Les Sentiers

Écrans parallèles

Chaque année, le FIDMARSEILLE et Fotokino cheminent sur cet écran pensé pour les spectateurs de tous âges, enfants et adultes. Sur ces Sentiers, les regards partagent la découverte d’un cinéma généreux et d’œuvres sensibles dont l’imaginaire et le propos sont propres à interpeller chacun de nous.

Cette année, Le Livre de la Jungle nous réunit : un récit ancré dans nos souvenirs de jeunesse, que ce soit par la lecture de l’ouvrage de Rudyard Kipling, ou par la découverte de l’adaptation qu’en fit Disney en 1967. Mais vingt-cinq ans avant ce succès planétaire, Zoltan Korda nous plongeait déjà dans une jungle Technicolor flamboyante où la fantasmagorie des décors se confrontait au naturalisme du monde animal. Poétique et magique, portée par Sabu, enfant-star découvert quelques années auparavant dans Elephant boy (1936) de Robert Flaherty et Le Voleur de Bagdad (1940) de Michael Powell, cette œuvre résonne encore aujourd’hui, en des temps de mutation écologique où la lutte entre la nature et l’homme demeure un sujet non résolu.

Des ateliers de création seront proposés en accompagnement des projections : au travers d’approches thématiques et techniques, ils seront l’occasion pour les enfants de se familiariser au langage cinématographique et ainsi de découvrir leur propre regard de cinéma.

Vincent Tuset-Anrès, Fotokino.

Synopsis

Dans un petit village d’Inde, Buldeo, le vieux conteur d’histoires, raconte ses souvenirs pour quelques roupies. Il y a bien longtemps, il était le chef d’une petite communauté qui avait...

En savoir +
EP - Les Sentiers 2018

Les Sentiers Expanded

Le FIDMarseille propose un complément de programmation Les Sentiers Expanded dans le même esprit que celle proposée par Fotokino.
« Expanded », mot emprunté à l’univers physique pour signifier un cinéma qui déborde des contours de sa forme, des normes imposées à son genre. Un cinéma en mouvement, perpétuellement en mutation. Une programmation pensée pour les yeux des spectateurs dès 9 ans, pour dire aux plus jeunes et rappeler aux plus âgés que la norme, ça bouge, ça se déplace.
Des films qui permettent de faire glisser des questionnements surgis à la jeunesse pour les voir s’ancrer ensuite dans les réflexions de l’âge adulte.
Des films qui invitent à modifier le regard sur le monde dès le plus jeune âge.
Fabienne Moris