout l’enjeu : se défaire de tout révérence et saisir Proust, aujourd’hui. La figure du narrateur ? Un pompier vieillissant, Jean, emplissant la vie de la caserne, au demeurant quelque peu assoupie, de son chagrin, de ses interrogations et
de sa souffrance amoureuse. Au-delà du clin d’oeil à la flamme amoureuse et aux braises de la souffrance, s’ouvre la possibilité d’incarner toute l’épaisseur de ces situations que l’on croit parfois enfermées dans un passé révolu. Dialogues et situations empruntés au roman voisinent avec quelques bribes de conversations comme saisies au vol de la vie de la caserne. Mais sans naturalisme : atmosphère ouatée à la douceur mélancolique, voix sans éclats, jeu presque immobile des personnages, phrasés tout en subtilité ne cherchent pas à effacer le geste de lecture, que l’on sent affleurer. Du texte aux corps, ici des pompiers, là d’adolescentes dans une rue commerçante de province, s’instaure alors une sorte de lecture avec des images, l’espace d’une possible actualisation des mots dans un entre-deux, écho fantomatique du livre, de sa petite musique intérieure, qui hante le film comme Albertine la caserne et l’esprit de Jean. (NF)

Fiche technique

Version originale : français.
Scénario : Véronique Aubouy.
Image : Hugues Gemignani.
Montage : Camille Lotteau.
Son : Revoyre Rosalie, Halbert Jérémie.
Avec : Jean Houtin, Lyna Khoudri, Salomé Chollet, Isolde Faria, Frédéric Divet.
Production :Paraiso  (Nathalie Trafford), Les Films de la Liberté (Vladimir Léon).
Distribution : Paraiso Production (Nathalie Trafford).
Filmographie : Je suis Annemarie Schwarzenbach, 2015. Bernadette Lafont, une sacrée Bonne Femme, 2013. Les Travaux de Luca Ronconi, 2003. Je ne suis pas un homme en colère, 2002. Un musicien passe, 2000.

Réalisatrice

Véronique Aubouy

Sélection officielle