Festival 2017 / EP / Sélection officielle
Eduardo Williams

El auge del humano

ÉCRAN PARALLÈLE - HISTOIRES DE PORTRAIT

Pour ce premier long métrage, Eduardo Williams poursuit son principe de déambulations mis en œuvre dans ses précédents courts qui nous avaient emmenés en Argentine ou au Vietnam. ici nous glissons de Buenos Aires au Mozambique puis aux Philippines. Trois espaces se succèdent et trois réalités que l’on découvre à chaque fois au prisme d’un jeune personnage, son lien à ses amis ou sa famille. S’y dessine sa vie nonchalante, sans tensions ni éclats, et le désir partout partagé. En reliant les personnages, les espaces (la ville, la savane, la jungle) comme les géographies, le film esquisse la possibilité de parcours communs et de communauté au-delà des distances. Le suggèrent aussi à leur échelle les nombreuses et longues marches que l’on suit, où le groupe se fait ou défait, selon un mouvement organique. Des déplacements aux rythmes indolents qui concourent à l’atmosphère singulière de ce film porté par une caméra fluide, plans souvent larges inscrivant les corps dans leur environnement, semblant les suivre dans leurs gestes, leur mobilité. Williams infuse à ces corps, ces espaces et ces moments, une dimension sensuelle, onirique parfois, quasi hypnotique. Et nous immerge ainsi, à l’image de cette montée des eaux du début du film, dans un monde liquide (l’eau conclura aussi le film) constitué de circulation des désirs et de leurs possibles points de fuite, géographiques ou mentaux, comme le laisse entendre le finale. (NF)

Fiche technique

Argentine, Brésil, Portugal 2016 Couleur, 16 mm, Dolby Digital HD, 97’
Version originale : espagnol, portugais, Cebuano.
Sous-titres : anglais.
Scénario : Eduardo Williams.
Image : Joaquín Neira, Jullien Guillery, Eduardo Williams.
Montage : Alice Furtado, Eduardo Williams.
Son : Miltón Rodriguez, Roy Llanes Roncales, Pedro Marinho Marinho, Joseph Dennis Asuncion Gagarin.
Avec : Sergio Morosoni, Shine Marx, Domingos Marengula.
Production : Violeta Bava (Ruda Cine), Rosa Martínez Rivero (Ruda Cine), Jerónimo Quevedo (Un Puma), Victoria Marotta (Un Puma).
Distribution : Ruda Cine Mónica.
Filmographie : Pude ver un puma, 2011, El ruido de las estrellas me aturde, 2012

Réalisateur

Eduardo Williams

EP

Synopsis

Shot in stark black-and-white, Song of Granite follows traditional Irish folk singer Joe Heaney on his artistic journey from Ireland to the United States; a journey that leads to his own downfall.

En savoir +
EP - We're gonna rock him 2018
Synopsis

Dans le paysage enneigé et austère d'une ville polonaise, un jeune nord-africain cherche un réconfort difficile à trouver. La soupe qu'il mange au restaurant arabe local n’a pas le goût de son...

En savoir +
EP - Les Sentiers Expanded 2018
Synopsis

Des élèves se déplacent jour après jour aux quatre coins d’une cour d’école, avant de passer la grille qui les sépare de l’extérieur. Dans cette enceinte, l’on y bavarde, taquine, la...

En savoir +
EP - Les Sentiers Expanded 2018
Synopsis

L'été en banlieue. Entre les tours de grands ensembles, les avions tracent un mince fil cotonneux. Deux jeunes soeurs prennent la fuite. Rêve ? Réalité ? Le film se déroule sous forme d’un...

En savoir +
EP - Les Sentiers Expanded 2018
Synopsis

Durant une année de résidence au sein du Lycée Thiers à Marseille, les réalisateurs ont suggéré l’invention d’une rêverie poétique autour du rapport intime que les élèves entretiennent...

En savoir +
EP - Les Sentiers Expanded 2018
Synopsis

Film d'animation en quatre parties, où chacune est le récit du souvenir d’enfance de quatre enfants d’une même fratrie. En toile de fond, la disparition brutale de leur père lors de la...

En savoir +
EP - Les Sentiers Expanded 2018
Synopsis

Une mère décide d’emmener sa fille sur les traces d’Alep, où elle est née et a grandi. Des histoires personnelles se mêlent à celle du pays. Des rencontres avec des aïeuls en passant par...

En savoir +
EP - Les Sentiers Expanded 2018