Some strings

DU 26 AU 30 JUIN DE 17H À 21H
LANCEMENT | MARDI 25 JUIN | 17H | LA COMPAGNIE, LIEU DE CRÉATION

Des cinéastes et des artistes de par le monde ont formé Some strings, un ensemble de gestes filmiques inédits qui, avec d’autres, font récit des  événements du monde, pour que les témoins se multiplient. « Chaque mémoire libérée est le premier moment de toutes les mémoires rassemblées » (Edouard Glissant).

Some strings prend sa source dans ce qui fait tache sur les écrans de l’Histoire : en Palestine, là où le poète et professeur Refaat Alareer, comme tant d’autres êtres, a été ciblé par des frappes Israéliennes et tué avec sept autres membres de sa famille.

Son dernier poème, Si je dois mourir, écrit entre terre et ciel, cinq semaines avant sa mort, appelle à créer un cerf-volant avec des bouts de ficelles. Some strings le reçoit en héritage, comme chacun de ses lecteurs. Le cerf-volant devenu objet de résistance et ses bouts de ficelles pris en main aujourd’hui par une centaine d’artistes sont une diversité de regards portés sur l’un des moments les plus sombres du XXIe siècle.

La diffusion de Some strings est la plus vaste possible, dans le monde entier, dans des salles de cinéma en avant programme, des festivals et en continu, dans des espaces très variés, parce qu’à chacun son bout de ficelle.

Des initiatives dans le monde se retrouvent sur some-strings.org / somestrings.boutsdeficelles@gmail.com

si je dois mourir,
tu dois vivre
pour raconter mon histoire
vendre mes affaires
acheter un morceau de tissu
et des bouts de ficelle,
(fais en sorte qu’il soit blanc avec une longue traîne)
pour qu’un enfant, quelque part à gaza
les yeux levés au ciel
qui attend son papa parti en flammes—
sans avoir fait ses adieux à personne
ni à sa chair
ni à lui-même—
vois le cerf-volant, mon cerf-volant, celui que tu as fait
voler là-haut
et pense pour un instant qu’un ange est là venu ramener l’amour
si je dois mourir
que cela amène l’espoir
que cela devienne une histoire

Le lancement de Some strings a lieu au FIDMarseille, à la fois dans les salles et à LA COMPAGNIE, LIEU DE CRÉATION.

Dès le 25 juin, Some strings sera également diffusé, sans limite de dates, dans les lieux suivants : CINEMA GALERIES Bruxelles, ZUMZEIG Barcelone, CinémadArt Tunis, Cinéma de Seta Palerme, El Círculo de Bellas Artes Madrid, Les ateliers sauvages Alger, Werkstatt Kino Munich… et à suivre au FIFDH Genève, Cinéma Bio Carrouge, SPOUTNIK Genève, UNION DOC New York, LAGO Film Fest Lago, l’ERG École de recherche graphique Bruxelles, California State University, Monterey Bay, Journées cinématographiques de Bejaïa Béjaïa, Festival de Film de la Villa Médicis Rome, ICA The Institute of Contemporary Arts Londres, Doc Lisboa Lisbonne, Underdox Munich, Berwick Film & Media Arts Berwick, Festival en ville Bruxelles, California State University, Monterey Bay… et dans plusieurs autres pays dès Septembre.

Some strings, c’est :

alain gomis, alain kassanda, alexia roux & saad chakali, ali arkady, ali cherri, alice brygo, amel alzakout, amie barouh, anhar salem, anne penders, annik leroy & julie morel, apichatpong weerasethakul, aude fourel, axelle poisson, bahia bencheikh el fegoun, basma al-sharif, baya medhaffar, ben rivers, ben russell, bani khoshnoudi, bo wang, bruce clarke, charlie shackleton, christophe clavert, claire fontaine, collectif hawaf, corinne castel, dalila mahdjoub, dania reymond, daniela ortiz, declan clarke, djamel kerkar, dora garcía, elena lópez riera & philippe azoury, éléonore weber, ellie ga, eric baudelaire & claire atherton & marius atherton, eva giolo, eyal sivan, fernanda pessoa, francis alÿs, franssou prenant, génesis scarlet valenzuela valdez, ghassan salhab, hassen ferhani, idit nathan, ignacio agüero, ismaïl bahri, jayce salloum, jeremiah mosese, jerónimo atehortúa, jilani saadi, joie estrella horwitz, julie courel, juruna mallon, kamal aljafari, khaled abdulwahed, kiswendsida parfait kaboré, khristine gillard & mohammad hammash & filip momikj, kyoshi sugita, lana daher, laura huertas millán, lav diaz, léandre bernard brunel, lene berg, leos carax, lucie kerr, m’hand abadou djezairi & marcel mrejen, mali arun, maria aparicio, marielle chabal, marwa arsanios, maryam tafakory, mehdi meklat & badroudine saïd abdallah, michaël andrianaly, mira adoumier, misha zavalniy, mitra farahani, mohamed bourouissa, mohanad yaqubi, monica maurer, nadia ghanem, narimane mari, naël khleifi, niles atallah, noma omran & ossama mohammed, newton ifeanyi aduaka, onyeka igwe, pablo sigg, philip rizk, philippe parreno, pierre creton, primo mauridi, raman djafari, renée nader messora & joão salaviza, saif fradj & mahshid mahboubifar, safia benhaim, samir guesmi, sarah beddington, sarah wood, sepideh farsi, serge garcia, sharon lockhart, silvia maglioni & graeme thomson, simplice herman ganou, soumeya ait ahmed & nadir bouhmouch, suneil sanzgiri, tariq teguia, taysir batniji, valentin noujaïm, valérie massadian, valérie osouf & cromix onana, virgil vernier, wendelien van oldenborgh & cathleen schuster & marcel dickhage (titre provisoire), wiame haddad, wilmarc val, yann gonzales & alain garcia vergara, yannick kergoat, yohei yamakado, yosr gasmi & mauro mazzocchi, youssef chebbi (more strings to come)