KHAREJ AL ITAR (OFF FRAME)

Contenu émanant de notre ancien site

PROJETS 2010

 

Retour à la liste des projets

Plus d’information sur ce projet (bas de page)

 

KHAREJ AL ITAR (OFF FRAME)

 


Yaqubi Mohanad

 

Réalisateur : Mohanad Yaqubi

Pays : Territoires Palestiniens

Genre : Documentaire

Durée : 80’

État avancement : Développement

Budget : 301 475

Société production : Aanat Films
Producteur : Ihab Jadallah

Filmographie réalisateur
EXIT / 2009 / 15’
ROLLESCAPE / 2008 / 9’
RICO IN THE NIGTH / 2007 / 8’
AROUND / 2007 / 3’
TRAFIC / 2006 / 3’
JUNE / 2006 / 28’
INSOMNIA / 2005 / 10’
OUT OF CIGARETTES / 2005 / 5’
CARNAVAL / 2004 / 26’
FIX / 2004 / 9’

Filmographie production
LOOKING FOR ZAK / Ihab Jadallah / 2010 / 9’
CHICKEN HEADS / Bassam Jarbawi / 2009 / 14’
ROLLESCAPE / Mohanad Yaqubi / 2008 / 9’
THE SHOOTER / Ihab Jadallah / 2007 / 7’


 
Hors champ est un documentaire sur le Groupe du Cinéma Palestinien, créé à une époque de révolution et s’inspirant non seulement du cas palestinien mais également de tout ce qui se passe dans le monde dans les années 60 et 70. Le groupe travaille à transformer l’image de réfugiés des Palestiniens en une image de guerriers.

Les films du GCP reflètent un langage cinématographique unique et s’inspirent de différentes écoles et mouvements cinématographiques globaux tels que le Réalisme Social, le Néoréalisme, la Nouvelle Vague française et l’Underground new-yorkais.

Le Manifeste publié en 1973 par le GCP et largement  diffusé propose une nouvelle esthétique et fournit des lignes directrices communes permettant aux réalisateurs, aux artistes et intellectuels du monde entier de communiquer avec la Révolution Palestinienne. Des gens comme Jean-Luc Godard, Jean Pierre Gorin, Jean Genet, Chris Marker, Julio García Espinosa, Santiago Alvarez, Kuji Wakamatsu, Masao Adachi, et bien d’autres s’impliquent dans la création de l’image révolutionnaire palestinienne, en produisant des textes et des films, empreints d’un vrai sens de la solidarité au niveau international, qui permettent d’unifier la lutte.

Le film est un voyage de 90 min dans le monde du cinéma révolutionnaire des années 60 et 70. Il présente une vision d’un monde uni non seulement par la souffrance mais également par la lutte et le cinéma.

       
Ces services sont accessibles avec le nom d’utilisateur et le mot de passe qui vous sont fournis lors de votre enregistrement pour consulter les dossiers des projets.
Si vous n’êtes pas enregistré, merci de le faire en suivant ce lien.

Plus d’information sur ce projet (via son site FTP)

Prenez rendez-vous avec les porteurs de ce projet pendant le FIDLab, les 8 et 9 juillet prochains.