Index
  • Compétition Française

LA PRISONNIÈRE DU PONT AUX DIONS

GAËL LÉPINGLE

Refoulés, ou plus simplement oubliés, la France a connu des temps récents d’actions révolutionnaires violentes. Adolescent au moment de l’arrestation des membres d’Action Directe dans une ferme du Loiret, non loin d’Orléans où il habitait alors, Gaël Lépingle choisit de reprendre le fil de la mémoire. Mais cette mémoire est double, au moins. D’un côté, décrire un paysage français dans sa banalité, inchangée depuis vingt ans ; de l’autre, écouter des paroles, celles notamment de Nathalie Ménigon, qui ont choisi de couper avec le cours de l’ordinaire. Un village, les mots d’une femme : cela s’ajuste-t-il ? Peut-on rendre visible les raisons d’une révolte ? Quel est l’âge d’une colère ? C’est à creuser ces questions comme l’écart qui divise le son et l’image que ce film s’emploie;

Jean-Pierre Rehm

  • Compétition Française

Fiche technique

Prix Georges de Beauregard National

FRANCE
2005
Couleur
Mini dv
27’

Version originale
Français
Image
Wilfried Jude
Son
Eugénie Deplus
Montage, production
Gaël Lépingle

Filmographie
Je préfère la réalité, 2003
Les Mercredis, 1999