FIDMarseille aux Baumettes

Éducation à l’image

Le dispositif FIDMarseille aux Baumettes, destiné aux femmes et hommes incarcéré.e.s au Centre Pénitentiaire de Marseille, se déroule en deux temporalités : en amont du festival, laissant le temps aux participant.e.s de se familiariser avec l’identité artistique du FID, et pendant le festival, en permettant à ceux et celles qui le désirent d’exercer le rôle des jurés.
En coopération avec le département cinéma de l’Université Aix-Marseille et l’association Lieux Fictifs, le FID met en place des projections-débats dans la salle de cinéma installée à l’intérieur de la prison (un dispositif unique en France), en présence des cinéastes et leurs équipes. Les séances prennent lieu dans la même temporalité que le festival. Les personnes détenues volontaires ayant visionné l’ensemble de 8 à 10 films peuvent constituer le jury du Prix Renaud Victor.

Le partage des connaissances est au cœur de notre projet

En amont du festival sont organisés à l’intérieur de la prison des ateliers autour des films issus du catalogue du FIDMarseille. Ces ateliers sont encadrés par des étudiants volontaires du master « Métiers du film documentaire » de l’Université d’Aix-Marseille. L’objectif est de créer, à l’intérieur de la prison, un espace de réflexion autour des films, venus d’au-delà des murs et des frontières. Des questions théoriques et pratiques sur les notions fondamentales du cinéma y sont également abordées.
Le partage des connaissances que véhiculent les récits cinématographiques et les cinéastes de tous continents est au cœur de notre projet. Parce que le cinéma abrite un pluriel des approches et des regards qui nourrissent notre présent, il nous permet de discerner l’époque que nous partageons.

Les films proposés, exclusivement des premières mondiales, sont projetés dans la salle de cinéma du Centre Pénitentiaire de Marseille avant de l’être dans d’autres lieux. Le premier public du festival est donc celui des Baumettes. Les séances qui s’y déroulent sont des moments uniques où se croisent images, paroles et récits d’expérience, en témoignent les échanges intenses à l’issue de chaque projection et la forte implication de la part des participant.e.s.
Lors de la cérémonie de clôture et de remise de prix, les détenu.es ayant reçu une autorisation exceptionnelle de sortie remettent en main propre le prix au lauréat au nom de tous les autres jurés (dont les prénoms s’affichent sur un grand écran en fond de scène). Souvent, les familles de jurés assistent à la cérémonie, ce qui fait de cet événement un moment d’une grande émotion.

110

séances aux Baumettes en présence des cinéastes

300

participant.e.s parmi les détenu.e.s

+ 65

étudiant.e.s impliqué.e.s

+ 80

ateliers préparatoires

11

Prix Renaud Victor décernés