FIDLab

Ana no quiere que la vean bailar
(Ana doesn’t want to be seen dancing)

Gabriel Herrera Torres

Mexique

Genre : Fiction
Durée (min) : 90’

Pays de production : Mexico / France
Société de production : Cárcava / Amondo Cine
Producteurs : Joaquín Del Paso, Fernanda de la Peza

État d’avancement : développement
Budget estimé : 893 133 €
Budget acquis : 371 394 €

Pays de tournage : Mexico

Premier Long Métrage

Filmographie de la société de production :
Cárcava / Amondo Cine
– Act of Love / Tushar Prakash / (in post-production) / 75′
– The hole in the fence / Joaquín del Paso / (in post-production) / 100′
– Supernova / Natalia López / (in post-production) / 90′
– Leader / Igor & Katarzyna Priwiciencew / 2018 / 7′
– The Untamed / Amat Escalante / 2017 / 98’
– Kosmos / Marcin Kaminski / 2017 / 74′
– Panamerican Machinery / Joaquín del Paso / 2016 / 90′
– Hel / Pawel Tarasiewicz & Katia Priwiciencew / 2015 / 93′

L’Europe au Moyen Âge. La mère d’Ana est sortie dans la rue et, sans raison particulière, elle s’est mise à danser. Anna se sent profondément humiliée par le comportement inexplicable de sa mère. Pour ne rien arranger, celle-ci continue de danser sans s’arrêter pendant des jours, et d’autres personnes finissent par la rejoindre sans donner d’explication. Morts de honte, Ana et d’autres adolescents du village font tout leur possible pour prendre leurs distances vis-à-vis des danseurs ; mais les adultes semblent déterminés à se ridiculiser, bientôt suivis par le paysage, les plantes, les animaux et les rôles sociaux, qui ne tardent pas à se couvrir à leur tour de ridicule.
Gabriel Herrera Torres