2017 soirée d'ouverture

Cérémonie d’ouverture : mardi 11 juillet 2017 à 20h45
Théâtre Silvain
Projection en plein air et en entrée libre, en présence de Roger Corman
 
THE MASQUE OF THE RED DEATH
LE MASQUE DE LA MORT ROUGE
Roger Corman
Etats-Unis, Royaume-Uni, 1964, 90'
 TheMasqueOfTheRedDeath
Longtemps Corman a repoussé la mise en route de cette septième adaptation d’une nouvelle de Poe de crainte qu’on lui reproche de plagier le Septième Sceau. Si telle scène funèbre, la grande faucheuse hiératique et encapuchonnée peut faire songer à Bergman, ce n’est rapprochement qu’assez fortuit. Règne ici une luxuriance à l’opposé de l’austérité du maître suédois. The Masque of the red death est le premier film que Roger Corman tourne en dehors des États-Unis, et c’est aussi une des rares fois où le budget comme le temps de tournage sont confortables. À l’image, Nicolas Roeg, qui s’est illustré ensuite avec David Lean et Truffaut, signe pour son premier long-métrage une photographie qui s’en donne à coeur joie. Car le rouge du titre est loin d’être la seule couleur à l’honneur : vert, pourpre, noir, blanc, jaune canari recouvrent en larges pans monochromes les murs des pièces du château, mais éclaboussent aussi tous les éléments du décor pour continuer à faire écho sur les tissus de chaque costume. Splendeur visuelle donc, d’autant plus frappante que le récit, à jouer très librement avec deux nouvelles empruntées à Poe, est sombre, voire terrifiant. C’est une fable sur l’exercice du pouvoir que livre en réalité The Masque of the red death avec un Vincent Price à son meilleur en seigneur cruel, cynique et adepte de Satan. Voilà sans doute une des meilleures introductions à l’oeuvre de ce maître qu’est Corman que nous nous réjouissons d’accueillir et d’honorer cette année au FID.
Jean-Pierre Rehm
 
 
 

Théâtre Silvain
Promenade Corniche John F. Kennedy
13007 Marseille

> Navettes / départ devant l’Hôtel de ville, Quai du Port à 19h45 et 20h45
> RTM – Bus 83 – Arrêt Fausse Monnaie

 
 
FaLang translation system by Faboba