Index
FID +
  • Compétition Premier Film

MOTU MAEVA

Maureen Fazendeiro

En un prologue bruissant de chants d’oiseaux, l’on glisse sur l’eau verte et dense jusqu’à un bout de terre indéfinie, abris merveilleux et bricolé d’une vieille femme, lieu hors du temps et des cartes. Motu Maeva est le nom de cet îlot d’où vont se déployer des souvenirs heureux, et quelques autres, qu’on devine plus douloureux : un fort beau voyage, celui d’une vie, à travers l’Afrique, l’Asie, la Polynésie. Sans s’embarrasser d’exposer une quelconque chronologie ou de suivre un itinéraire précis, au fil des souvenirs qui mêlent ensemble et sans hiérarchie grands moments de l’existence et petites anecdotes, ce portrait, en forme de voyage ou d’inventaire, procède d’un incessant mouvement. On saute en une coupe franche du Tchad à l’Indochine, à Tahiti. On s’arrête un instant, on écoute une chanson, pour repartir quelques années plus loin, ou plus tôt. C’est là que réside la beauté de Motu Maeva : une totale liberté, aucun passage obligé, juste des images tremblantes capturées en super 8 et la voix off d’une femme dont on ne connaîtra jamais l’état civil ou les blessures secrètes. Débarrassée des lieux communs du récit de voyage, de la biographie, de la chronique familiale, indifférente au poids de l’histoire en train de se faire et aux grands cham- boulements du XXe siècle, Maureen Fazendeiro, sur les pas de sa fragile héroïne, nous propose une véritable épure, peinture d’une autre époque dessinée avec une infinie simplicité. (CG) 

  • Compétition Premier Film

Fiche technique

ÉCRAN PARALLÈLE  / La vie matérielle

France, 2014, Couleur, 8 mm, 42’

Version originale : Français, Néerlandais
Sous-titres : Français, anglais.
Image : Maureen Fazendeiro, Isabel Pagliai
Montage : Catherine Libert.
Son : François Abdelnour, Jules Valeur.
Avec : Sonja André

Production : G.R.E.C
Distribution : G.R.E.C., Marie-Anne Campos.