Soirée d’ouverture

Programme 2021
En partenariat avec la Mairie des 1er et 7ème arrondissements
Entrée libre
Lundi 19 juillet à 19h00 au Théâtre Silvain

Protocole sanitaire

Conformément aux décrets de loi en lien avec la situation sanitaire, l’accès aux sites d’une jauge de plus de 1 000 spectateurs sera conditionné à la présentation du pass sanitaire pour tout spectateur à partir de 11 ans.

Le pass sanitaire consiste à présenter, au format numérique ou papier, une preuve de non contamination à la Covid-19, accompagnée d’une pièce d’identité. Une seule de ces preuves suffit :

le QR code ou l’attestation de vaccination complet :

  • 2 semaines après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca)
  • 4 semaines après l’injection pour les vaccins à une seule injection (Janssen/Johnson & Johnson)
  • 2 semaines après l’injection du vaccin chez les personnes ayant eu la Covid-19 (1 seule injection).

ou un test PCR ou antigénique de moins de 48h

Politique sanitaire

– Le port du masque reste obligatoire dans toutes les salles de spectacles
– Du gel hydro-alcoolique sera mis à disposition du public dans tous les lieux du festival

 

Nous vous invitons à vous présenter sur place à partir de 19 heures.

Remise du Grand Prix d’honneur du festival à Apichatpong Weerasethakul en sa présence.

Chance indéniable, une rétrospective suscite toujours aussi en pratique un léger embarras. Rendre pour une brève période une œuvre disponible en totalité ou partie oblige à s’y consacrer entièrement, ou bien à faire des choix. Que privilégier ? Dans quel ordre ? À chacun son parcours, il n’y en a pas de mauvais. Dans le cas d’Apichatpong Weerasethakul, on peut se promener sans crainte. D’abord, parce que tout est grand ; peu de cinéastes ont su se montrer aussi inventifs et constants. Ensuite, parce que l’œuvre s’est délibérément développée sur plusieurs plans, soucieuse d’établir une continuité entre chaque film autant que des reprises et des échos entre tous. On peut ainsi avec égal profit les voir ou revoir, chronologiquement ou dans le désordre, intégralement ou seulement deux ou trois, les long-métrages les plus connus ou de plus brèves raretés : chaque fois, découverte garantie d’épisodes manqués, de pans entiers de dialogues oubliés, d’échos entre les films même les plus éloignés, d’un bout de fil à tirer pour dérouler la pelote de l’œuvre.
Antoine Thirion

Suivie de la projection du film d'ouverture

Synopsis

Duende sans arène, dans l’ombre de la chapelle du Méjan d’Arles, Mano a Mano n’est ni duel ni duo. Mais verbe haut et corps à corps avec les mots. La poésie vécue s’affirme à même...

En savoir +
Autres joyaux 2021
19.07.2021 - 21:00
Théâtre Silvain

Suivi du concert de MADEMOISELLE

trio : Rodolphe Burger – Sofiane Saidi Mehdi Haddab
Blues Oriental / Oriental Blues

© Xavier Lemettre – Banlieues Bleues
Mademoiselle correspond très exactement à la définition d’un « Supergroupe » (en anglais all stars band) : les 3 membres qui le composent sont chacun soliste ou leader de différentes formations. Si Sofiane Saidi, Rodolphe Burger et Mehdi Haddab ont décidé de former ce nouveau trio, c’est parce que leur concert d’un soir, à la Dynamo de Pantin, à l’invitation de Banlieues Bleues, était comme situé à l’exacte intersection de leurs 3 cheminements musicaux, sur les rives historiques du blues et du raï. L’ évidence était criante : pour ces trois là, qui bien sûr se connaissaient déjà, et avaient croisé le fer de nombreuses fois, il était grand temps de jouer en trio. Un album est prévu, un nom est trouvé, attention Mesdames et Messieurs, Mademoiselle est bientôt de sortie.