FOCUS 2020 / Grèce

FIDLab 2020

Dans sa préface à l’ouvrage Le Cinéma Grec (1999, Editions du Centre Pompidou), le critique de cinéma, Michel Démopoulo, décrit ainsi la production nationale qui est concentrée « sur le passé, le politique et le social, lieu de réflexion expressive et idéologique sur la représentation de l’histoire ou la mémoire de la tradition, regard cinéphilique, approche réaliste ou révélation poétique, c’est un cinéma éclaté, polymorphe, qui se cherche à travers de multiples expériences et finit parfois par trouver une voie originale ou une vision de la Grèce propre à son auteur, sans pour autant renoncer à l’affirmation d’une identité culturelle ».

Cette notion de cinéma éclaté s’est largement confirmée depuis les années 2000 et au plus fort de la crise économique, le voilà présent dans les sélections internationales.

De 2014 à 2020, un fond franco-grec a été lancé par le CNC et le Centre du Cinéma Grec. Dans la poursuite de cet élan, nous avons décidé d’accueillir les productrices Maria Drandaki de Homemade Film, Amanda Livanou de Neda Film, et le producteur Konstantinos Vassilaros du StudioBahaus pour cette première phase dédiée à l’industrie grecque.