SÉLECTION OFFICIELLE / COMPÉTITION INTERNATIONALE   FIDMARSEILLE 2011

première mondiale

   

GANGSTER PROJECT

Teboho Edkins

 

AFRIQUE DU SUD /ALLEMAGNE
2011
Couleur
DVCam, HDV
55’

Auteur
François-Xavier Drouet

Version originale
Anglais, afrikaans
Sous-titres
Anglais
Image
Tom Akinleminu
Son
Thabo Singine, Laura Schnurre
Montage
Rune Schweitzer

Avec
Thurston Moses, Tammy Miosha Rass, Teboho Edkins, Ralf ‘Jackals’ Peterson, Yousi, Ouma, Nasheed, Nathen ‘Snap’ Louw & Gang, Mr. Jackson, Kevin ‘Kuifie’ and Friends & the Kids at Fire.

Production et distribution
Deutsche Film- und Fernsehakademie Berlin GmbH

Filmographie
THATO, 2011
KINSHASA 2.0, 2008
TRUE LOVE, 2005
LOOKING GOOD, 2005
ASK ME I’M POSITIVE, 2004

Comme le titre l’indique, à l’initiale Teboho Edkins rêve d’un « film de gangsters ». À Cape Town, pas besoin d’acteurs, se dit l’apprenti cinéaste, ils courent les rues, il suffit d’un bon casting. Et le voilà flanqué de son preneur de son partis à leur rencontre. De rendez-vous en zones isolées de la périphérie de la ville, à l’inquiétante réputation, en virées nocturnes en voiture dans les quartiers chauds, le cinéaste emboite le pas aux fables hollywoodiennes pour tenter de les enrôler. Mais peu à peu les images s’effritent. Récits des uns en prison, des autres qui évoquent un ami tué. La peur, le deuil, l’ennui, les petits trafics, sont bien loin des figures flamboyantes attendues. Derrière les mythes, les réalités ordinaires s’avèrent triviales. Que faire? Articuler les deux sera la réponse audacieuse : mélanger les scènes jouées à celles documentaires, sans qu’il soit aisé de faire la part des choses, tant la pose est ici de mise. Au final, pas de « film », juste des moments assemblés, à l’état de projet, qu’il faudra laisser ainsi, sans conclusion dramatique. Demeure un arrièregoût âcre : l’apreté de la survie dans un environnement hostile où tout se paye cher, où la mort indifférente rôde dans sa banalité crue.

Nicolas Feodoroff

Entretien avec Teboho Edkins au sujet de GANGSTER PROJECT paru dans le quotidien du FIDMarseille du 8 juillet 2011

FaLang translation system by Faboba